Richard III

texte WILLIAM SHAKESPEARE
traduction JEAN MARC DALPÉ
mise en scène BRIGITTE HAENTJENS
une création de Productions Sibyllines
en collaboration avec
Théâtre du Nouveau Monde / Théâtre français du CNA

Distribution Sylvio Arriola, Marc Béland, Larissa Corriveau, Sophie Desmarais, Sylvie Drapeau, Francis Ducharme, Maxim Gaudette, Reda Guerinik, Ariel Ifergan, Renaud Lacelle-Bourdon, Louise Laprade, Jean Marchand, Monique Miller, Olivier Morin, Gaétan Nadeau, Étienne Pilon, Hubert Proulx, Sébastien Ricard, Paul Savoie, Emmanuel Schwartz

Durée du spectacle
2 h 25 + entracte

Une collaboration de

La beauté du diable

Voici Richard, duc de Gloucester : physiquement difforme, génialement méchant, profondément séduisant et futur roi d’Angleterre. Un homme capable d’éliminer une à une les huit personnes qui le séparent du trône, non pas tant par soif du pouvoir que pour faire naître autour de lui un monde déréglé, pervers, où tous les liens, ceux de l’âme comme ceux du sang, deviennent illusoires. Un homme qui, le sourire aux lèvres, ne cesse de s’adresser directement à vous pour vous prendre à témoin de ses actes et vous en rendre tacitement complice.
La metteure en scène Brigitte Haentjens, avec sa compagnie Sibyllines, pose un regard résolument contemporain sur la dramaturgie et aborde pour la première fois Shakespeare ; pour ce faire, elle a choisi ce texte étonnamment actuel où l’auteur, à l’aube du monde moderne, en a entrevu les futures terreurs. Elle a demandé à Jean Marc Dalpé, qui a traduit Hamlet au TNM il y a trois ans, de recréer cette langue souveraine qui galope comme un pur-sang, qui claque comme une oriflamme, qui tranche comme un sabre. Pour ce spectacle à grand déploiement — vingt comédiens — Brigitte Haentjens a rassemblé une distribution de haut calibre pour recréer le foisonnement de la cour d’Angleterre. Et pour incarner Richard III : l’incomparable Sébastien Ricard.
Le spectacle sera aussi présenté au Théâtre français du Centre National des Arts à Ottawa du 21 au 25 avril 2015

 

image
LE DEVOIR – entrevue

William Shakespeare

Né probablement le  àStratford-upon-Avon et mort le  dans la même ville, est considéré comme l'un des plus grands poètes,dramaturges et écrivains de la culture anglaise1. Il est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires, ainsi que sa capacité à représenter les aspects de la nature humaine. Figure éminente de la culture occidentale, Shakespeare continue d’influencer les artistes d’aujourd’hui. Il est traduit dans un grand nombre de langues et, selon l'Index Translationum, avec un total de 4 159 traductions, il vient au troisième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie et Jules Verne. Ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. Shakespeare est l’un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie. Shakespeare écrivit trente-sept œuvres dramatiques, entre lesannées 1580 et 1613. Mais la chronologie exacte de ses pièces est encore discutée. Cependant, le volume de ses créations n'apparaît pas comme exceptionnel en regard de critères de l’époque. On mesure l’influence de Shakespeare sur la culture anglo-saxonne en observant les nombreuses références qui lui sont faites, que ce soit à travers des citations, des titres d’œuvres ou les innombrables adaptations de ses œuvres. L'anglais est d'ailleurs souvent surnommé la langue de Shakespeare tant cet auteur a marqué la langue de son pays en inventant de nombreux termes et expressions. Certaines citations d'ailleurs sont passées telles quelles dans le langage courant.

Brigitte Haentjens

Brigitte Haentjens s’installe en Ontario en 1977 et devient, en peu de temps, une des chefs de file de la création artistique franco-ontarienne à Ottawa puis à Sudbury où elle a dirigé le Théâtre du Nouvel Ontario pendant 8 ans. Elle déménage à Montréal en 1991 où elle se fait rapidement connaître par son style percutant, original, personnel. Elle assume quelques années la direction artistique de la Nouvelle Compagnie Théâtrale. Elle y signe des programmations brillantes et des spectacles retentissants, tel Caligula d'Albert Camus (1993). À l'Espace Go, au Trident, au Rideau Vert et au Théâtre du Nouveau Monde, Brigitte Haentjens met en scène des spectacles qui soulèvent l’enthousiasme du public et de la critique : Oh! Les beaux jours (1990), Bérénice (1992), Quartett (1996), Combat de nègre et de chiens (1997), Marie Stuart (1999), Mademoiselle Julie (2001), etc.

En 1997, Brigitte Haentjens fonde Sibyllines, pour y approfondir sa démarche artistique dans un contexte de plus grande liberté. Dix-sept spectacles jalonnent le parcours brillant de sa compagnie théâtrale. Elle donne alors une vie scénique à de grandes écrivaines : Sylvia Plath dans La cloche de verre, Ingeborg Bachmann dans Malina, Marguerite Duras dans L’éden cinéma, Virginia Woolf dans Vivre, Sarah Kane dans Blasté et Louise Dupré dans Tout comme elle. Elle s’intéresse aux écritures poétiques et politiques, dont celle d'Heiner Müller, de Büchner, de Lars Norén, de Koltès, de Brecht et maintenant celle de Shakespeare. Ses deux mises en scène de La nuit juste avant les forêts, mais aussi celles de Woyzeck et de l’Opéra de quat’sous resteront longtemps gravées dans les mémoires.

D'une production à l'autre, elle n'a cessé de parler de la venue à l'écriture, de l'accès à la création, de ce qu'il faut de courage et de détermination pour parvenir à dire « JE », sans concessions aux désirs des autres. Identité, sexualité, pouvoir : tels sont depuis toujours les trois grands axes, les trois pôles d'attraction, les trois obsessions de la metteure en scène. En 35 ans de carrière, elle a signé 7 livres, 3 chorégraphies de danse et 55 mises en scène de spectacles de théâtre. Elle a été directrice artistique de 5 ensembles ou compagnies théâtrales et a remporté de nombreux prix. Elle s’est mérité le prestigieux prix Siminovitch en 2007. Elle est aussi la première femme à devenir directrice artistique du Théâtre français du Centre national des Arts en 2012.

Jean Marc Dalpé

MAÎTRE DES LANGAGES En 1988, Le Chien de Jean Marc Dalpé, une création du Théâtre du Nouvel-Ontario et du Théâtre français du Centre national des Arts dans une mise en scène de Brigitte Haentjens, a non seulement fait entrer la dramaturgie franco-ontarienne dans sa maturité, elle a aussi révélé l’arrivée d’un auteur majeur. On y découvrait un écrivain à la poésie âpre, habile à créer des personnages ancrés dans la mythologie nord-américaine, maniant avec art les symboles sous des dehors réalistes, mais surtout créateur d’une langue dense sauvagement imagée, à la rythmique électrisante. Jean Marc Dalpé a mis au point une dramaturgie qui, tout comme celle de Shakespeare, est fondée sur le personnage en action, l’utilisation d’images poétiques pour architecturer l’écriture et le souci de ne jamais perdre le fil rouge de la tension dramatique du début à la fin de la pièce. Jean Marc Dalpé a plusieurs traductions à son actif, dont des textes de Sam Shepard et de Tomson Highway. Ces dernières années, il a donné deux remarquables traductions de solos de l’auteur canadien-anglais Mansel Robinson : Trains fantômes (Ghost Trains, 2006) et Slague, l’Histoire d’un mineur (Spitting Slag, 2008, que, d’ailleurs, il interprète dans une mise en scène de Geneviève Pineault).

