La Bonne Âme du Se-Tchouan

de BERTOLT BRECHT
Créée en collaboration avec PAUL DESSAU
© L'Arche Editeur
Texte français NORMAND CANAC-MARQUIS
Mise en scène LORRAINE PINTAL
Musique originale PHILIPPE BRAULT
Traduction littérale Marie-Elisabeth Morf et Louis Bouchard

Distribution Isabelle Blais, Philippe Brault, France Castel, Guido Del Fabbro, Vincent Fafard, Louise Forestier, Josianne Hébert, Benoit Landry, Jean Maheux, Jean Marchand, Bruno Marcil, Pascale Montreuil, Daniel Parent, Marie-Eve Pelletier, Émile Proulx-Cloutier, Benoît Rocheleau, Sylvain Scott, Linda Sorgini, Marie Tifo

Durée du spectacle
2 h 10, sans entracte

Une présentation

Une collaboration

Les échos

(…) une production haute en couleur. Un plaisir pour les yeux. Et pour l’âme. –La Presse  |  Fable musicale extravagante (…) d’une grande beauté (…) Distribution extraordinaire –Rouge FM  |  C’est le genre de soir où l’on se convainc que le Théâtre du Nouveau Monde est sans contredit notre grand théâtre national. –Avenues.ca  |  Après La bonne âme du Se-Tchouan, tous les spectateurs sortaient du Théâtre du Nouveau-Monde dans la béatitude que procure l’état de grâce. Cet état ne m’est pas habituel, mais je le savoure chaque fois qu’on me donne la chance de l’éprouver. –Guy Fournier, Le Journal de Montréal

Lire la suite

30 $ - Des places à la portée de tous...

Jusqu’à la fin de la série de représentations de La Bonne Âme du Se-Tchouan, et afin d’offrir l’accessibilité à tous, nous réduisons le tarif des deux dernières rangées au balcon et celui du paradis pour offrir un tarif unique de 30 $, frais de service inclus.

Une héroïne pour notre temps

Dans cette fable située dans une imaginaire Chine, Bertolt Brecht mêle drame, humour et chansons pour nous faire réfléchir sur le prix à payer pour être charitable dans un monde où la prospérité repose — hélas ! — sur des injustices. Car à quel point notre obsession de l’économie forge-t-elle subrepticement nos valeurs morales ?

Dans une ville où règne la mentalité du chacun pour soi tellement la misère est féroce, la pauvre Shen Té, une prostituée, est la seule personne qui a accepté d’héberger des dieux qui cherchaient un logis. Pour la récompenser, ils lui offrent de l’argent avec lequel elle s’achète un petit commerce de tabac. Or immédiatement l’échoppe de la jeune femme est envahie par toutes sortes de gens qui veulent tirer profit de sa bonté naturelle. Alors qu’elle est sur le point de tout perdre, surgit en son absence son cousin Shui Ta ; il est tranchant, dur en affaires, et a tôt fait de mettre à la porte intrus et parasites. Mais qui est ce mystérieux sauveur au cœur de pierre ? De plus, elle rencontre l’amour incarné par Yang Sun, un aviateur qui rêve d’espace et de liberté. Shen Té acceptera-t-elle de vivre les deux pieds enracinés dans la terre du Se-Tchouan ou s’envolera-t-elle portée par les ailes du désir ?

Pour ce spectacle de grande envergure où l’on retrouve la magnifique Isabelle Blais dans le rôle-titre et l’énigmatique Émile Proulx-Cloutier dans le rôle de l’aviateur, Lorraine Pintal s’inspire de l’univers des cabarets allemands et rassemble une électrisante troupe d’une vingtaine de comédiens-chanteurs pour porter la parole frondeuse de l’auteur et la musique originale de Philippe Brault.

L’Arche est éditeur et agent théâtral du texte représenté.  www.arche-editeur.com
La pièce sera également présentée au Théâtre français du Centre National des Arts du Canada à Ottawa du 1er au 4 mars 2017

Bertolt Brecht

le Survivant (1898-1956)

Né deux ans avant le vingtième siècle, Brecht a pu le voir venir ; et c’est pourquoi il a toujours regardé devant lui avec méfiance. Toute sa vie, il longera le versant noir du vingtième siècle et témoignera de la démesure de ses horreurs.

Il sera aux premières loges des deux grandes guerres, d’une crise économique mondiale, de la montée du totalitarisme en Allemagne et en Union Soviétique. Il passera quatorze ans en exil, dont sept aux États-Unis où, en 1947, en pleine chasse aux sorcières, il sera pressé par la commission des activités antiaméricaines de dénoncer ses amis. Il s’en tire par la ruse ; prenant une bouffée de son cigare avant de répondre aux questions piégées pour se donner le temps de réfléchir calmement, répondant par la littérature aux questions politiques et par l’histoire aux questions littéraires. Il parvient ainsi à s’expliquer sur son œuvre et son engagement sans se trahir lui-même et – plus important encore – sans jamais dénoncer qui que ce soit. Une semaine plus tard, sentant la soupe chaude, il rentre en Europe le jour même où son mandat d’arrestation par le FBI vient d’être signé.

Coupé de la pratique scénique par l’exil, Brecht développe trois écritures qu’il mène de front quotidiennement : le théâtre, l’essai et la poésie. Alors que son théâtre cherche à rendre l’horreur compréhensible en passant par la fable, ses essais montent au front et nous révèlent un homme à l’intelligence combative, travailleur acharné dont la hauteur de vue et la lucidité sont stupéfiantes. Sa poésie, elle, nous fait entrer dans son intimité et l’on y voit la fragilité de la vie à travers son regard. Si par la singularité de sa voix son écriture théâtrale reste unique, l’influence de son approche scénique, décrite dans ses essais, est partout. Il n’y a pas un seul metteur en scène d’importance depuis 1955 qui ne considère pas Brecht comme une sorte de passage obligé.

Et lui, le Survivant, se dira : si on a la chance de garder la tête hors de l’eau, tâchons au moins de nous en servir pour voir clair dans ce monde obscur.

par Gilbert Turp, texte tiré de L’Emporte-pièces 3

Lorraine Pintal

© Jean-François Gratton

Comédienne, metteure en scène, auteure, réalisatrice télé, animatrice télé, Lorraine a été codirectrice artistique de La Rallonge de 1975 à 1991 ; depuis 1992, elle est directrice artistique et générale du TNM. MISE EN SCÈNE AU TNM La Bonne Âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht / Le Journal d’Anne Frank d’Éric Emmanuel Schmitt / Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay / Jocaste reine de Nancy Huston / Le dieu du carnage de Yasmina Reza / Huis clos de Jean-Paul Sartre / La Déraison d’amour, texte établi par Jean-Daniel Lafond et Marie Tifo d’après les écrits de Marie de l’Incarnation / La Petite Pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette / Don Juan de Molière / Une adoration de Nancy Huston / Les Sorcières de Salem d'Arthur Miller / Le Tartuffe de Molière / Hedda Gabler d'Henrik Ibsen / Jeanne Dark de Bertolt Brecht / Andromaque de Jean Racine / Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé / de textes de Claude Gauvreau La Charge de l’orignal épormyable / L’Asile de la pureté / Les oranges sont vertes / de textes de Réjean Ducharme L’Hiver de force / Ines Pérée, Inat Tendu / HA ha !... MISE EN SCÈNE À LA RALLONGE Les Jumeaux d'Urantia de Normand Canac-Marquis / Madame Louis 14 texte, mise en scène et jeu Lorraine Pintal / Le Syndrome De Cézanne de Normand Canac-Marquis / J't'aime mais c'est pas grave de Robert Lalonde / Les Ailes ou La Maison cassée d'Anne Legault / Les Larmes amères de Petra Von Kant de R.W. Fassbinder ÉCRITURE Une adoration, adaptation du roman de Nancy Huston,/ L’Hiver de force, adaptation du roman de Réjean Ducharme, / Madame Louis 14 d'après les écrits de la marquise de Maintenon / Pourquoi s'mett' tout nus en collaboration avec Louise Saint-Pierre et Daniel Simard / La Scouine d'Albert Laberge, en collaboration avec Louise LaHaye TÉLÉVISION REALISATION Montréal P.Q. de Victor-Lévy Beaulieu / Le Grand Remous de Mia Riddez / CINÉMA JEU L’Ange noir de Robert Favreau / Congorama de Philippe Falardeau PRIX Prix OPUS, meilleur spectacle musical régions pour l’opéra Wozzeck, présenté par le Centre d’Arts Orford, 2005 / Prix Gascon-Thomas 2001 remis par l’École Nationale de Théâtre du Canada / Masque de la meilleure production Montréal pour Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau, 2000 / Prix Gémeau, meilleure réalisation série dramatique pour Montréal P.Q. de V.L. Beaulieu, 1995 / Prix de l'association des critiques, meilleure mise en scène, meilleure production théâtrale Hosanna de Michel Tremblay, 1991 / Prix de l'association des critiques, meilleure production théâtrale, HA ha !... de Réjean Ducharme, 1990 / Prix de la Quinzaine Internationale de Québec, meilleure production québécoise Madame Louis 14, 1990 / Prix de l'association des critiques de théâtre, meilleure mise en scène Le Syndrome de Cézanne de Normand Canac-Marquis, 1987 / NOMINATION Membre de l’Ordre du Canada, 2002 / Officière de l’Ordre national du Québec, 2016

