Un événement du Théâtre du Nouveau Monde, de l’Opéra de Montréal
et d’Anciens Combattants Canada pour commémorer les Grandes Guerres qui ont tant coûté à l’humanité au siècle dernier à l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme / Place des Arts

Le mardi 11 novembre à 15 h, jour de l’Armistice, le Théâtre du Nouveau Monde, l’Opéra de Montréal et Anciens Combattants Canada, en collaboration avec la Place des Arts, unissent leurs voix pour commémorer, à l’occasion de la présentation de la pièce Le Journal d’Anne Frank (TNM) et de l’opéra Silent Night (Opéra de Montréal), le centenaire de la Grande Guerre de 1914 et le 75e anniversaire de la Seconde Guerre mondiale. L’événement, L’ART SE SOUVIENT qui se tiendra dans l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme de la Place des Arts, sollicite le concours des artistes Mylène St-Sauveur, Jorane, Vanessa Marcoux et Phillip Addis. Il s’agit là d’un événement artistique à la mémoire de ces deux événements historiques marquants

L’ÉVÉNEMENT
Au cœur de l’Espace culturel Georges-Émile-Lapalme, à 15 h précises, le coup d’envoi sera donné par Phillip Addis, le baryton vedette de la production de Silent Night du compositeur Kevin Puts ; il interprétera un air tiré de cet opéra soulignant la trêve historique survenue lors de la Première Guerre mondiale. Ce sera suivi de quelques brefs rappels des événements par un représentant d’Anciens Combattants Canada, puis de la lecture d’extraits du Journal d’Anne Frank par la jeune comédienne Mylène St-Sauveur, accompagnée par Jorane au violoncelle et par Vanessa Marcoux au violon. Le point culminant : le dépôt des coquelicots dans un réceptacle.

LE JOURNAL D’ANNE FRANK
Ce journal intime, écrit par une jeune fille juive de 13 ans vivant à Amsterdam, est un des témoignages les plus bouleversants sur l’occupation allemande pendant la Deuxième Guerre mondiale. De ce récit, le célèbre auteur, Eric-Emmanuel Schmitt, a tiré une pièce de théâtre dont le personnage pivot est Otto Frank. À son retour d’Auschwitz, seul survivant, il découvre le journal de sa fille cadette, dont la lecture ravive en lui souvenirs et fantômes. Sous la direction de Lorraine Pintal, c’est Paul Doucet qui l’interprète entouré d’une solide distribution dont la jeune Mylène Saint-Sauveur, dans le rôle d’Anne. Depuis plus de 60 ans, la voix d’Anne Frank touche des générations de lecteurs. Symbole universel de l’humanité contre la barbarie, la jeune fille qui rêvait d’être écrivaine a gagné son combat : c’est elle que l’on lit et dont on se souvient.

Une production de Spectra Musique, en collaboration avec le TNM et Didier Morissonneau
Dès le 13 janvier 2015 sur la scène du TNM / tnm.qc.ca
suivie d’une tournée au Québec / spectramusique.com

SILENT NIGHT : UNE GUERRE, UNE NUIT, UNE TRÊVE.
Histoire bouleversante, inspirée du film Joyeux Noël, cet émouvant plaidoyer pour la paix est créé en 2011, triomphe auprès du public et remporte le prix Pulitzer de musique. Dans les rôles principaux, parmi les meilleurs chanteurs canadiens du moment : Marianne Fiset, Phillip Addis, Joseph Kaiser et Daniel Okulitch. RÉSUMÉ : 24 décembre 1914 : des soldats français, allemands et écossais défient leurs supérieurs et font la paix. L’espace d’une nuit, les ennemis deviennent des frères et fêtent Noël. Le lendemain matin, pourront-ils reprendre les combats?

Production : Minnesota Opera, Opera Philadelphia, Cincinnati Opera, Fort Worth Opera (décors, accessoires, costumes et fichiers média pour cette production sont leur propriété.) D’après le scénario de Christian Carion pour le film Joyeux Noël produit par Nord-Ouest Production. Une commande du Minnesota Opera ; une production du Minnesota Opera New Works Initiative. Musique de Kevin Puts ; livret de Mark Campbell, arrangements d’Aperto Press, éditeur, Bill Holab Music : agent exclusif.
À la Salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, les 16, 19, 21 et 23 mai 2015, 19 h 30. operademontreal.com

 LIEU : Espace culturel Georges-Émile-Lapalme / Place des Arts

DATE : MARDI 11 novembre : 15 h

GRATUIT

bas_vignette