EXTRAIT D'ENTREVUE Quelles difficultés la langue de Shakespeare vous pose-t-elle ? Shakespeare est loin de nous. Jusqu’ici, j’ai traduit des auteurs - Sam Shepard, Mansell Robinson - qui nous sont proches : des Nord-Américains contemporains. Cela m’est relativement facile de traduire non seulement le texte, mais également le rapport qui existait entre le public original et la production originale. Le théâtre, ce n’est pas que du texte, c’est surtout ce qui se passe entre la scène et la salle. Ainsi ce n’est pas le texte qu’il faut traduire, c’est la pièce de théâtre. Or, le public montréalais d’aujourd’hui est différent du public élisabéthain. On peut rêver d’une sorte de Rabelais qui aurait traduit Shakespeare en son temps, avant que le français ne soit nettoyé par l’épuration du 17e siècle, mais cela n’existe pas… Il demeure que l’on peut, à force d’informations et d’étude du texte, tenter d’imaginer, scène à scène, le rapport entre le public et la représentation, en dépit de la distance du temps et de la langue. Je travaille à réduire cette distance mais elle demeurera toujours. Le public élisabéthain comprenait et appréciait la langue. Je veux que le public du TNM comprenne et apprécie lui aussi.

Sylvio Arriola

FORMATION Diplômé du Conservatoire d’art dramatique de Québec (2002) THÉÂTRE Jeux de cartes: Pique, collectif d’auteurs (m.e.s. Robert Lepage, Ex Machina) / C.H.S., Anky ou la fuite, Sepsis et Limbes de Christian Lapointe (m.e.s. Christian Lapointe, Théâtre Péril) / Mille anonymes de Daniel Danis (m.e.s. Daniel Danis, FTA) / Inès Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme (m.e.s. Frédéric Dubois, Théâtre des Fonds de Tiroirs) / Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard (m.e.s. Frédéric Dubois, Espace Libre) / La Mouette d’Anton Tchekhov (m.e.s. Frédéric Dubois, Théâtre de la Bordée) / Les mains sales de J-P Sartre ( m.e.s. Marie Gignac, Théâtre du Trident) / Téléroman de Larry Tremblay (m.e.s. Frédéric Dubois, La Manufacture) / Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov (m.e.s. Wajdi Mouawad, Théâtre du Trident) / Zazie dans le métro de Raymond Queneau (m.e.s. Frédéric Dubois, Théâtre des fonds de tiroirs) CINÉMA Une Rame à l’eau de Jean-François Boudreault TÉLÉVISION Chabotte et fille de Louise Pelletier et Chloé Cinq-Mars AU TNM Richard III de William Shakespeare (m.e.s. Brigitte Haentjens)

Marc Béland

© Guillaume Regaudi

THÉÂTRE Interprétation La Cerisaie d'Anton Tchekhov (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / L'Opéra de Quat'Sous de Bertolt Brecht (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Woyzeck de G. Büchner (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines ) / Visage retrouvé de Wajdi Mouawad (m.e.s. Marcel Pomerlo, Théâtre d’Aujourd’hui) / L’Honnête Fille de Goldoni (m.e.s. Jean-Guy Legault, Théâtre Denise-Pelletier) / Hamlet-machine de Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Électre de Sophocle (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace GO) / Le Passage de l’Indiana de Normand Chaurette (m.e.s. Denis Marleau, UBU) / Caligula d’Albert Camus (m.e.s. Brigitte Haentjens, Théâtre Denise-Pelletier) / Cabaret Neiges noires, texte et m.e.s. Dominic Champagne (Théâtre Il va sans dire) / Quartett de Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace GO) / Being at home with Claude, texte et m.e.s. René-Daniel Dubois (Théâtre du Rideau Vert) Mise en scène Les Bonnes de Jean Genet (Théâtre du Rideau Vert) / Monsieur Malaussène au théâtre de Daniel Pennac (Théâtre Prospero) / La Petite Scrap de Dominick Parenteau-Lebeuf (Théâtre PàP) DANSE Membre actif de la compagnie La la la human steps, dirigée par Edouard Lock, de 1984 à 1989 CINÉMA La Cicatrice de Jimmy Larouche / 2 fois une femme de François Delisle / Toi de François Delisle / Guide de la petite vengeance de Jean-François Pouliot / La Vie secrète des gens heureux de Stéphane Lapointe TÉLÉVISION Les Bobos de Marc Labrèche et Marc Brunet / 30 vies de Fabienne Larouche / Toute la vérité d'Annie Piérard et Bernard Dansereau / Annie et ses hommes de A. Piérard et B. Dansereau / L’Héritière de Grand Ourse de Frédéric Ouellet / Emma de Danielle Trottier / Le Retour de A. Boyer et M. D’Astous PRIX Masque de l’interprétation masculine et Prix Gascon-Roux de l’interprétation masculine pour L’Asile de la pureté / Masque de l’interprétation masculine pour Visage retrouvé / Gémeaux «meilleure interprétation : rôle de soutien » pour Annie et ses hommes AU TNM Interprétation Ha, ha!... de Réjean Ducharme (m.e.s. Dominic Champagne) / Et Vian! Dans la gueule (collage et m.e.s. Carl Béchard)/ Rhinocéros de Ionesco (m.e.s. Jean-Guy Legault ) / L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau (m.e.s.Lorraine Pintal) / Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Olivier Reichenbach) /   Mise en scène Hamlet de Shakespeare, traduction de Jean Marc Dalpé

Larissa Corriveau

© Angelo Barsetti

THÉÂTRE Splendeur du mobilier Russe de Bernard Dion et Benoît Paiement (m.e.s. Robert Reid / Espace libre) / Emily Dickinson d'Emily Dickinson (m.e.s Oleg Kisselev, La Chapelle/La Demeure) / L'envol de L'Ange de Kim Selody (m.e.s. Jackie Gosselin, DynamO Théâtre) / L'illusion Comique de Corneille (m.e.s. Dominique Lafon, Théâtre la Catapulte) / Eden Motel (texte et m.e.s. Philippe Ducros, Espace Libre) / La Cerisaie d’Anton Tchekhov (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / Opéra de Quat’sous de Bertolt Brecht (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Nathan (texte et m.e.s. Emmanuel Schwartz, Abé Carré Cé Carré) / L’Affiche (texte et m.e.s. Philippe Ducros, Hotel-Motel) / La Nuit transfigurée d’Arnold Schoenberg (m.e.s. Alexandre Marine, Orchestre Nouvelle Génération) CINÉMA Ville-Marie de Guy Édoin / Polytechnique de Denis Villeneuve / Le Banquet de Sébastien Rose TÉLÉVISION Trauma de Fabienne Larouche / Les Hauts et les bas de Sophie Paquin de Richard Blaimert / Caméra Café de François Avard

Sophie Desmarais

© Maxyme G. Delisle

FORMATION Option Théâtre du Collège Lionel-Groux (2007) THÉÂTRE Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël de Michael Mackenzie (m.e.s. Marc Beaupré, Théâtre d'Aujourd'hui) / Yukonstyle de Sarah Berthiaume (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre d'Aujourd'hui) / Norway.today d'Igor Bauersima (m.e.s. Philippe Cyr, Groupe de la veillée,Théâtre Prospero) / Qu'est-ce qui reste de Marie Stella? texte et m.e.s. Simon Boulerice (Abat-jour théâtre, Petite Licorne) / L’ Avare de Molière (m.e.s. Serge Postigo, Juste pour rire) / La robe de Gulnara d’Isabelle Hubert (m.e.s. Jean Sébastien Ouellette, production Théâtre INK, en tournée)/ Les Muses orphelines de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Frédéric-Antoine Guimond, Théâtre des Hautes Laurentides) / Mademoiselle Julie d'August Strindberg (m.e.s. Anne Maude Fleury, Balustrade du Monument National) TÉLÉVISION Yamaska d'Anne Boyer et Michel d'Astous / La Galère de Renée-Claude Brazeau CINÉMA Qu'est-ce qu'on fait ici? de Julie Hivon / Henri, Henri de Martin Talbot / Sarah préfère la course de Chloé Robichaud / Chasse au Godard d'Abbittibbi d'Éric Morin / Curling de Denis Côté / Décharge de Benoît Pilon / Les Grandes Chaleurs de Sophie Lorain / Le Grand Départ de Claude Meunier AU TNM  L'École des femmes de Molière (m.e.s. Yves Desgagnés) / Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare (m.e.s. René Richard Cyr) - Prix de la relève OLIVIER REICHENBACH pour son rôle de Héro dans Beaucoup de bruit pour rien