Normand Canac-Marquis

Auteur dramatique Membre de la Société des auteurs, Recherchistes, Documentalistes et Compositeurs (SARTEC) / de la Société des Auteurs dramatiques du Québec (SACD) / du Centre des auteurs dramatiques (CEAD) THÉÂTRE Le Syndrome de Cézanne (m.e.s. Lorraine Pintal, Production La Rallonge) / Les Jumeaux d’Urantia (m.e.s. Lorraine Pintal, Coproduction La Rallonge et Théâtre d’Aujourd’hui) / Leitmotiv (création Daniel Meilleur et Michel Robidoux, Les Deux Mondes) / Mémoire vive (m.e.s. et conception visuelle Daniel Meilleur, Les Deux Mondes / Carnets de voyage (m.e.s. Daniel Meilleur, Les Deux Monde). CINÉMA_ scénariste L’Incroyable Mademoiselle C de R. Ciupka / La Guerre des tuques 3D de François Brisson et Jean-François Pouliot / Amos Daragon d’après l’œuvre de Bryan Perro (script-éditeur depuis 2007)  Tandem / Caserne 24 de Fernand Dansereau / La Grande Expédition de Carlos Ferra (Gémeaux de la Meilleure émission ou série jeunesse 13-17 ans) / Graffiti / Amos Daragon / 1,2.3… Géant AU TNM Le Temps et la Chambre de Botho Strauss (adaptation, 1995)

Isabelle Blais

© Manon Boyer
THÉÂTRE Le miel est plus doux que le sang de Simone Chartrand et Philippe Soldevila (m.e.s. Catherine Vidal, Théâtre Denise-Pelletier) / Midsummer (une pièce et neuf chansons) de David Greig et Gordon McIntyre (m.e.s. Philippe Lambert, Théâtre de  La Manufacture) / Au Coeur de la rose de Pierre Perrault (m.e.s Denis Marleau, Théâtre du Rideau Vert) / Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Jean-Louis Benoît, Théâtre du Rideau Vert) / Pygmalion de George-Bernard Shaw (m.e.s. Françoise Faucher, Théâtre du Rideau Vert) /  CINEMA  Antoine et Marie de Jimmy Larouche / Le Baiser du barbu d’Yves Pelletier / The High Cost of Living de Deborah Chow / Borderline de Lyne Charlebois / Bluff (court-métrage) de Marc-André Lavoie et Simon-Olivier Fecteau / Monica la mitraille de Pierre Houle / Les Aimants d’Yves Pelletier / Saints-martyr-des-damnés de Robin Aubert / Les Invasions barbares de Denys Arcand / Québec-Montréal de Ricardo Trogi / Un Crabe dans la tête d’André Turpin TÉLÉVISION Blue moon de Fabienne Larouche / Au secours de Béatrice de Francine Tougas / En thérapie de Nadine Bismuth / Le Berceau des anges de Jacques Savoie / Tu m’aimes-tu ? de Frédéric Blanchette / Trauma de Fabienne Larouche / Prozac de Sophia Borovchyk et Karina Goma / C.A. de Louis Morissette / Nos étés d’Anne Boyer et Michel d’Astous / Human trafficking de Christian Duguay / Answered by Fire de Jessica Hobbs  MUSIQUE Chanteuse pour la trame sonore du film Les Aimants réalisé pas Yves Pelletier / Auteur-compositeur-interprète pour la télésérie Nos Étés III / Auteure-compositrice-interprète pour les 4 albums du groupe Caïman Fu / Duo musical avec Pierre-Luc Brillant PRIX 2009 Prix Jutra meilleure actrice rôle principal dans Borderline / 2003 Prix Jutra meilleure actrice de soutien dans le rôle de Catherine dans Québec-Montréal AU TNM La Petite Pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette (m.e.s. Lorraine Pintal) / Le Procès de Kafka (m.e.s. François Girard) / Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Patrice Caurier, Moshe Leiser) / La Nuit des rois de Shakespeare (m.e.s. Yves Desgagnés) / Dom juan de Molière (m.e.s. Martine Beaulne) / Roméo et Juliette de Shakespeare (m.e.s. Martine Beaulne) / Les Sorcières de Salem de Arthur Miller (m.e.s. Lorraine Pintal)

Philippe Brault

© Félix Renaud
Musique originale et direction musicale / Musicien, compositeur, réalisateur et arrangeur, Philippe Brault se partage entre la scène musicale, le studio d’enregistrement et la conception musicale pour la télévision et le théâtre. Il multiplie les collaborations à titre de réalisateur auprès de nombreux artistes dont Pierre Lapointe, Philémon Cimon, Koriass, Random Recipe, Pierre Flynn, Dear Criminals, Ingrid St-Pierre entre autre. Son travail avec Pierre Lapointe lui a valu 2 fois le Félix d’arrangeur de l’année. Comme compositeur, on a entendu sa musique à la télévision dans différentes séries documentaires et magazines culturels, et régulièrement dans les théâtres montréalais lors de ses collaborations avec des metteurs en scène tels que Claude Poissant, Olivier Kemeid, Frédéric Dubois, Marie-Josée Bastien, René-Richard Cyr ou le chorégraphe Frédérick Gravel.

France Castel

© Julie Perreault
THÉÂTRE Monsieur Chasse! de Georges Feydeau (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Sister Act de Cheri et Bill Steinkellner  (m.e.s. Denise Filiatrault, Production Juste pour rire) / Parents à vie de Bruno Marquis et Marylise Tremblay (m.e.s. Richard Fréchette, Théâtre des cascades) / Les Girls à Clémence de Clémence DesRochers (m.e.s. Mario Borges, Théâtre du Rideau Vert) / La Mort d’un commis voyageur d'Arthur Miller (m.e.s. Monique Duceppe, Cie Duceppe) / Une visite inopportune de Copi (m.e.s. André Brassard, ESPACE GO) / Amies à vie de Chantal Cadieux (m.e.s. Gaston Lepage, Théâtre des Cascades) / Demain matin Montréal m'attend de Michel Tremblay et François Dompierre (m.e.s: Denise Filiatrault, Montréal-Québec) / Mère courage de Bertolt Brecht (m.e.s. André Brassard, Rideau Vert) / Johnny, Carlotta et Kiki de Michel Tremblay (m.e.s. Guy. Beausoleil, Théâtre d'Aujourd’hui) / Nez à nez de Benoît Brière et Stéphane Jacques (m.e.s. S.Jacques et B.Briere, Quat'Sous ) / Starmania de Michel Berger et Luc Plamondon (m.e.s. Olivier Reinchenbach, 1980) TÉLÉVISION Les Jeunes Loups de Paula Champagne / Prozac de Sophia Borovchyk et Karina Goma / Tout sur moi de Stéphane Bourguignon / Les Super Mamies de Lise Payette / Lance et compte: nouvelle génération de Réjean Tremblay /  L’Or  de Michelle Allen / La Part des anges de Sylvie Payette / Omertà de Luc Dionne / Le Volcan tranquille de Pierre Gauvreau / Urgence et Scoop de Fabienne Larouche et Réjean Tremblay / Sous un ciel variable, d’Anne Boyer et Michel D’Astous CINÉMA Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier / Coteau rouge d’André Forcier / Sur le rythme de Charles-Olivier Michaud / Je me souviens de Marc-André Forcier / Les 3 p'tits cochons de Patrick Huard / Et que dieu bénisse l’Amérique de Robert Morin / Karmina II de Gabriel Pelletier / Popsicles, crème glacée et autres consolations de Julie Hivon / La comtesse de bâton rouge de Marc-André Forcier / Le vent du Wyoming de Marc-André Forcier / A corps perdu de Léa pool ANIMATION Pour le plaisir,  production Zone3 / Deux filles le matin, production SNP2 / Anything Goes, production CBC Toronto / Miss couche-tard, production Radio-Canada AU TNM Le Chant de Sainte-Carmen de la Main de Michel Tremblay (m.e.s.: René Richard Cyr, Prod. Équipe Spectra) / Jeanne Dark de Bertolt Brecht (m.e.s.: Lorraine Pintal) / Les Troyennes d’Euripide (m.e.s. A. Ronfard)

