Wilson chante Montand

Chansons YVES MONTAND
Mise en scène Christian Schiaretti
Direction musicale et arrangements Bruno Fontaine
Une présentation Les Visiteurs du soir et Démons Productions

Distribution Lambert Wilson

Durée du spectacle
à venir...

Les échos

« Lambert Wilson impose son originalité, voire son exubérance, soutenu par une excellente formation jazz »— Télérama

Lire la suite

Grande première nord-américaine

Le Théâtre du Nouveau Monde est fier d’accueillir, en invitation internationale, le spectacle Wilson chante Montand pour une série de onze représentations exceptionnelles. Une soirée placée sous le signe du charme envoûtant d’Yves Montand, au cours de laquelle ses grands classiques immortels et quelques petits bijoux rares sont interprétés avec grâce et sensibilité par Lambert Wilson. Cette grande figure du cinéma français — qu’on a pu voir notamment dans Molière à bicyclette (aux côtés de Fabrice Lucchini), Des hommes et des dieux (César du Meilleur film 2010) et, plus récemment, Cousteau (dans le rôle-titre) — en fait une relecture à la fois respectueuse et libre, raffinée et jouissive.

Bien qu’une génération les sépare, une filiation relie les deux artistes qui ont su passer avec une élégance naturelle de la scène aux plateaux de cinéma, des projecteurs de la rampe aux micros d’enregistrement. Yves Montand, un chanteur devenu acteur, et Lambert Wilson, un acteur devenu chanteur, possèdent en commun cette aura aussi distinguée que sexy, une silhouette svelte et déliée, tous deux dotés d’une voix souple, chaude, à la tessiture de ténor léger.

Renouez avec la tradition de la grande chanson française et retrouvez le charme de Montand avec tout le panache de Wilson.

Lambert Wilson

© Vincent Peters
Acteur français dont la renommée s’étend jusqu’à Hollywood, Lambert Wilson est le fils du grand acteur et metteur en scène Georges Wilson. Depuis son plus jeune âge, il baigne dans le milieu théâtral. Dans les années soixante-dix, il suit une formation d'art dramatique au Center Drama de Londres, où il apprend le métier d'acteur mais aussi le chant et la musique. Le grand public le découvre en 1982 avec La Boum 2 de Claude Pinoteau. Aussi à l'aise dans des films d'époque que dans des œuvres contemporaines, il suscite l'intérêt de cinéastes aussi talentueux que André Téchiné Claude Chabrol, Andrzej Zulawski et Benoît Jacquot. En 2010, au 63e Festival de Cannes, Lambert Wilson fait sensation dans son rôle du frère Christian, récompensé par le Grand prix du jury, dans Des hommes et des dieux de Xavier Beauvois. En 2013, on le retrouve dans la comédie dramatique Molière à bicyclette aux côtés de Fabrice Lucchini. Actuellement, on peut le voir dans le biopic réalisé par Jérôme Salle, L’Odysée, où il se glisse dans la peau du célèbre commandant Jacques Cousteau. Voix splendide parlée et chantée, il débutait dans les années quatre-vingt dix une carrière de chanteur.