Sylvie Drapeau

© Martine Doucet

THÉÂTRE Opening Night de John Cassavetes (m.e.s. Éric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Les Innocentes de Lilian Hellman (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre du Rideau Vert) / Le Carroussel de Jennifer Tremblay (m.e.s. Patrice Dubois, Théâtre d’Aujourd’hui) / Survivre d’Olivier Kemeid (m.e.s. Éric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Vassa de Maxim Gorki (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / La Liste de Jennifer Tremblay (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre d’Aujourd’hui) / Un Tramway nommé désir de Tennessee Williams (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / L’Effet des rayons gamma sur les vieux de Paul Zindel (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre du Rideau Vert) / Marie Stuart de Friedrich von Schiller (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / Avaler la mer et les poissons de Sylvie Drapeau et Isabelle Vincent (m.e.s. Martine Beaulne, La Licorne) / L’Aigle à deux têtes de Jean Cocteau (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre Denise-Pelletier) / Médée d’Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Usine C) / Les Mains bleues de Larry Tremblay (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre d’Aujourd’hui) / La Voix humaine de Jean Cocteau (m.e.s. Alice Ronfard, Espace GO) / Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay (m.e.s. Martine Beaulne, Espace GO et Usine C) / Soudain l’été dernier de Tennessee Williams (m.e.s. René Richard Cyr, Duceppe) / Le Temps d’une vie de Rolland Lepage (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre Grand-mère) / Traces d’étoiles de Cindy Lou Johnson (m.e.s. Pierre Bernard, Théâtre de Quat’Sous) / Bérénice de Jean Racine (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace GO) / La Trilogie des Brassard (m.e.s. André Brassard, Théâtre d’Aujourd’hui) / Les Palmes de M. Schultz de Jean-Noël Fenwick (m.e.s. Denise Filiatrault, Juste Pour Rire) / Oh, les beaux jours de Samuel Beckett (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace GO) / Elvire Jouvet 40 de Brigitte Jacques (m.e.s. Françoise Faucher, Théâtre de Quat-Sous) / La Tempête de William Shakespeare (m.e.s. Alice Ronfard, Espace GO) / Du Sang sur le cou du chat de Rainer Werner Fassbinder (m.e.s. Paula de Vasconcelos, Salle André Pagé) CINEMA Borderline de Lyne Charlebois / 15 février 1839 de Pierre Falardeau / Les Fantômes des trois Madeleine de Guylaine Dionne / Le Sexe des étoiles de Paule Baillargeon TÉLÉVISION Nos Étés d’Anne Boyer et Michel D’Astous / Un Monde à part de Richard Blaimert / Jean Duceppe de Claire Wojas / Le Temps d’une vie de Roland Lepage / Avec un grand A de Janette Bertrand / La Charge de l’orignal épormyable de Claude Gauvreau (télé-théâtre) PRIX Jutra de la meilleure interprétation féminine, rôle de soutien pour 15 février 1839 / Prix Gascon-Roux de la meilleure interprétation féminine dans Macbeth / Masques de la meilleure interprétation féminine pour En pièces détachées et La Locandiera / Prix d’interprétation féminine décerné par l’Association des critiques de théâtre pour Oh, les beaux jours / Révélation de l’année, prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre pour La Tempête, Le Cri et Bonjour, là, bonjour AU TNM La Trilogie des femmes de Sophocle (m.e.s. Wajdi Mouawad) / Et  Vian! Dans la gueule de Boris Vian (m.e.s. Carl Béchard) / L’Imprésario de Smyrne de Carlo Goldoni (m.e.s. Carl Béchard) / Macbeth de William Shakespeare (m.e.s. Fernand Rainville) / Hedda Gabler d’Henrik Ibsen (m.e.s. Lorraine Pintal) / Lulu de Frank Wedekind (m.e.s. Denis Marleau, UBU) / La Locandiera de Carlo Goldoni (m.e.s. Martine Beaulne) / En pièces détachées de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr) / Bonjour, là, bonjour de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr)

Francis Ducharme

THÉÂTRE Dans les charbons / poésie carnivore (m.e.s. Loui Mauffette, Théâtre de Quat' Sous) / Cérémonials de Brigitte Poupart (Transthéâtre) / Le Traitement de Martin Crimp (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Aphrodite en 04 d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Jacques L'Heureux, NTE) / Poésie, sandwich et autres soirs qui penchent (m.e.s. Loui Mauffette, FTA) / La Leçon d’histoire d’Alan Bennett (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Carnet de Damnés d'après Une Saison en enfer d'Arthur Rimbaud (m.e.s. Claude Laroche, FragmenThéâtre) CINÉMA J'ai tué ma mère de Xavier Dolan / Les Signes vitaux de S. Deraspe / La Capture de Carole Laure / C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée / Elles étaient cinq de Ghislaine Côté TÉLÉVISION Comment survivre aux week-ends d'Olivier Aghaby et Isabelle Laperrière / Belle-Baie de Renée Blanchar /Nos Étés d’Anne Boyer et Michel D’Astous / Belle Baie de Renée Blanchar / Grande Ourse de Frédéric Ouellet DANSE Babel (words) de Sidi Larbi Cherkaoui, Damien Jalet et Antony Gormley (Tournée européenne) / Celui qui aime est à Dachau de Sophie Dalès et Francis Ducharme (Tangente) / GravelWorks de Frédéric Gravel / Un peu de tendresse bordel de merde et La Pornographie des âmes de Dave St-Pierre AU TNM L'Imposture d'Évelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard) / La Charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau (m.e.s. de Lorraine Pintal)

Maxim Gaudette

THÉÂTRE Furieux et désespérés (texte et m.e.s. Olivier Kemeid, Théâtre d'Aujourd'hui) / L'Opéra de Quat'sous de Bertolt Brecht (Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Après la fin de Dennis Kelly (m.e.s. Maxime Denommée, Théâtre de la Manufacture) / Poésie, sandwich et autres soirs qui penchent (m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Abraham Lincoln va au théâtre de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Espace GO) / Désordre Public d' Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard, Espace GO) / Oncle Vania d' Anton Tchekhov (m.e.s. Yves Desgagnés, Duceppe) / La promesse de l' Aube de Romain Gary (m.e.s. André Melançon, Espace GO) / Gertrude de Howard Barker (m.e.s. de Serge Denoncourt, Espace GO) / Cheech de François Létourneau (m.e.s. Frédéric Blanchette, Théâtre de la Licorne) / Les Trois Mousquetaires d' Alexandre Dumas (m.e.s. Fernand Rainville, Théâtre Denise-Pelletier) / Crime et Châtiment de Dostoïevski (m.e.s. Igor Ovadis, Théâtre Denise-Pelletier) / Pension Vaudou de Louise Bombardier (m.e.s. Diane Dubeau, NTE) / La légende du Manuel Sacré d' Olivier Choinière (m.e.s. Huy Thong Doan, NTE) / Le mariage de Figaro de Beaumarchais (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) CINÉMA Lac mystère d'Érik Canuel / Lance et compte de Frédérik D'Amours / Incendies de Denis Villeneuve / Polytechnique de Denis Villeneuve / Les trois p'tits cochons de Patrick Huard / Cheech de Patrick Sauvé / Sans elle de Jean Beaudin / Idole instantanée d' Yves Desgagnés / L' espérance de Sébastien Pleszynski / Le chapeau de Martin Cadotte TÉLÉVISION Trauma de Fabienne Larouche / Les Rescapés de Frédéric Ouellet / L' auberge du chien noir de Sylvie Lussier et Pierre Poirier / Lance et Compte de Réjean Tremblay / Grande Ourse II de Frédéric Ouellet / Virginie de Fabienne Larouche / Le coeur à découvert de Michel Tremblay / Fortier de Fabienne Larouche / L'Ombre de l'épervier de Noël Audet AU TNM Beaucoup de bruit pour rien de William Shakespeare (m.e.s. René Richard Cyr) / Ubu Roi d' Alfred Jarry (m.e.s. Normand Chouinard) / La Mouette d'Anton Tchekhov (m.e.s. Yves Desgagnés) / Le Procès de Kafka (adaptation Serge Lamothe, m.e.s. François Girard) / L' Échange de Paul Claudel (m.e.s. Martin Faucher)