Guido Del Fabbro

Vincent Fafard

© Julie Artacho

FORMATION Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2007) AU TNM  L'importance d'être Constant d'Oscar Wilde (m.e.s. Yves Desgagnés) THÉÂTRE Les Zurbains, collectif d’auteurs (m.e.s. Monique Gosselin, Théâtre Le Clou) / Veille de guerre de Maxime Desjardins (m.e.s. Édith Arvisais, Théâtre Tout Court) / Yukonstyle de Sarah Berthiaume (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre d’Aujourd’hui) / La Criss de grande messe des Gerry’s, création collective (ZooFest) / Disparu(e)s de Frédéric Sonntag (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre Prospero) / L’Illusion de Corneille (m.e.s. Anne Millaire, Théâtre Denise-Pelletier) / On achève bien les chevaux d’Horace McCoy (adaptation et m.e.s. Marie-Josée Bastien, Théâtre Niveau Parking) CINÉMA Mommy, réalisation Xavier Dolan / Louis Cyr : L'homme le plus fort du monde, réalisation Daniel Roby TÉLÉVISION  Les Bobos de Marc Labrèche et Marc Brunet / Trauma de Fabienne Larouche / Rumeurs d’Isabelle Langlois WEBSÉRIE Barman de Sébastien Gagné / Patrice Lemieux de Daniel Savoie, François Brisebois et François Camirand

Louise Forestier

© Laurence Labat
Louise Forestier est chanteuse, auteur, compositeur, comédienne, conférencière, animatrice et chroniqueuse. Elle étudie à l'École nationale de théâtre de Montréal et obtient son diplôme en 1964. Participe à la révolution culturelle de la chanson québécoise avec Robert Charlebois, Yvon Deschamps et Mouffe dans l’Osstidcho en 1968. Depuis 50 ans elle nous a donné 23 albums, 2 livres et de nombreuses chansons à succès pour des interprètes québécois et européens. Louise Forestier est une figure de proue dans monde culturel du Québec.

Josianne Hébert

Benoit Landry

© Lawrence Arcouette

FORMATION Diplôme en Théâtre musical à l'option théâtre du Collège Lionel-Groulx  THÉÂTRE La fête sauvage, collectif d'auteurs (m.e.s. Véronique Côté, Théâtre de Quat'Sous et Jamais lu) / La Beauté du monde d'Olivier Sylvestre (m.e.s. Marilyn Perreault, Théâtre I.N.K.) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent, collectif d'auteurs (m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Assoiffés de Wajdi Mouawad (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Jusqu'où te mènera ta langue...? collectif d'auteurs (m.e.s. Martin Faucher, Festival du Jamais lu en tournée) / Alpha de Centaure (texte et m.e.s. Sébastien Guindon, Orbite Gauche) THÉÂTRE MUSICAL Les quatre filles du docteur March (m.e.s. Robert Marien & Sergine Dumais, Salon Vert) / Pélagie de Cole/De Tourdonnet, d'après Pélagie-la-charette d'Antonine Maillet, traduction Antonine Maillet (m.e.s. Vincent de Toudonnet, Two Planks and a Passion Theater) / La vrai vie est ailleurs, texte et m.e.s Sylvain Scott (SOLO, Théâtre d'Aujourd'hui) CIRQUE Rain (texte et m.e.s. Daniele Finzi Pasca, Cirque Éloize) TÉLÉVISION Watatatow, collectif d'auteurs MISE EN SCÈNE Chloé Lacasse - Les vies possibles (Monument-National et Gesù) / Les sports d'été (Nord Nord Est) / Habitats (installation performative, Nord Nord Est) / Le Voyage d'hiver de Benoit Landry et Isabelle Dupont (Nord Nord Est) / Les Grondements souterrains de Catherine Huard (In Extremis) COMPOSITION ET CONCEPTION SONORE La fête sauvage, collectif d'auteurs (m.e.s. Véronique Côté, Théâtre de Quat'Sous et Festival du Jamais lu) / Est-ce qu'on pourrait pleurer un tout petit peu? (direction artistique Loui Mauffette, Festival international de littérature) / Les Zurbains 2013, collectif d'auteurs (m.e.s. Monique Gosselin, Théâtre Le Clou) / Noeuds-papillon (texte et m.e.s. Marie-Ève Huot, Théâtre ébouriffé) / Les Zurbains 2012, collectif d'auteurs (m.e.s. Monique Gosselin, Sylvain Scott & Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Idannabel (opéra-cinema, livret de François Godin) / Mélodie dépanneur de Mathieu Gosselin (m.e.s. Benoît Vermeulen, Le Petit théâtre du Nord) / Comme un homard (texte et m.e.s. Vincent Boucher, 3e oeil) / Un Wagon nommé désir d'Isabelle Dupont et Karina Murray AU TNMLes trois mousquetaires d'Alexandre Dumas (m.e.s. Serge Denoncourt) / Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (m.e.s. Serge Denoncourt) / Le Chant de Sainte Carmen de la Main de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr) /

Jean Maheux

© Julie Beauchemin
THÉÂTRE Molière, en une farce et deux comédies, de Martin Lavigne, Gilbert Dupuis et Michèle Deslauriers, d’après l’œuvre de Molière (m.e.s. Michèle Deslauriers, La Comédie Humaine) / Si les oiseaux d’Erin Shields (m.e.s. Geneviève Blais, Théâtre à corps perdu) / Une Vie presque normale de Brian Yorkey et Tom Kitt (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Farragut North de Beau Willimon (m.e.s. Jean-Simon Traversy, Théâtre de La Parade) / Le Portier de la Gare Windsor de Julie Vincent (m.e.s. Julie Vincent, Singulier Pluriel) / Silence en coulisses ! de Michael Frayn (m.e.s. Benoît Brière, Sodect) / Billy l’éclopé de Martin McDonagh (m.e.s. Monique Duceppe, Compagnie Jean Duceppe) / La Reine de beauté de Leenane de Martin McDonagh (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre de La Manufacture) / Monsieur Chasse ! De Feydeau (m.e.s. Denise Filiatrault, Films Rozon) TÉLÉVISION L’Auberge du chien noir de Sylvie Lussier et Pierre Poirier / Les Pays d’en haut de Gilles Desjardins / Mirador III de Daniel Thibault et Isabelle Pelletier / Mensonges III de Gilles Desjardins / Virginie de Fabienne Larouche / Le Négociateur de Danielle Dansereau / Simonne et Chartrand de Diane Cailhier / Chartrand et Simonne de Diane Cailhier CINÉMA C’est pas moi, je le jure ! de Philippe Falardeau CHANT  L’Enfant des glaces (m.e.s. Pauline Vaillancourt, Chants Libres) / L’Homme de la Mancha de Dale Wasserman, Joe Darion et Mitch Leigh, inspiré de Cervantès (m.e.s. René Richard Cyr, Joliarts) / Le Vampire et la nymphomane de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorrain Pintal / Chants Libres) / Demain matin, Montréal m’attend de Michel Tremblay et François Dompierre (m.e.s. Denise Filiatrault, Sortie 22) / Napoléon de Serge Lama (m.e.s. Jacques Ronsy, Société de gestion Maude) AU TNM L’Illiade d’Homère (m.e.s. Alexis Martin) / Antoine et Cléopâtre de Jean-Michel Déprats (m.e.s. Lewis Furey)