Reda Guerinik

© Andrée-Anne Gauthier

FORMATION Diplomé de l’École professionnelle de théâtre du Collège Lionel-Groulx (1998) THÉÂTRE Cœur, collectif d’auteurs (m.e.s. Robert Lepage, Ex Machina) / La Veuve rusée de Carlo Goldoni (m.e.s. Guillermo De Andrea, Théâtre du Rideau Vert) CIRQUE Dragone de Franco Dragone (House of Dancing Water) / ZED de François Girard (Cirque du Soleil) / «O» de Franco Dragone (Cirque du Soleil) CINÉMA The Terrorist next door de Majid Bouzembourg TÉLÉVISION Pure Laine de Martin Forget / Tout sur moi de Stéphane Bourguignon / Les Bougon de François Avard et Jean-François Mercier / Watatatow, collectif d’auteurs AU TNM Incendies (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad)

Ariel Ifergan

THÉÂTRE Devinez qui? Dix petits nègres d’Agatha Christie (m.e.s. Michèle Deslauriers, La Comédie Humaine) / Dossier Prométhée (texte et m.e.s. Pascal Contamine, Espace Libre) / La robe de Gulnara d’Isabelle Hubert (m.e.s. Anne-Marie Provencher, CEAD) / Montréal la blanche de Bachir Bensaddek (m.e.s. Philippe Ducros, Monument National) CINÉMA  Oscar et la belle de nuit de Moussa Djigo / Next Floor de Denis Villeneuve TÉLÉVISION Les Jeunes Loups de Réjean Tremblay / Tout sur moi de Stéphane Bourguignon / Watatatow, collectif d’auteurs PRIX Masque des enfants terribles pour T’as aucune chance

Renaud Lacelle-Bourdon

© Marie-Claude Hamel

THÉÂTRE  En dessous de vos corps je trouverai ce qui est immense et qui ne s'arrête pas (texte et m.e.s. Steve Gagnon, La Licorne) / Robin et Marion d'Étienne Lepage (m.e.s. Catherine Vidal, Théâtre d'Aujourd'hui) / Province de Mathieu Gosselin (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre de la Banquette Arrière) / Le Grand Cahier d’après Agota Kristof (m.e.s. Catherine Vidal, Théâtre Prospero) / Les Mutants de Sylvain Bélanger et Sophie Cadieux (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre de la Banquette Arrière) / Autobahn de Neil Labute (m.e.s. Martin Faucher, La Licorne et Théâtre de la Banquette Arrière) / Walse de Robert Walser (m.e.s. Catherine Vidal, FIL, Goethe Institut) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Vincent River de Philip Ridley (m.e.s. Robert Bellefeuille, Théâtre de Quat'Sous) / La Fête sauvage de Mathieu Gosselin (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de la Banquette arrière) / Frère de sang de Willy Russell (m.e.s. René Richard Cyr, Libretto) DANSE Foudre, La Pornographie des âmes et Un Peu De Tendresse bordel de merde de Dave St-Pierre TÉLÉVISION Les Bobos de Marc Labrèche / Tout sur moi II de Stéphane Bourguignon / Miss Météo de Pierre Gendron et Christian Larouche / Francoeur de Robert Charbonneau CINÉMA Saint-Martyr-des-Damnés de Robin Aubert AU TNM Icare d'Olivier Kemeid (m.e.s. Michel Lemieux et Victor Pilon) / L'Opéra de Quat'sous de Bertolt Brecht (m.e.s. Robert Bellefeuille)

Louise Laprade

THÉÂTRE INTERPRÉTATION La Belle et la bête de Pierre-Yves Lemieux (m.e.s. Michel Lemieux et Victor Pilon, tournée en France) / Le Dernier Feu de Dea Loher (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, Espace GO) / Bienveillance de Fanny Britt (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / La Maison de Bernarda Alba de Federico Garcia Lorca (m.e.s. Ghyslain Filion, Théâtre Denise-Pelletier) / Noces de sang de Federico Garcia Lorca (m.e.s. Patrice Tremblay, Théâtre Prospero) / Equus de Peter Shaffer (m.e.s. Daniel Roussel, Duceppe) / Août (un souper à la campagne) de Jean Marc Dalpé (m.e.s. Fernand Rainville, La Manufacture) / Les Reines de Normand Chaurette (m.e.s. Denis Marleau, UBU) / Au coeur de la rose de Pierre Perreault (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre du Rideau Vert) / Le Petit Köchel de Normand Chaurette (m.e.s. Denis Marleau, UBU) / Jacques et son maître de Milan Kundera (m.e.s. Martine Beaulne, CNA) / Cinq Nô modernes de Yukio Mishima (m.e.s. Jocelyne Montpetit, Théâtre du Rideau Vert) MISE EN SCÈNE Encore une fois si vous le permettez de Michel Tremblay (Théâtre d'Aujourd'hui) / Cendre de cailloux et Celle-là de Daniel Danis (Espace GO) / Antigone de Sophocle (NCT) CINÉMA Les Boys de George Mihalka / Une Histoire de famille de Michel Poulette / Le sursis dans le cadre de «Montréal vu par...» de Léa Pool TÉLÉVISION Chabotte et fille de Louise Pelletier et Chloé Cinq-Mars / Toute la vérité d'Annie Piérard et Bernard Dansereau / Bouscotte de Victor-Lévy Beaulieu AU TNM Danser à Lughnasa de Brian Friel (m.e.s. Ben Barnes) / La Trilogie du revoir de Botho Strauss (m.e.s. Lorraine Pintal) / Andromaque de Jean Racine (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les Troyennes d'Euripide (m.e.s. Alice Ronfard) / Le Malentendu d'Albert Camus (m.e.s. René Richard Cyr) / Bonjour, là, bonjour de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr) / Jeux de massacre d'Eugène Ionesco (m.e.s. Jean-Louis Roux)

Jean Marchand

En plus d'être acteur et metteur en scène, Jean Marchand poursuit une carrière de pianiste comme soliste, chambriste et accompagnateur. THÉÂTRE  Une Musique inquiétante de Jon Marans (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre du Rideau Vert) / Au retour des oies blanches de Marcel Dubé (m.e.s. Louise Marleau, Théâtre du Rideau Vert) / La Cantatrice chauve d'Eugène Ionesco (m.e.s. Daniel Roussel, Théâtre du Rideau Vert) / Elvire Jouvet 40 de Brigitte Jacques (m.e.s. Françoise Faucher, Théâtre de Quat'Sous) / Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Alexandre Hausvater, Théâtre de Quat'Sous) /Désordre Public d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard, Espace GO) / Elle est là de Nathalie Sarraute (m.e.s. Christiane Pasquier, Espace GO) / Old Wicked Songs (m.e.s. Martin Faucher, Centre Segal) / Amadeus de Peter Shaffer (m.e.s. Alexandre Marine, Centre Segal) / Un Carré de ciel de Michèle Magny (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre d'Aujourd'hui) / Floes de Sébastien Harrisson (m.e.s. Alice Ronfard, Théâtre d'Aujourd'hui) / Je vous écris du Caire de Normand Chaurette (m.e.s. Alexandre Hausvater, Théâtre d'Aujourd'hui) CINÉMA Mars et Avril de Martin Villeneuve / A Gift for Kate de John N. Smith / Jésus de Montréal de Denys Arcand / Le Chemin de Damas de George Mihalka / Court métrage Next Floor de Denis Villeneuve TÉLÉVISION Trudeau de Wayne Grigsby / Les Orphelins de Duplessis de Jacques Savoie  / Réseaux de Réjean Tremblay / Paparazzi de Fabienne Larouche / Les Filles de Caleb de Fernand Dansereau AU TNM Antigone de Sophocle (m.e.s. Lorraine Pintal) / Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare (m.e.s. Yves Deagagnés) / Roméo et Juliette de Shakespeare (m.e.s. Martine Beaulne) / Les Bas-fonds de Maxime Gorki (m.e.s. Yves Desgagnés)

Monique Miller

THÉÂTRE La Corneille de Lise Vaillancourt (m.e.s. Geoffrey Gaquère, Théâtre du Rideau Vert) / Le Lion en hiver de James Goldman (m.e.s. Daniel Roussel, Duceppe) / Les Trois Soeurs d'après Anton Tchekhov « Passé et Présent » (m.e.s. L. Pelletier & D. Bernard, Théâtre de l'Opsis) / Qui a peur de Virginia Woolf? d'Edward Albee (m.e.s. Albert Millaire, Théâtre du Bois de Coulogne) / Une Folie de Sacha Guitry (m.e.s. François Tassé, Théâtre du Bois de Coulogne) / Trio de Kado Kostzer (m.e.s. Alexandre Hausvater, Place des Arts) / Le Gars de Québec de Michel Tremblay (m.e.s. Gilbert Lepage, Duceppe) / Hamlet de William Shakespeare (m.e.s. Alexandre Hausvater, Théâtre de l'Échiquier & Théâtre de Quat'Sous) / Les Voisins de Louis Saïa et Claude Meunier (m.e.s. Louis Saïa, Duceppe) / Appelez-moi Stéphane de Louis Saïa & Claude Meunier (m.e.s. Louis Saïa, Théâtre des Voyagements) / Cet Animal étrange de Gabriel Arout (m.e.s. Andrée Saint-Laurent, Théâtre populaire du Québec) / Deux Sur Une Balançoire de William Gibson (m.e.s. Louis-Georges Carrier, Duceppe) / Yerma de Federico Garcia Lorca (m.e.s. Olivier Reichenbach, Théâtre du Rideau Vert) / On Ne Badine Pas Avec L'Amour d'Alfred de Musset (m.e.s. Jean Faucher, Théâtre du Rideau Vert) / AVEC SERGE DENONCOURT Gertrude, le cri d'Howard Barker (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace GO) / L'Habilleur de Ronald Harwood (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Je Suis Une Mouette (non ce n'est pas ça) d'après Anton Tchekhov (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de l'Opsis) / La Grande Maggia de Eduardo de Filippo (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Décadence de Steven Berkoff (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de Quat'Sous) / Vu du pont d'Arthur Miller (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) TÉLÉVISION Emma de Danielle Trottier / Montréal P.Q. de Victor-Lévy Beaulieu / Du Tac au Tac d'André Dubois / Septième Nord de Guy Dufresne / Tit-Jean Caribou, collectif d'auteur / En haut de la pente douce de Roger Lemelin / Cap aux sorciers de Guy Dufresne / Le Survenant de Germaine Guevremont TÉLÉTHÉÂTRE Avec un grand A de Janette Bertrand / Appelez-moi Stéphane de Louis-Georges Cartier / Bilan de Marcel Dubé / Un Caprice d'Alfred de Musset / Noces de Sang de Federico Garcia Lorca / Florence de Marcel Dubé CINEMA Saint-Martyr-Des-Damnés de Robin Aubert / Jésus de Montréal de Denys Arcand / Mourir à Tue-Tête d'Anne-Claire Poirier / Pour le meilleur et pour le pire de Claude Jutra / Tit-Coq de Gratien Gélinas PRIX Grande Officière de l'Ordre National du Québec / Hommage de l'Espace Go FÊTE À MONIQUE MILLER (m.e.s. Serge Denoncourt) / Officière de l'Ordre du Canada / Masque pour la meilleure interprétation féminine dans Décadence / Gémeaux pour la meilleure actrice dans le téléroman Montréal P.Q. AU TNM Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les Manuscrits du déluge de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Barbara Nativi) / La Cerisaie d'Anton Tchekhov (m.e.s. Serge Denoncourt) / Le Temps et la chambre de Botho-Strauss (m.e.s. Serge Denoncourt) / Andromaque de Jean Racine (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les Infidèles d'Harold Pinter (m.e.s. Olivier Reichenbach) / AVEC JEAN-LOUIS ROUX Pygmalion de George Bernard Shaw (m.e.s. Jean-Louis Roux) / Le Pain dur de Paul Claudel (m.e.s. Jean-Louis Roux) / L'Otage de Paul Claudel (m.e.s. Jean-Louis Roux) / Le Prix d'Arthur Miller (m.e.s. Jean-Louis Roux) / La Nuit des rois de William Shakespeare (m.e.s. Jean-Louis Roux) / Anatole d'Arthur Schnitzler (m.e.s. Jean-Louis Roux) / Le Soulier de satin de Paul Claudel (m.e.s. Jean-Louis Roux) / Une nuit d'amour d'André Langevin (m.e.s. Jean-Louis Roux) / AVEC ALBERT MILLAIRE Les Traitants de Guy Dufresne (m.e.s. Albert Millaire) /  Bilan de Marcel Dubé (m.e.s. Albert Millaire) / Rhinocéros d'Eugène Ionesco (m.e.s. Albert Millaire) / AVEC JEAN GASCON Les Trois Farces de Molière (m.e.s. Jean Gascon) / L'Avare de Molière (m.e.s. Jean Gascon) / Philippe et Jonas de Irwin Shaw (m.e.s. Jean Gascon) / La Cuisine des anges d'Albert Husson (m.e.s. Jean Gascon)

Olivier Morin

THÉÂTRE INTERPRÉTATION La Resistenza d'Olivier Kemeid (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l'Opsis) / Petit monde Alpin de Marta et Diego Dalla Via (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l'Opsis) / La Coopérative du cochon d'Ascanio Celestini (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l'Opsis) / Mais qui est Philippe Katerine, collage (m.e.s. Catherine Vidal, Groupe Bec-de-lièvre) / Andromaque de Jean Racine (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace GO) / Il Campiello de Carlo Goldoni (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de l'Opsis) / Amuleto de Roberto Bolano (m.e.s. Catherine Vidal, Théâtre de Quat'Sous) / Fragments de mensonges inutiles de Michel Tremblay (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Roméo et Juliette de William Shakespeare (m.e.s. Daniel Paquette, Société Richard III) / Le Grand Cahier d'Agota Kristof (m.e.s. Catherine Vidal, Le Groupe Bec-de-lièvre) / Le Lion en hiver de James Goldman (m.e.s. Daniel Roussel, Duceppe) / La Leçon d’histoire d’Alan Bennett (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Toc toc de Laurent Baffie (m.e.s. Carl Béchard, Juste Pour Rire) / Du vent entre les dents d’Emmanuelle Jimenez (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre d’Aujourd’hui) / Les Flaques de Marc-Antoine Cyr (m.e.s. Jasmine Dubé et Pierre-Paul Savoie, Théâtre Bouches Décousues / PPS Danse) / Gertrude (Le Cri) de Howard Barker (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace GO) / Elektra de Hugo von Hofmannsthal (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / Louisiane Nord de François Godin (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Oreste, The Realty Show d’après Euripide (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de l’Opsis) MISE EN SCÈNE Rentrée Montréalaise de Peter Peter (Audiogram) / L'Assassinat du Président d'Olivier Morin et Guillaume Tremblay (Théâtre du Futur) / La Mort de Kubrick de David-Alexandre Després (Champ Gauche) / Clotaire Rapaille: L'Opéra Rock de Guillaume Tremblay, Olivier Morin et Navet Confit (Théâtre du Futur) CINÉMA Tom à la ferme de Xavier Dolan / Émilie de Guillaume Lonergan / Les Amours imaginaires de Xavier Dolan TÉLÉVISION Série noire de François Létourneau et Jean-François Rivard / Vrak la vie de Pierre Hébert / Il était une fois dans le trouble de Jean-François Bélanger / Tranches de vie, collectif d'auteurs / Tout sur moi de Stéphane Bourguignon / October 1970 de P. Mitchell et W. Grigsby / Smash de Daniel Lemire / Tout sur moi de Stéphane Bourguignon AU TNM Elizabeth, roi d'Angleterre de Timothy Findley (m.e.s. René Richard Cyr) / Le Médecin malgré lui de Molière (m.e.s. Yves Neveu et René Bazinet, Molière en plein air)