Jean Marchand

En plus d'être acteur et metteur en scène, Jean Marchand poursuit une carrière de pianiste comme soliste, chambriste et accompagnateur. THÉÂTRE  Une Musique inquiétante de Jon Marans (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre du Rideau Vert) / Au retour des oies blanches de Marcel Dubé (m.e.s. Louise Marleau, Théâtre du Rideau Vert) / La Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco (m.e.s. Daniel Roussel, Théâtre du Rideau Vert) / Elvire Jouvet 40 de Brigitte Jacques (m.e.s. Françoise Faucher, Théâtre de Quat'Sous) / Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Alexandre Hausvater, Théâtre de Quat'Sous) /Désordre Public d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard, Espace GO) / Elle est là de Nathalie Sarraute (m.e.s. Christiane Pasquier, Espace GO) / Old Wicked Songs (m.e.s. Martin Faucher, Centre Segal) / Amadeus de Peter Shaffer (m.e.s. Alexandre Marine, Centre Segal) / Un Carré de ciel de Michèle Magny (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre d'Aujourd'hui) / Floes de Sébastien Harrisson (m.e.s. Alice Ronfard, Théâtre d'Aujourd'hui) / Je vous écris du Caire de Normand Chaurette (m.e.s. Alexandre Hausvater, Théâtre d'Aujourd'hui) CINÉMA Mars et Avril de Martin Villeneuve / A Gift for Kate de John N. Smith / Jésus de Montréal de Denys Arcand / Le Chemin de Damas de George Mihalka / Court métrage Next Floor de Denis Villeneuve TÉLÉVISION Trudeau de Wayne Grigsby / Les Orphelins de Duplessis de Jacques Savoie  / Réseaux de Réjean Tremblay / Paparazzi de Fabienne Larouche / Les Filles de Caleb de Fernand Dansereau AU TNM Antigone de Sophocle (m.e.s. Lorraine Pintal) / Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare (m.e.s. Yves Deagagnés) / Roméo et Juliette de Shakespeare (m.e.s. Martine Beaulne) / Les Bas-fonds de Maxime Gorki (m.e.s. Yves Desgagnés)

Bruno Marcil

© Jocelyn Michel

FORMATION Option théâtre au Collège Lionel-Groulx (1999) / Baccalauréat en philosophie à l'Université du Québec à Montréal (1994) THÉÂTRE Les Diablogues de Roland Dubillard (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre du Rideau Vert) / Dénommé Gospodin de Philipp Löhle (m.e.s. Charles Dauphinais, Théâtre de Quat'Sous) / Contre le temps de Geneviève Billette (m.e.s René Richard Cyr, Théâtre d'Aujourd'hui) / L’Avare de Molière (m.e.s. Serge Postigo, Juste Pour Rire) / 20 000 Lieux sous les mers (adaptation et m.e.s. de Jean-Guy Legault, Théâtre Denise-Pelletier) / Othello de William Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre UBU, Usine C, Centre National des Arts-Ottawa) / Les 7: conte musical (Sylvain Cossette & André Ducharme, Zone 3) / Mission séduction (m.e.s. Sophie Clément, Théâtre Beaumont St-Michel) / Vacarme...cabaret perdu (m.e.s. Dominic Champagne, Théâtre Il va s'en dire) CINÉMA C’est pas moi, je le jure de Philippe Falardeau / Duo de Richard Ciupka / Pierre de Coubertin de Guillaume Lonergan TÉLÉVISION Roxy, réal. Stéphane Lapointe et Simon Barrette / Bienvenue aux dames, réal. Frédérick D'Amour et Jean Bourbonnais  / Soltrum de Serge Denoncourt / François en série, réal. Jean-François Asselin MUSIQUE Album Pas dormir (réalisé par Philippe Brault et Francis Beaulieu, L’Usine brune inc) PRIX Grand prix CRÉA artisan 2007 Plaisirs Gastronomiques, Comédien / Prix du public Théâtre Denise-Pelletier, 1er  rôle masculin, Shakespeare 2001 AU TNM  Le Balcon de Jean Genet (m.e.s. René Richard Cyr) / Le Chant de Sainte Carmen de la main de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr) / Les Femmes savantes de Molière (m.e.s. Denis Marleau, coprod. Château de la Drome, UBU) / L'Histoire du roi Lear de Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau)

Pascale Montreuil

© Julie Artacho
 THÉÂTRE Le Vertige d'Evguénia Guinzbourg (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l'Opsis) / Amadeus de Peter Shaffer (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre Jean Duceppe) THÉÂTRE MUSICAL Backstage (ou le jour du 50e) de Kevin Houle (m.e.s. Olivier Loubry, Théâtre La Marjolaine, Noyau productions) / Les Filles de Caleb de Micheline Lanctôt et Michel Rivard, d'après l'œuvre d'Arlette Cousture (m.e.s. Daniel Roussel, Productions Tandem)

Daniel Parent

© Dali
AU TNM Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (m.e.s. Serge Denoncourt, Juste pour rire) / Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) THÉÂTRE L’Orangeraie de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Bientôt viendra le temps de Line Knutzon (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / Variations sur un temps de David Ives (m.e.s. Éric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Le dernier feu de Dea Loher (m.e.s. Denis Marleau, UBU cie de création) / Ladies Night d'Anthony McCarten & Stephen Sinclair (m.e.s. Denis Bouchard, Tamdem) / Ronfard nu devant son miroir de Daniel Brière et Évelyne de la Chenelière (m.e.s. Daniel Brière et Évelyne de la Chenelière, NTE) / Portrait de famille de Julie Daoust & HugoTurgeon (m.e.s. Richard Fréchette, Théâtre des Tournesols) / Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PÀP) / Rouge-Gueule d'Étienne Lepage (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PÀP) / Des fraises en janvier d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Philippe Soldevila, Théâtre d’Aujourd’hui et Compagnie Jean Duceppe) / Le Ventriloque de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PÀP) TÉLÉVISION Ruptures, collectif d’auteurs / Unité 9 de Danielle Trottier / Le Chalet de Kadidja Haïdara / Mon ex à moi, collectif d’auteurs / Les Beaux Malaises de Martin Matte  / Apparences de Serge Boucher / La Galère de Renée-Claude Brazeau / Casino de Réjean Tremblay CINÉMA Le Cas Sneijder, réalisation Thomas Vincent / Le Journal d’un vieil homme, réalisation Bernard Émond / Berceau des anges, réalisation Ricardo Trogi / Lucidité passagère, réalisation Fabrice Barrilliet / Une jeune fille à la fenêtre, réalisation Francis Leclerc DANSE  L’Architecture de la paix,  chorégraphie de Paula de Vasconcelos (Pigeon International) / Ainsi parlait chorégraphie de Frédérick Gravel (Daniel Léveillé Danse)

Marie-Eve Pelletier

© Maude-Chauvin
AU TNM L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Une Adoration de Nancy Huston (m.e.s Lorraine Pintal) / La Savetière prodigieuse de Frederico Garcia Lorca (m.e.s. Martine Beaulne) THÉÂTRE Illusions d'Ivan Viripaev (m.e.s. Florent Siaud, Le Groupe de la Veillée) / Pierre et Marie et… le Démon de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Nicolas Gendron, Théâtre de Kingsey Falls) / Commedia de Pierre-Yves Lemieux (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis et Théâtre Denise-Pelletier) / Le Vertige d’Alexandre Getman, adapté de l’œuvre d’Evguénia S. Guinzbourg (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis)  / Festival du Jamais Lu (m.e.s. Martin Faucher) / Blackbird de David Harrower (m.e.s. Téo Spychalski, Production La Veillée) / La reine Margot d’Alexandre Dumas (m.e.s. Marie-Josée Bastien, Théâtre de la Bordée) / Sauce brune de Simon Boudreault (m.e.s. Simon Boudreault, Simoniaques théâtre) / Jam Pack de Marcelle Dubois (m.e.s. Marcelle Dubois, Théâtre Les Porteuses d’Aromates) / Les fridolinades de Gratien Gélinas (m.e.s. Jean-Guy Legault, Théâtre Denise-Pelletier) / Les femmes savantes de Molière (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre Denise-Pelletier) / Comme il vous plaira de Shakespeare (m.e.s. Suzanne Lantagne, CADM, Place-des-Arts) / Les femmes de bonne humeur de Goldoni (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de la Banquette arrière) / Code 99 de François Archambault (m.e.s. Normand Chouinard, Conservatoire d’art dramatique de Montréal) TÉLÉVISION 30 vies de Fabienne Larouche / Trauma de Fabienne Larouche / Les hauts et les bas de Sophie Paquin de Richard Blaimert / Destinées de Michelle Allen / Les Invincibles de François Létourneau et Jean-François Rivard / 4 et demi… de Sylvie Lussier et Pierre Poirier CINÉMA Le Journal d’un vieil homme de Bernard Émond / Maurice Richard de Charles Binamé SCÈNE Mutantès – Spectacle de Pierre Lapointe (m.e.s. Claude Poissant)

Émile Proulx-Cloutier

© Véro Boncompagni
THÉÂTRE Frères de Francesco Silvestri (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / Musique inquiétante – Old Wicked Songs de Jon Marans (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre du Rideau Vert et Segal Theatre) / Tout est encore possible de Lise Vaillancourt (m.e.s. Daniel Meilleur, Les Deux Mondes) / Dans les charbons (m.e.s. Loui Mauffette , Théâtre de Quat’Sous et Théâtre Il va sans dire) / Marie Stuart de Friedrich von Schiller (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) TÉLÉVISION Boomerang, collectif d’auteurs / Blue Moon de Luc Dionne / 30 vies V et VI de Fabienne Larouche / Toute la vérité d’Annie Piérard et Bernard Dansereau / Les hauts et les bas de Sophie Paquin de Richard Blaimert / Le Petit monde de Laura Cadieux II de Denise Filiatrault / Deux frères d’Anne Boyer et Michel d’Astous CINÉMA Un printemps d’ailleurs de Xiaodan He / L’autre maison de Mathieu Roy / Opération Casablanca de Laurent Nègre / Le Déserteur de Simon Lavoie / Le Banquet de Sébastien Rose / Le Ring d'Anaïs Barbeau-Lavalette / Matusalem I et II de Roger Cantin MISE EN SCÈNE Vrais mondes : documentaire scénique (Cinquième salle de la Place des Arts) RÉALISATION Les Réfugiés (court métrage), production Micro_Scope / Les petits géants (documentaire), production Amérimages Spectra / Papa (court métrage) PRIX Prix Gémeaux 2014 – Meilleure interprétation masculine pour une émission ou série originale produite pour les médias numériques: Fiction, Agent secret / Nomination Gémeaux 2014 – Meilleur premier rôle masculin : Dramatique, Toute la vérité / Festival en chanson de Petite Vallée 2011 – récipiendaire de 7 prix / Prix Gémeaux 2010 – Meilleur documentaire, Les petits géants / Prix Jutra 2005 – Meilleur court et moyen métrage, Papa / Prix Jutra 2005, prix de la critique pour la relève, Papa / Prix Télé-Québec 2005 – Prends ça court, Papa / Trouville 2005 – prix du public, Papa AU TNM Ubu Roi d’Alfred Jarry (m.e.s. Normand Chouinard)

Benoît Rocheleau

Sylvain Scott

© Monique Gosselin
THÉÂTRE Hairspray de Marc Shaiman, Scott Wittman, Mark O’Donnell et Thomas Meehan / Revue et Corrigée 2012, collectif d’auteurs (m.e.s. Serge Postigo, Théâtre du Rideau Vert) / La Mélodie du bonheur de Richard Rodgers et Oscar Hammerstein II (m.e.s. Denise Filiatrault, Juste pour rire) / Un violon sur le toit de Jesph Stein, Sheldon Harnick et Jerry Bock (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau vert) / L’Homme de la Mancha de Dale Wasserman, Joe Darion et Mitch Leigh, inspiré de Cervantès (m.e.s. René Richard Cyr, Joliarts) / Les parapluies de Cherbourg de Jacques Demy (m.e.s. René-Richard Cyr, Libretto) / Les Zurbains - série IV - Tout le monde aime Marineland, collectif d’auteurs (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Petit Monstre de Maureen Labonté (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Bouches Décousues) / Jeanne la Pucelle de Vincent de Tourdonnet et Peter Sipos (m.e.s. Martin Charnin,  Snapshot Productions) / Les Amis de Kobo Abe (m.e.s. Claude Poissant, Espace GO et Théâtre Petit à Petit) / Comment devenir parfait en trois jours de Stephen Manes (m.e.s. Robert Lepage, Théâtre des Confettis) TÉLÉVISION Yamaska d’Anne Boyer et Michel d’Astous / Les Invincibles de François Létourneau et Jean-François Rivard / Les Bougon, c'est aussi ça la vie de François Avard et Jean-François Mercier CINÉMA Reste avec moi de Robert Ménard / Congorama de Philippe Falardeau MUSIQUE ORIGINALE Pirouettes, Canal Vox /  Romance et Karaoké, Théâtre le Clou / L’Arche de Noémie, Théâtre Bouches décousues / Au moment de sa disparition, Théâtre le Clou MISE EN SCÈNE L’Océantume de Réjean Ducharme, Théâtre Le Clou / Isberg de Pascal Brullemans, Théâtre le Clou / Les Fantastiques de Harvey Schmidt et Tom Jones / Option Théâtre musical Sainte-Thérèse ACTIVITÉS CONNEXES Co-fondateur et co-directeur artistique du Théâtre Le Clou / Participant au concours Ma Première Place des Arts (1999) / Professeur de voix chantée à L’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx AU TNM Antoine et Cléopâtre de Jean-Michel Déprats (m.e.s. Lewis Furey) / Jeanne Dark de Bertolt Brecht (m.e.s. Lorraine Pintal) / Ce soir, on improvise de Pirandello (conception musique originale, m.e.s. Claude Poissant)

Linda Sorgini

© Julie Artacho
THÉÂTRE Judy Garland, la fin d’une étoile de Peter Quilter (m.e.s. Michel Poirier, Compagnie Jean-Duceppe) / Sister Act de Cheri et Bill Steinkellner (m.e.s. Denise Filiatrault, Juste pour rire) / Adieu, je reste d'Isabelle Mergault (m.e.s. Michel Poirier, Théâtre Beaumont St-Michel) / L’Esprit de famille d’Éric Assous (m.e.s. Monique Duceppe, Productions J-B Hébert) / Femme cherche homme de Carole Tremblay (m.e.s. Michel Poirier, Les spectacles St-Michel) / Dans l’ombre d’Hemingway (texte et m.e.s. Stéphane Brulotte, Compagnie Jean-Duceppe) / Treize à table de Marc-Gilbert Sauvajon (m.e.s. Alain Zouvi, Théâtre du Rideau Vert) / Un Violon sur le toit de Joseph Stein (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Fragments de mensonges inutiles de Michel Tremblay (m.e.s. Serge Denoncourt, Compagnie Jean-Duceppe) / Le Dîner de cons de Francis Veber (m.e.s. Claude Maher, Le Patriote) / Les Voisins de Claude Meunier et Louis Saïa (m.e.s. Denis Bouchard, Compagnie Jean-Duceppe) / Grace et Gloria de Tom Ziegler (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Monsieur Chasse de Georges Feydeau (m.e.s. Denise Filiatrault, Les Films Rozon inc.) / Le Vrai Monde de Michel Tremblay (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre du Rideau Vert) / Le Malade imaginaire de Molière (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / Les Reines de Normand Chaurette (m.e.s. André Brassard, Théâtre d’Aujourd’hui) / Les palmes de M. Schutz de Jean-Noël Fenwick (m.e.s. Denise Filiatrault, Les Films Rozon inc.) CINÉMA Sans Elle, réalisation Jean Beaudin / Le Cœur au poing, réalisation Charles Binamé / L’Homme idéal, réalisation Georges Mihalka / Ding et Dong (Le film), réalisation Alain Chartrand / Cruising Bar, réalisation Robert Ménard / Bonheur d’Occasion, réalisation Claude Fournier TÉLÉVISION Plan B de Jean-François Asselin et Jacques Drolet / Au secours de Béatrice de Francine Tougas / L’Auberge du chien noir de Sylvie Lussier et Pierre Poirier / 30 Vies de Fabienne Larouche / Toute la vérité d’Annie Piérard et Bernard Dansereau / La Promesse de Danielle Trottier / François en série de Jean-François Asselin / Smash de  Daniel Lemire / Watatatow, collectif d’auteurs / Urgence de Fabienne Larouche / L’Amour avec un grand A de Jeannette Bertrand / Des dames de cœur de Lise Payette MUSIQUE Elles chantent réalisé par le pianiste André Gagnon (Disque Star) / Le Blues du toaster (m.e.s. Martine Beaulne)  AU TNM Le Dindon de George Feydeau (m.e.s. Normand Chouinard) / L’Avare de Molière (m.e.s. Alice Ronfard,) / La Double Inconstance de Marivaux (m.e.s. Olivier Reichenbach)