Gaétan Nadeau

THÉÂTRE Médée d’Euripide (m.e.s. Caroline Binet, Théâtre Denise-Pelletier) / Douleur Exquise de Sophie Calle (m.e.s. Brigitte Haentjens, Théâtre de Quat’Sous) / Personal Jesus de Gaétan Nadeau (m.e.s. Jacques Brochu et Marie-Stéphane Ledoux, Prod. Gaétan Nadeau) / Woyzceck de Georg Büchner (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / La Métamorphose de Franz Kafka (m.e.s. Oleg Kisseliov, Groupe de la Veillée) / Hippocampe d’Éric Jean et Pascal Brullemans (m.e.s. Éric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Une Nuit arabe de Roland Schimmelfenning (m.e.s. Cristian Theador Popescu, Théâtre de Quat’Sous) / La Fin de Casanova de Marina Tsvetaïeva (m.e.s. Denis Marleau, Espace GO) / Médée-Matériau de Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Abel et Bela de Robert Pinget (m.e.s. Jean-Marie Papapietro, Salle Fred Barry) / Hamlet Machine de Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Le Procès de Franz Kafka (m.e.s. Elizabeth Albahaca, Groupe de la Veillée) LITTÉRATURE Comme au ciel, co auteur avec Diane Jean (VLB)

Étienne Pilon

© Lawrence Arcouette

THÉÂTRE Après de Serge Boucher (m.e.s. René Richard Cyr, Centre du Théâtre d'Aujourd'hui) / Five Kings d'Olivier Kemeid, d'après l'oeuvre de Shakespeare (m.e.s. Frédéric Dubois (Théâtre PÀP, Théâtre des Fonds de Tiroirs et Trois Tristes Tigres) /  Frankenstein de Nick Dear (m.e.s. Jean Leclerc, Théâtre du Trident) / Nathan (texte et m.e.s. Emmanuel Schwartz, Abé Carré Cé Carré) / The Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PÀP) / Bob de René-Daniel Dubois (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre d’Aujourd’hui) CINÉMA Le rang du lion, réalisation Stéphane Beaudoin / Nouvelles, nouvelles, réalisation Olivier Godin TÉLÉVISION Destinées de Michelle Allen / La Promesse de Danielle Trottier AU TNM Richard III de Shakespeare (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines, théâtre de création)

Hubert Proulx

FORMATION École Nationale de Théâtre du Canada (2004) THÉÂTRE  Comment s'occuper de bébé de Dennis Kelly (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre du Grand Jour) / Vassa de Maxime Gorki, Trad. Anne-Catherine Lebeau (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau-Vert) / L’Amour à trois de Larry Tremblay (m.e.s. Francine Alepin, Espace Libre) / Les pieds des anges d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard, Espace GO) /L'Inconception de Robert Marinier (m.e.s.Robert Bellefeuille, Théâtre de la Vieille 17) / Le comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas (m.e.s. Robert Bellefeuille, Théâtre Denise-Pelletier) /  Les châteaux de la colère (m.e.s. Geneviève Blais, Salle Fred-Barry) TÉLÉVISION 19-2 de Réal Bossé et Claude Legault / Fortier de Fabienne Larouche / Nos étés d'A. Boyer et M. D'Astous / Les Étoiles filantes de François Archambault / Virginie de Fabienne Larouche CINÉMA  De père en flic d'Émile Gaudreault / Nous sommes tous les jours et Bordeline de Lyne Charlebois / La Capture de Carole Laure / La vie secrète des gens heureux de Stéphane Lapointe PRIX Prix Olivier Reichenbach pour son rôle de Joey dans Le Retour AU TNM Jocaste reine de Nancy Huston (m.e.s. Lorraine Pintal) / L'Imposture d'Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard) / Le Retour d'Harold Pinter (m.e.s. Yves Desgagnés)

Sébastien Ricard

THÉÂTRE La Nuit juste avant les forêts de Bernard-Marie Koltès (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Woyzeck de Georg Büchner (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (Maître d’œuvre et m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Big Shoot de Koffi Kwahulé (m.e.s. Kristian Frederic, Théâtre Denise-Pelletier) / Kamouraska d’Anne Hébert (m.e.s. Guy Beausoleil, Théâtre Denise-Pelletier) / Les Oiseaux de proie de John Logan (m.e.s. Claude Poissant, Duceppe) CINÉMA Antoine et Marie de Jimmy Larouche / Chorus de François Delisle / Une Jeune Fille de Catherine Martin / Avant que mon cœur ne bascule de Sébastien Rose / Dédé à travers les brumes de Jean-Philippe Duval / Les Invasions barbares de Denys Arcand / 15 Février 1839 de Pierre Falardeau TÉLÉVISION En Thérapie de Nadine Bismuth / Les Hauts et les bas de Sophie Paquin de Richard Blaimert / Nos étés de Anne Boyer et Michel d’Astous / Fortier de Fabienne Larouche PRIX Prix Jutra du Meilleur acteur pour Dédé à travers les brumes AU TNM La Dame aux camélias de René de Ceccatty (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Les Manuscrits du déluge de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Barbara Nativi) / Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal)

Paul Savoie

THÉÂTRE La Robe de mariée de Gisèle Schmidt de Julie Vincent (m.e.s. Julie Vincent, Espace GO) / Meurtres hors champs d'Eugène Durif (m.e.s. Eugène Durif, Espace GO) / La Promesse de l'aube de Romain Gary (m.e.s. André Melançon, Espace GO) / Les Aveugles de Maeterlinck (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre Ubu) / Eden Cinéma de Marguerite Duras (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) CINÉMA The Girl in the white coat de Darell Wasyk / Le Banquet de Sébastien Rose / Histoire de famille de Michel Poulette / La Neuvaine de Bernard Émond TÉLÉVISION Toute la vérité d'Annie Piérard et Bernard Dansereau / Mirador de Daniel Thibault et Isabelle Pelletier / Les Soeurs Elliot d'Estelle Bouchard / Le Bleu du ciel de Victor-Lévy Beaulieu AU TNM Plus de 20 productions dont L’Opéra de quat’sous de B. Brecht ( m.e.s. Robert Bellefeuille)/ La Dame aux camélias de René de Ceccatty, d'après Alexandre Dumas (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Les Estivants de Gorki (m.e.s. Serge Denoncourt) / Le Temps et la chambre de Botho Strauss (m.e.s. Serge Denoncourt) / Le Marchand de Venise de Shakespeare (m.e.s. Daniel Roussel) / Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau (m.e.s. Jean-Pierre Ronfard)