Marie Tifo

© MartinLaprise

THÉÂTRE Chaque jour de Fanny Britt (m.e.s. Denis Bernard, La Manufacture) / Août, un repas à la campagne de Jean Marc Dalpé (m.e.s. Fernand Rainville, La Manufacture) / Mère courage de Bertolt Bercht (m.e.s. André Brassard, Théâtre du Rideau Vert) / Yerma de Federico García Lorca (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / La Répétition (texte et m.e.s. Dominic Champagne, Théâtre il va sans dire) / Le Pain dur de Paul Claudel (m.e.s. Michèle Magny, Théâtre du Rideau Vert) CINÉMA La passion d'Augustine, réalisation Léa Pool / Grande Ourse, la clé des possibles, réalisation Patrice Sauvé / Folle de Dieu, réalisation Jean-Daniel Lafond / Prom Queen, the Marc Hall story, réalisation John L'Écuyer / Père et fils, réalisation Michel Boujenah / Séraphin un homme et son péché, réalisation Charles Binamé / Les Pots cassés, réalisation François Bouvier / Dans Le Ventre du dragon, réalisation Yves Simoneau / T'es belle Jeanne, réalisation Robert Ménard / Les Fous de Bassan, réalisation Yves Simoneau / Kalamazoo, réalisation André Forcier / Maria Chapdelaine, réalisation Gilles Carle / Les bons débarras, réalisation Francis Mankiewicz TÉLÉVISION O', collectif d'auteurs / Les Soeurs Elliot et Les Poupées Russes d'Estelle Bouchard / Le 7ᵉ Round de Michelle Allen / Temps dur de Jean Marc Dalpé / Ces Enfants d'ailleurs de Claude Fournier / Montréal P.Q. de Victor-Lévy Beaulieu / L'Or et le papier de Guy Fournier / Le Parc des braves de Fernand Dansereau PRIX Prix Gascon-Roux pour la meilleure interprétation féminine dans La Déraison d'amour et HA, ha!... / Genie Award - meilleure actrice, Les bons débarras / Hugo Award - meilleure actrice, Les bons débarras AU TNM La renarde et le mal peigné de Pauline Julien et Gérald Godin (m.e.s. Lorraine Pintal) / Albertine en cinq temps de Michel Tremblay (m.e.s. Lorraine Pinteal) / La Déraison d'amour de Jean-Daniel Lafond (m.e.s. Lorraine Pintal) / Ubu roi d'Alfred Jarry (m.e.s. Normand Chouinard) / Une Adoration de Nancy Houston (m.e.s. Lorraine Pintal) / L'Hiver de Force de Réjean Ducharme (m.e.s. Lorraine Pintal) / Monsieur Bovary de Robert Lalonde (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les Sorcières de Salem d'Arthur Miller (m.e.s. Lorraine Pintal) / Le Tartuffe de Molière (m.e.s. Olivier Reichenbach / George Dandin de Molière (m.e.s. Marcel Delval) / Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé (m.e.s. Lorraine Pintal) / Ha ha!... de Réjean Ducharme (m.e.s. Lorraine Pintal) / Hamlet de William Shakespeare (m.e.s. Olivier Reichenbach) / La Statue de fer de Guy Cloutier (m.e.s. Michelle Rossignol)

Marie-Elisabeth Morf

Traduction littérale /

Louis Bouchard

Traduction littérale /

Bethzaïda Thomas

© Julie_Perreault

Assistance à la mise en scène et régie / NEW YORK CITY OPERA Plusieurs collaborations dont Cendrillon de Jules Massenet (m.e.s. Renaud Doucet) OPERA DE MONTRÉAL Porgy and Bess (m.e.s. Lemuel Wade) / Don Giovanni de Wolfgang Amadeus Mozart (m.e.s. René Richard Cyr) / Il Tabarro / Suor Angelica de Giacomo Puccini (m.e.s. Alain Gauthier) / Gianni Schicchi de Giacomo Puccini (m.e.s. Alain Gauthier) / I pagliacci de Rugerro Leoncavallo (m.e.s. Alain Gauthier) / La Traviata de Giuseppe Verdi (m.e.s. Jacques Leblanc) / Agrippina de Georg Friedrich Haendel (m.e.s. Jacques Leblanc) / Turandot de Giacomo Puccini (m.e.s. Renaud  Doucet) / Thaïs de Jules Massenet (m.e.s. Renaud Doucet) / Le Nozze di Figaro de Mozart (m.e.s. Bernard Uzan) AU RIDEAU VERT Madame Louis 14, (m.e.s. Lorraine Pintal) AU TNM Le murmure du coquelicot, (m.e.s. Shana Carroll et Sebastien Soldevilla, Les 7 doigts de la main) / L'Imposture d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard)
 AVEC LORRAINE PINTAL  La bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht / Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay (TNM/Trident) / Le Dieu du Carnage de Yasmina Reza / Huis clos de Jean-Paul Sartre / La Charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau / La Petite Pièce en haut de l'escalier de Carole Fréchette / Don Juan de Molière /Wozzeck d’après Georg Büchner / Antigone de Sophocle

Danièle Lévesque

Décor / Directrice du programme de scénographie à l’École nationale de théâtre du Canada de 2002 à 2014. Finaliste pour le Prix Siminovitch de théâtre en 2003 et 2006. THÉÂTRE Plus de 80 conceptions de décor dont Malina de Ingeborg Bachmann (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Quartett d’Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace GO) / Les Bonnes de Jean Genet (m.e.s. René Richard Cyr, Espace GO) EXPOSITION Femmes, corps et âmes (D. Lévesque, A. Ronfard et A. Hauenschild; Printemps québécois à Paris, Musée de la civilisation) OPÉRA Cosi fan tutte de Mozart (m.e.s. Alice Ronfard, Opéra de Montréal) PRIX Masque de la meilleure scénographie pour Quartett / Gascon-Roux de la meilleure scénographie pour Ines Pérée et Inat Tendu ainsi que Dom Juan au TNM / Prix d’excellence de l’Association des musées canadiens pour l’exposition Femmes, corps et âmes. AU TNM Don Juan de Molière, Une adoration de Nancy Huston, L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau, L’Hiver de force de Réjean Ducharme, Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau, Jeanne Dark de Bertolt Brecht, Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme, Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé, HA ha !… de Réjean Ducharme, mises en scène de Lorraine Pintal / Dom Juan de Molière (m.e.s. Martine Beaulne) / Les Troyennes d’Euripide (m.e.s. Alice Ronfard) / Bonjour là, bonjour de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr) / La Médée d’Euripide de Marie Cardinal (m.e.s. Jean-Pierre Ronfard)