Emmanuel Schwartz

© MaudeChauvin

FORMATION Diplômé de l’Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx (2004) THÉÂTRE Alfred d’Emmanuel Schwartz (m.e.s. Alexia Bürger, Théâtre d’Aujourd’hui) / Deux (texte et m.e.s. Mani Soleymanlou, Orange Noyée) / Caligula (Remix) d’Albert Camus (adaptation et m.e.s. Marc Beaupré, Terre des Hommes) / Ciels (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad, Au carré de l’hypoténuse) / Littoral (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad, Au carré de l’hypoténuse) / L’Énéide d’après Virgile (texte et m.e.s. Olivier Kemeid, Trois Tristes Tigres) / Forêts (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad, Abé carré cé carré) / Le Peintre des madonnes… ou la naissance d’un tableau de Michel Marc Boucher (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace GO) ÉCRITURE DRAMATIQUE Alfred (m.e.s. Alexia Bürger, Théâtre d’Aujourd’hui) / Nathan (m.e.s. Emmanuel Schwartz, Centre National des Arts et FTA) / Chroniques (m.e.s. Emmanuel Schwartz, Théâtre La Chapelle) DANSE La Pornographie des âmes de Dave Saint-Pierre (Prod. Dave Saint-Pierre) / Le No Man’s Land Show de Dave Saint-Pierre (Espace Tangente) CINÉMA Laurence anyways de Xavier Dolan / L’Affaire Dumont de Podz / Laurentie de Mathieu Denis et Simon Lavoie / Next Floor de Denis Villeneuve TÉLÉVISION Rumeurs d’Isabelle Langlois / Kif Kif de Luc Déry et Yves Lapierre

Angelo Barsetti

Maquillage / Issu des arts plastiques, il se fait connaître dans les milieux de la danse et du théâtre comme maquilleur. Depuis plus de vingt ans, il collabore auprès de metteurs en scène tels André Brassard, René Richard Cyr, Eric Jean, Claude Poissant et développe une grande fidélité avec Denis Marleau, Brigitte Haentjens et Wajdi Mouawad, pour lequel il creé les maquillages de Willy Protagoras enfermé dans les toilettes, Rêves et Le Sang des Promesses. Il est aussi très lié aux chorégraphes Catherine Tardif, Sylvain Emard et Louise Bédard. Angelo Barsetti se consacre de plus en plus à la photographie. AU TNM Les Femmes savantes de Molière (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin) / L'Histoire du roi Lear de William Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin) / La Trilogie des femmes d'après Sophocle (adaptation et m.e.s. Wajdi Mouawad) / Hamlet de William Shakespeare (m.e.s. Marc Béland ) / Incendies (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad) / La Dame aux camélias de René de Ceccatty (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Antoine & Cléopâtre de William Shakespeare (m.e.s. Lewis Furey) / et plusieurs autres...

Sébastien Béland

Directeur de production

Etienne Boucher

© Luc Doyon

Éclairages / Diplômé en 1999 de l’École nationale de théâtre du Canada, section Production, Étienne Boucher conçoit des éclairages pour le théâtre, la danse, le cirque et l’opéra. Artiste très en demande, Etienne Boucher collabore avec de nombreux metteurs en scène parmi lesquels se trouvent René Richard Cyr, Dominic Champagne, Serge Denoncourt, Brigitte Haentjens, Martin Faucher ainsi que Robert Lepage. Parmi ses dernières collaborations, nommons les spectacles La Ville de Martin Crimp mis en scène de Stéphanie Jasmin et Denis Marleau (Espace GO), Yukonstyle de Sarah Berthiaume mis en scène par Martin Faucher (théâtre d'Aujourd'hui) et Der Ring des Nibelungen, la tétralogie de Richard Wagner montée par Robert Lepage (Metropolitan Opera). Le travail d’Étienne Boucher lui vaut plusieurs prix et nominations, dont le Masque de la meilleure conception des éclairages de la saison 2006-2007 pour les spectacles La Dame aux camélias de René de Ceccaty, dans une mise en scène de Robert Bellefeuille (TNM) et Du Vent entre les dents d’Emmanuelle Jimenez, dans une mise en scène de Martin Faucher (théâtre d’Aujourd’hui) et LDI2011 Redden Awards for Excellence in Lighting Design (Orlando) pour Totem (Cirque du Soleil) et Der Ring des Nibelungen (Metropolitan Opera). / AU TNM Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (m.e.s. Serge Denoncourt) / Le Chant de Sainte Carmen de la Main de Tremblay/Cyr/Bélanger (m.e.s. René Richard Cyr, Production Spectra Musique) / Elizabeth, roi d'Angleterre de Timothy Findley (m.e.s. René Richard Cyr) / La Dame aux camélias de René de Ceccatty d’après Alexandre Dumas fils (m.e.s. Robert Bellefeuille)

Christine Charles

Collaboratrice au mouvement / Christine Charles se met au service des œuvres chorégraphiques depuis 1989, d'abord à titre de danseuse-interprète, puis en tant que directrice des répétitions. Tout en réinventant à chaque fois ses espaces d'intervention, elle vise à soutenir l'élan créateur des artistes dans la mise en œuvre du contenu chorégraphique. Pour cela, elle encourage les danseurs et les chorégraphes dans leur démarche de conscientisation et de positionnement, par le biais d'un travail global d'épuration, d'approfondissement et de mise en relief des éléments chorégraphiques ou d'interprétation. Ultimement, son objectif est de contribuer à ce que le spectateur puisse vivre l'expérience intime d'un monde signifiant. Au cours des dernières années, elle a notamment collaboré aux œuvres de Dominique Porte, Emmanuel Jouthe, Louise Bédard, Manon Oligny, et a régulièrement dirigé les étudiants en danse de l’Université du Québec à Montréal. Richard III représente sa deuxième plongée dans l'oeuvre de Brigitte Haentjens.

 

Colette Drouin

Assistance à la mise en scène et régie / Colette Drouin a complété en 1990 un baccalauréat en art dramatique à l’UQÀM et n’a cessé d’œuvrer sur les scènes d’ici depuis. En tant que régisseur et assistante à la mise en scène, elle a participé a plus de 40 différents projets artistiques. Parmi ceux-ci, on retient ses collaborations avec Théâtre Momentum (Dishwasheurs, Playtime !), avec le Nouveau Théâtre Expérimental (Sacré Cœur, Le plan américain, Les mots), avec l’Arrière Scène (Pacamambo, Le jardin des songes) et avec Des mots d’la dynamite (Là où j’habite, Zap ! Le réel). / Depuis 10 ans, elle entretient une relation tout particulière avec Brigitte Haentjens alors qu’elle a participé à neuf créations de la compagnie Sibyllines, entre autres, La cloche de verre, Tout comme elle, Woyzeck et La nuit juste avant les forêts.

Mélanie Dumont

Conseillère dramaturgique / Elle collabore avec Brigitte Haentjens depuis 2007. À titre de dramaturge, elle a accompagné la metteure en scène pour la création de Woyzeck (2009), du 20 novembre (2011) et de Molly Bloom (2014). Mélanie travaille à l’occasion avec d’autres artistes du milieu du théâtre et de la danse (Hélène Langevin, Carine Kermin, Anne-Marie Guilmaine). Depuis 2012, elle est directrice artistique associée au Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa, responsable de la programmation Enfance/jeunesse et co-rédactrice en chef des Cahiers du Théâtre français.