Marc Senécal

Costumes / THÉÂTRE Grande Écoute de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) /  Damnatio memoriae de Sébastien Dodge (m.e.s Sébastien Dodge, Théâtre de la Banquette arrière) / Dîner de Cons de Francis Veber (m.e.s. Normand Chouinard, Les Projets de la Meute) / Marie Tudor de Victor Hugo (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Un Homme, deux patrons de Richard Bean (m.e.s. Normand Chouinard, Juste Pour Rire) / Ce moment-là de Deirdre Kinahan (m.e.s. Denis Bernard, La Manufacture) /Billy (les jours de hurlement) de Fabien Cloutier (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre du Grand Jour) / Province de Mathieu Gosselin (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre de la Banquette Arrière) / Pi… ?! de Christian Bégin (m.e.s. Marie Charlebois, Les Éternels pigistes) / Autobahn de Neil Labute (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre de la Banquette arrière) / À présent de Catherine-Anne Toupin (m.e.s. Frédéric Blanchette, Théâtre de la Manufacture) / Toc Toc de Laurent Baffie (m.e.s. Carl Béchard, Juste pour rire) / La Fête sauvage de Mathieu Gosselin (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de la Banquette arrière) / Betty à la plage de Christopher Durang (m.e.s. Patrice Dubois, Théâtre de la Banquette arrière) / Cheech de François Létourneau (m.e.s. Frédéric Blanchette, Théâtre de la Manufacture) / Mille-Feuilles de Pierre-Michel Tremblay (m.e.s. Martin Faucher,Théâtre d’Aujourd’hui) / Pied de poule de Marc Drouin (m.e.s. Serge Denoncourt, Zone 3) / Unity (1918) de Kevin Kerr (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Les Oiseaux de proie de John Logan (m.e.s. Claude Poissant, Compagnie Jean Duceppe) OPÉRA Die Fledermaus de Johann Strauss fils (m.e.s. Marie-Nathalie Lacoursière, Atelier d'Opéra de l'Université de Montréal) / Don Giovanni de Mozart (m.e.s. René Richard Cyr, Opéra de Montréal) / Orphée aux enfers et Les Contes d’Hoffmannd’Offenbach (mises en scène Colette Boky, Atelier d’opéra de l’UQÀM) AU TNM L'Histoire du roi Lear de William Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau) / Le Dieu du carnage de Yasmina Reza (m.e.s. Lorraine Pintal) / Et Vian! Dans la gueule de Boris Vian (m.e.s. Carl Béchard) / Huis clos de Jean-Paul Sartre (m.e.s. Lorraine Pintal) / La Charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) / L'Imprésario de Smyrne de Goldoni et Le Malade imaginaire de Molière (m.e.s. Carl Béchard) /Wozzeck de Georg Büchner et Une adoration de Nancy Huston (m.e.s. Lorraine Pintal) / La Fausse Suivante de Marivaux (m.e.s. Claude Poissant)

Erwann Bernard

© Daniel Parent

Éclairages / Collaborateur à la conception d’éclairage et éclairagiste de tournée pour plusieurs metteurs en scène et compagnies de théâtre et de danse THÉÂTRE Mommy et Chante avec moi d'Olivier Choinière (L'ACTIVITÉ) / Contre le temps de Geneviève Billette (m.e.s. René RIchard Cyr, Théâtre d'Aujourd'hui)  / Silence Radio  de la Banquette arrière (m.e.s. Geoffrey Gaquerre, Théâtre de la Banquette arrière) AVEC CLAUDE POISSANT Tom à la ferme de Michel Marc Bouchard (Théâtre d'Aujourd'hui) / Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay (Théâtre PàP) / Rouge Gueule d'Étienne Lepage  (Théâtre PàP) VARIÉTÉ Le Blues d'la métropole ( m.e.s Serge Denoncourt ) / 12 Hommes rapaillés ( m.e.s. Marc Béland ) DANSE Trois Territoires quotidiens d’Estelle Clareton et Harold Rhéaume (Création Caféine) EXPOSITIONS Musée National de Singapore / Musée de l’automobile de Turin PRIX Prix de la relève Olivier Reichenbach du TNM (2011) / Prix des abonnés de la Carte Première pour les éclairages de la pièce Le Nid AU TNM L'Opéra de quat'sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Rhinocéros d'Eugène Ionesco (m.e.s. Jean-Guy Legault)

Philippe Brault

© Félix Renaud
Musique originale et direction musicale / Musicien, compositeur, réalisateur et arrangeur, Philippe Brault se partage entre la scène musicale, le studio d’enregistrement et la conception musicale pour la télévision et le théâtre. Il multiplie les collaborations à titre de réalisateur auprès de nombreux artistes dont Pierre Lapointe, Philémon Cimon, Koriass, Random Recipe, Pierre Flynn, Dear Criminals, Ingrid St-Pierre entre autre. Son travail avec Pierre Lapointe lui a valu 2 fois le Félix d’arrangeur de l’année. Comme compositeur, on a entendu sa musique à la télévision dans différentes séries documentaires et magazines culturels, et régulièrement dans les théâtres montréalais lors de ses collaborations avec des metteurs en scène tels que Claude Poissant, Olivier Kemeid, Frédéric Dubois, Marie-Josée Bastien, René-Richard Cyr ou le chorégraphe Frédérick Gravel.

Lionel Arnould

@Lionel Arnould

Conception vidéo / Lionel Arnould complète ses études en à l’École des Beaux-Arts à Épinal, en France puis s’intéresse à l’infographie en 1991. Après s’être installé au Canada en 1995, il explore les possibilités du multimédia en collaborant à plusieurs productions d’Ex Machina, dont 1984, La Trilogie des dragons, et The Busker’s Opera. Il s’est depuis spécialisé en conception de projections vidéo et a participé à plusieurs projets indépendants, comme Constantinople du Gryphon Trio, et Radiant de John Oswald ainsi que plusieurs productions du Théâtre Péril et du Théâtre Blanc et des installations pour le Musée de la civilisation de Québec.

Jocelyne Montpetit

© Aska Koseki
Chorégraphie / Formée en Europe par les maîtres Étienne Decroux en France et Jerzy Grotowski en Pologne, c’est finalement au Japon que Jocelyne Montpetit trouve sa voie au début des années 1980. Membre de la troupe d’avant-garde Maijuku de Min Tanaka, elle passe quatre années à Tokyo où elle travaille également avec Kazuo Ohno et Tatsumi Hijikata, les cofondateurs du buto. Elle prend part à des tournées au Japon, à New York (The Light Opera avec les chanteurs de Phillip Glass, m.e.s. Tom O’Horgan, La MaMa, E.T.C.) et à Paris (Le sacre du printemps, chor. : Min Tanaka, scéno. : Richard Serra, Salle Favart, Opéra de Paris). La danse est pour elle un art de l’introspection, porteur de multiples métamorphoses par la fusion des corps avec la matière et aussi avec la mémoire, intime et collective. Depuis son retour à Montréal en 1988, Jocelyne Montpetit fonde sa compagnie, JOCELYNE MONTPETIT DANSE, en 1990, et a créé depuis une trentaine d’œuvres chorégraphiques, en majorité des solos, mais également des pièces de groupe présentées dans différents festivals au Canada, en Allemagne, en France, en Italie, en Russie, au Mexique, au Japon et en Indonésie. En 2007, Jocelyne Montpetit séjourne six mois au Studio du Québec à Rome, où elle établit de nouvelles collaborations. En 2012, elle occupe le Studio du Québec à Tokyo. À l’invitation d’André Brassard, elle intègre l’École nationale de théâtre du Canada où elle enseigne depuis 1996. Elle est régulièrement invitée à présenter ses œuvres et à donner des conférences et des classes de maître en Italie, en Indonésie et au Japon, notamment aux universités de Keio et Rikkyo à Tokyo. Elle multiplie également les collaborations artistiques dans les domaines du théâtre, du cinéma, de l’architecture, de la photographie et des arts visuels. Elle a collaboré comme chorégraphe avec les metteurs en scène André Brassard, Lorraine Pintal, Martine Beaulne, Alice Ronfard, Yves Desgagnés, Francesco Capitano et Yoshio Wada ; et avec les réalisateurs Pierre Falardeau et Marc-André Forcier, entre autres.    

Julie Measroch

Accessoires / FORMATION Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx (2005) THÉÂTRE Rouge de John Logan (m.e.s Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert), La Monnaie de la pièce de Didier Caron (m.e.s Benoît Brière, TVT), Marie Tudor (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier), Les Chemins Invisibles 2013 (m.e.s Martin Genest, Cirque du Soleil), Le Grenier de Yoji Sakate (scénographiem.e.s Catherine Vidal), La Puce à l'oreille de Georges Feydeau (m.e.s Alain Zouvi, Prod. Benoît Brière), Le Prénom de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière (m.e.s Serge Denoncourt, Productions JPR) / L’Opéra de quat’sous de Brecth/Weil (m.e.s Brigitte Haentgens, Sybillines) / Réveillon de François Chenier et Michel Charrette (m.e.s François Chénier), Après moi, le déluge de Lluïsa Cunillé (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de Quat’sous) / La listede Jennifer Tremblay (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre d’Aujourd’hui) ) / Le blues de la métropole de Michèle Grondin et Louisa Déry (m.e.s. Serge Denoncourt, Prod.Evenko) / Soupers, texte et m.e.s. Simon Boudreault (scénographie, Simoniaques Théâtre) / Chroniques, texte et m.e.s.Emmanuel Schwartz, et autres (scénographie, Théâtre Abé Carré Cé Carré) Au TNM Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (m.e.s Serge Denoncourt) / L’École des Femmes (m.e.s. Yves Desgagnés) / Le dieu du carnage (m.e.s Lorraine Pintal)