Bernard Falaise

Musique originale / Guitariste, compositeur et improvisateur, il explore des domaines musicaux variés en utilisant aussi bien l’écriture traditionnelle que la technologie numérique. Il collabore au sein de nombreuses formations dont Klaxon Gueule, Miriodor, Les Projectionnistes, Subtle lip can, Foodsoon et auprès de personnalités comme Michel F. Côté, André Duchesne, Pierre Cartier, Urbain Desbois, Pierre Labbé, Jean Derome et D.Kimm. Il écrit des pièces pour divers ensembles musicaux dont le Quatuor Bozzini et Quasar et réalise des disques de Frank Martel, Jorane, Marie-Jo Thério et Les Païens notamment. Récipiendaire du prix Opus « disque actuel/électro de l’année » pour le cd Clic en 2007, il signe de nombreuses bandes sonores pour le cinéma et la télévision, le théâtre, la danse pour Brigitte Haentjens, Wajdi Mouawad, Hélène Langevin, Marcelle Hudon, Robert Lepage, entre autres. Sa discographie solo et en collectif compte plus de quarante titres. / AU TNM La Trilogie des femmes de Sophocle (m.e.s. Wajdi Mouawad)

Éric Gagnon

Conception vidéo / Éric Gagnon a étudié les arts visuels à l’Université Laval. Bien qu’il se soit rapidement tourné vers la vidéo comme moyen privilégié d’expression, il conserve une pratique artistique multidisciplinaire en menant de concert une carrière de musicien, de vidéaste et de peintre. Tout au long de son trajet, il a occupé le poste de directeur artistique de La Bande Vidéo : un centre en art médiatique. Il a été le Président du CQUAM (un organisme voué à la défense des droits des artistes en art médiatique), a assumé la direction artistique du festival Vidéaste Recherché, a présidé le C.A. de la coopérative Méduse et a été chargé de cours à l’UQAC. Tout en menant ses propres projets artistiques personnels, il a participé à plusieurs autres projets à titre de concepteur vidéo et audio. L’image et ses potentialités sont au centre des préoccupations plastiques de Gagnon. Ses œuvres ont connu une large diffusion internationale, notamment en France, en Australie, au Mexique, en Hongrie, en Allemagne, au Japon et dans la plupart des événements au Québec et au Canada. Éric Gagnon cherche à renouveler l’usage de l’image et pose son regard, dans sa pratique artistique, sur les multiples dimensions de l’espace : l’espace vu, l’espace entendu et l’espace senti.

Anick La Bissonnière

Scénographie / «Anick La Bissonnière envisage la scène de théâtre non pas comme le réceptacle d’un simple décor, mais bien comme un espace à investir et à construire, qui devient un élément hautement signifiant dans la représentation.» (Extrait du Dictionnaire des artistes québécois, texte signé Hélène Jacques.) Après des études en architecture à Montréal et à Lausanne, Anick a d’abord pratiqué son métier en au sein de l’Agence Odile Decq à Paris, puis en collaborant à l’élaboration de près d'une cinquantaine de projets de salles de spectacles pour Trizart à Montréal. Parallèlement à sa pratique architecturale, elle a conçu les espaces de plus de soixante productions pour le théâtre, la danse, le cirque, les musées et les événements urbains. Plus particulièrement depuis 1999, elle a développé une relation de création privilégiée avec la metteure en scène Brigitte Haentjens avec laquelle elle a signé plus d’une douzaine de  productions encensées par le public et la critique. Avant sa nomination à titre de professeure de scénographie à l’École Supérieure de Théâtre de l’Université du Québec à Montréal, Anick a partagé sa passion de la création avec les étudiants à la maîtrise en architecture de l’Université de Montréal durant plusieurs années. Finaliste à trois reprises au prestigieux prix Siminovitch pour le théâtre, en 2006, 2009 et 2012, elle fût honorée parmi l’élite mondiale durant la Quadriennale de Prague pour l’architecture, la scénographie et les arts vivants en 2007. Depuis plus de vingt ans, ses créations tentent de toucher à la poésie des lieux que nous habitons, par le corps et par les mots, en se jouant de la matière, de la forme et de la lumière qui demeure au centre de ses préoccupations. Elle pratique la photographie de la main gauche depuis maintenant quinze ans. / AU TNM Le roi se meurt d'Eugène Ionesco (m.e.s. Frédéric Dubois) / Le Dieu du carnage de Yasmina Reza (m.e.s. Lorraine Pintal) / Antoine & Cléopâtre de William Shakespeare (m.e.s. Lewis Furey) / La Tempête de William Shakespeare (conception et m.e.s. Denise Guilbeault, Michel Lemieux et Victor Pilon) / Marie Stuart de Dacia Maraini (m.e.s. Brigitte Haentjens)

Jean-François Landry

Directeur technique / Jean-François Landry a assuré la direction technique de plus de 70 créations théâtrales depuis 1990. Entre autre pour le théâtre Ubu, Ex Machina, Le Nouveau Théâtre expérimental, le théâtre Petit À Petit et le théâtre du Rideau Vert. Il travaille actuellement surtout pour Sibyllines, l'Arrière Scène à Beloeil et le Théâtre Denise-Pelletier.

 

Julie Measroch

Accessoires / FORMATION Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx (2005) THÉÂTRE Rouge de John Logan (m.e.s Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert), La Monnaie de la pièce de Didier Caron (m.e.s Benoît Brière, TVT), Marie Tudor (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier), Les Chemins Invisibles 2013 (m.e.s Martin Genest, Cirque du Soleil), Le Grenier de Yoji Sakate (scénographiem.e.s Catherine Vidal), La Puce à l'oreille de Georges Feydeau (m.e.s Alain Zouvi, Prod. Benoît Brière), Le Prénom de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière (m.e.s Serge Denoncourt, Productions JPR) / L’Opéra de quat’sous de Brecth/Weil (m.e.s Brigitte Haentgens, Sybillines) / Réveillon de François Chenier et Michel Charrette (m.e.s François Chénier), Après moi, le déluge de Lluïsa Cunillé (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de Quat’sous) / La listede Jennifer Tremblay (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre d’Aujourd’hui) ) / Le blues de la métropole de Michèle Grondin et Louisa Déry (m.e.s. Serge Denoncourt, Prod.Evenko) / Soupers, texte et m.e.s. Simon Boudreault (scénographie, Simoniaques Théâtre) / Chroniques, texte et m.e.s.Emmanuel Schwartz, et autres (scénographie, Théâtre Abé Carré Cé Carré) Au TNM Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (m.e.s Serge Denoncourt) / L’École des Femmes (m.e.s. Yves Desgagnés) / Le dieu du carnage (m.e.s Lorraine Pintal)

Yso

Costumes / Siphay Southidara (mieux connu sous le nom de Yso) est né à Vientiane au Laos. Montréalais d'adoption, il est diplômé en technique vestimentaire au Collège Marie-Victorin et a été primé à plusieurs occasions. Passionné par la conception en mode, la direction artistique et toutes les formes de création contemporaine, il y conjugue ses talents avec aisance. Après des débuts chez Marie Saint Pierre et Todd Lynn, il devient directeur de sa propre ligne de prêt-à-porter pour femmes, 1999 à 2005 : « Yso ». Son expérience s’étend aussi à l’industrie de la mode comme freelance pour Parasuco. Complice du designer de mode Denis Gagnon depuis de longues années, il l’accompagne en tant que directeur artistique de plusieurs défilés et collections. La communauté artistique en danse contemporaine, théâtre, musique, cinéma et arts visuels fait appel à sa créativité : Brigitte Haentjens (Sibyllines), Julie Charland, Robin Aubert, Herman Kolgen,  Guy Maddin, Geodezik, C2mtl, Lhasa, Patrick Watson, France D’Amour, Ima, Le Cirque du Soleil, Louise Lecavalier, Tedd Robinson, Sylvain Émard, BJM Danse, en plus d’avoir participé à des expositions internationales telles la Biennale de Montréal en 2002 et la Biennale de Saint-Étienne en 2004. En 2010, Yso rejoint l’équipe de l’agence FOLIO MONTRÉAL [www.foliomontreal.com] comme styliste pour des éditoriaux ou des campagnes publicitaires.