Jacques-Lee Pelletier

Maquillage / Concepteur de maquillages depuis plus de 30 ans THÉÂTRE Scaramouche d’après Rafael Sabatini (m.e.s. Jean Leclerc, Théâtre Denise-Pelletier) / La Promesse de l’aube de Romain Gary (adaptation et m.e.s. André Melançon, Espace GO) / Histoire de Marie de Georges Brassaï (m.e.s. Jean-Marie Papapietro, Théâtre de Fortune) / Britannicus de Jean Racine (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre Denise- Pelletier) / Gertrude (Le Cri) de Howard Barker (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace GO) / La Ménagerie de verre de Tennessee Williams (m.e.s. Françoise Faucher, Compagnie Jean Duceppe) / Madame Louis 14, texte et m.e.s. Lorraine Pintal (La Rallonge) OPÉRA Le Vampire et la nymphomane de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal, Chants Libres) / L’Enfant des glaces de Pauline Vaillancourt (m.e.s. Z. Settel et P. Vaillancourt, Chants Libres) / Les Noces de Figaro de Mozart (m.e.s. Benoit Brière, faculté de musique de  l’Université de Montréal) / Starmania symphonique de Luc Plamondon et Michel Berger (m.e.s. Robert Marien, Opéra de Montréal) DANSE Body Remix / Les Variations Goldberg et L’Après-midi d’un faune de Marie Chouinard CAMPAGNE PUBLICITAIRE Bell Canada (Monsieur B) / Opéra de Montréal (2007–2008, 2008-2009) / Théâtre du Nouveau Monde (2007-2008, 2008-2009, 2009-2010) AU TNM Le Dieu du carnage de Yasmina Reza (m.e.s. Lorraine Pintal) / La Charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) / La Petite Pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette(m.e.s. Lorraine Pintal) / Ubu roi d’Alfred Jarry (m.e.s. Normand Chouinard) / Don Juan de Molière (m.e.s. Lorraine Pintal) / Hosanna de Michel Tremblay (m.e.s. Serge Denoncourt) / Le Malade imaginaire de Molière (m.e.s. Carl Béchard) / Une adoration de Nancy Huston (adaptation et m.e.s. Lorraine Pintal) / L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) / L’Échange de Paul Claudel (m.e.s. Martin Faucher)

Pierre-Luc Boudreau

Assistance aux costumes

Monique Fauteux

Coaching vocal

Marc-André Lessard

Coiffures

Rachel Tremblay

Perruques

Mise en scène flamboyante… – Katerine Verebely, Gravel le matin, ICI Radio-Canada Première

(…) une production haute en couleur. Un plaisir pour les yeux. Et pour l’âme. (...) Mme Pintal signe un fort beau spectacle (...) impressionnant Daniel Parent ! (...) Isabelle Blais incarne ce double personnage, féminin et masculin, avec justesse, dextérité et luminosité. (...) L’aviateur est joué avec brio par Émile Proulx-Cloutier. Cet acteur nous montre à nouveau l’immense étendue de son talent et de son charisme. (...) Ce qui est magique, spectaculaire, c’est l’univers allégorique de Brecht revisité par Pintal. (...) La distribution, réglée au quart de tour (...) splendides images du concepteur vidéo Lionel (...) La magnifique musique originale de Brault épouse parfaitement la proposition. – Luc Boulanger, La Presse

Après La bonne âme du Se-Tchouan, tous les spectateurs sortaient du Théâtre du Nouveau-Monde dans la béatitude que procure l’état de grâce. Cet état ne m’est pas habituel, mais je le savoure chaque fois qu’on me donne la chance de l’éprouver. - Guy Fournier, Le Journal de Montréal

Elle [Isabelle Blais] a une présence qui donne toute la texture à cette production. Elle est excellente. – Thérèse Parisien, Le Québec maintenant, 98,5FM

J’ai eu des frissons. (...) Très belle musique, j’ai adoré ce que Philippe Brault a fait. (...) Allez-y pour entamer une réflexion sur la bonté. – François Marchesseault et Monique Giroux , Chants libres, ICI Musique

Fable musicale extravagante (...) d’une grande beauté (...) Distribution extraordinaire (...) Visuellement marquant (...) Bruno Marcil... exceptionnel – Marjorie Vallée et Marie-Élaine Proulx, Rouge café, Rouge FM

Un conte profond et festif (...) toujours aussi actuel, toujours aussi poétique... – Mélanie Vibrac, sors-tu.ca

Une esthétique festive et ludique (...) Isabelle Blais incarne donc les deux personnages avec brio, à l’aise aussi bien dans les passages joués que chantés. Il s’agit d’un rôle qui lui permet de montrer plusieurs facettes de son jeu tout en nuances. (...) interprétée par des acteurs solides et par quatre multi-instrumentistes de talent (Philippe Brault, Guido del Fabbro, Josianne Hébert et Benoît Rocheleau), la musique de Philippe Brault est à la base de la réussite du spectacle. – Sara Thibault, Bible urbaine

Lorraine Pintal’s energetic production at Théâtre du Nouveau Monde knows how to give the audience a good time. (...) Amongst all the deliberately over-the-top performances, Émile Proulx-Cloutier gives a contrastingly naturalistic performance (...) fun is far from being in short supply… – Jim Burke, The Gazette

(...) excellente musique de Philippe Brault qui va de la rudesse germanique à la fragilité asiatique (...) France Castel, solide comme un roc (...) Elle [Isabelle Blais] est parfaite dans ce mélange de force et de fragilité, elle illumine tout le plateau. (...) Très crédible en salaud, il [Émile Proulx-Cloutier] démontre dans les parties chantées un aplomb qui témoigne de son expérience de la scène. – Jean-Claude Côté, revuejeu.org

(...) une éclatante distribution de comédiens-chanteurs. (...) Isabelle Blais est brillante. Tout comme Émile Proulx-Cloutier (...) les apparitions de Louise Forestier, France Castel, Linda Sorgini et Marie Tifo sont tout simplement délectables. (...) Benoît Landry est un porteur d’eau attachant et Bruno Marcil, un barbier désopilant. (...) superbes musiques de Philippe Brault. – Christian Saint-Pierre, Le Devoir

(...) sur les planches du TNM, l’œuvre de Brecht n’a jamais été aussi contemporaine. – Thomas Campbell, Mazrou.com

(...) une soirée réjouissante (...) Chapeau à Philippe Brault (...) Vous allez vraiment passer un bon moment. (...) C'est parmi l'une des belles surprises de la programmation du TNM. – Karyne Lefebvre, Dessine-moi un dimanche, ICI Radio-Canada Première

Non seulement le pari est réussi, mais il dépasse largement les attentes. (...) elle [Lorraine Pintal] vient de se surpasser avec cette pièce de Brecht. (...) En plus d’être une merveilleuse actrice et une excellente chanteuse, Isabelle Blais est dotée d’un charisme fabuleux pour jouer cette femme (...) En plus de la direction d’acteurs sans faille, plusieurs éléments scénographiques en font une pièce grandiose. (...) À voir absolument ! – Louise Bourbonnais, Journal de Montréal

La table est mise pour une démonstration magistrale de l’exploitation de l’homme par l’homme. (...) Isabelle Blais est éblouissante dans ce rôle à deux têtes (...) Lorraine Pintal, franchement très inspirée par l’univers de Brecht, a constitué une distribution toutes étoiles. (...) Marie Tifo, Linda Sorgini (qui nous font des numéros d’acteur saisissant) (...) Louise Forestier et France Castel (dont les voix chantées nous font vibrer) (...) Émile Proulx-Cloutier (étincelant dans le rôle de l’amoureux égoïste) (...) Daniel Parent (extraordinaire maître de cérémonie) (...) chaque concepteur a voulu offrir le meilleur de lui-même, mais dans un esprit d’équipe (...) L’adaptation qu’en a faite l’auteur Normand Canac-Marquis est un bijou de limpidité. (...) Pendant les deux heures et quelques du spectacle, on a toujours l’impression d’être appelé à s’élever: devant ce qui est dit et grâce à ce qui est montré (...) C’est le genre de soir où l’on se convainc que le Théâtre du Nouveau Monde est sans contredit notre grand théâtre national. – Claude Deschênes, Avenues.ca