Bilan

Texte Marcel Dubé
Mise en scène Benoît Vermeulen

Du 13 novembre au 8 décembre 2018

Distribution Christine Beaulieu, Joseph Bellerose, Philippe Cousineau, Mickaël Gouin, Rachel Graton, Guy Jodoin, Sylvie Léonard, Jonathan Morier, Jean‑Philippe Perras, Mathieu Quesnel, Denis Trudel, Rebecca Vachon

Durée du spectacle
Approximativement 2 h 00 sans entracte

Une collaboration

Le pouvoir est un monstre froid

Prise dans son ensemble, l’oeuvre de Marcel Dubé constitue une formidable chronique du Québec traditionnel se transformant en une société assoiffée de modernité. Créée à l’aube de la Révolution tranquille, Bilan est la pièce charnière de l’auteur d’Un simple soldat ; pour la première fois, il situe son action dans un milieu aisé afin de montrer l’héritage des magouilleurs de l’ère duplessiste. Pour porter un regard contemporain sur ces personnages — en particulier les femmes, qui incarnent la soif d’une vie plus libre — Lorraine Pintal a choisi un metteur en scène sensible et brillant, à l’impressionnante feuille de route internationale, mais trop peu connu du grand public : Benoît Vermeulen.

C’est la fête chez William Larose. Homme d’affaires prospère, perpétuellement enivré de sa propre puissance, il célèbre ce soir-là son entrée en politique comme organisateur des Bleus, alors que « l’équipe du tonnerre » de Jean Lesage vient tout juste de prendre le pouvoir. Mais au cours de cette soirée destinée à célébrer son accession au sommet de la pyramide sociale, il réalise peu à peu que son ascendance sur son épouse, sur ses enfants, son entreprise, en fait, sur sa propre vie, s’est effritée et qu’il ne comprend rien au monde nouveau qu’il n’a pas vu se mettre en place autour de lui.

Guy Jodoin et Sylvie Léonard jouent le couple rageur que William et Margot sont devenus, face à la nouvelle génération des années soixante.

Marcel Dubé

/ Auteur

L’œuvre de Marcel Dubé (1930-2016) est indissociable de l’émergence de la dramaturgie québécoise. En prêtant sa plume au théâtre, il va donner naissance à un répertoire qui va paver la voie aux dramaturges suivants. Tout semble à créer ou presque lorsque l’écrivain en herbe, qui entame alors tout juste sa vingtaine, commence à écrire au début des années cinquante. La scène montréalaise est alors surtout dominée par des spectacles de vaudeville, de burlesque, des revues, des mélodrames. Il s’impose bientôt comme l’auteur national dans cette dramaturgie en éclosion. Et en déployant une fécondité impressionnante. On ne lui attribue pas moins de trois cents œuvres, tous genres confondus (en comptant les textes radiophoniques), dont une trentaine de pièces.

L’importance de Marcel Dubé dans l’imaginaire québécois s’explique aussi sans doute par sa forte présence au petit écran, à l’époque. Le jeune écrivain a la bonne fortune d’amorcer sa carrière en même temps qu’apparaît une nouvelle plate-forme de diffusion : la télévision de Radio-Canada. Les destins de Radio-Canada et de Marcel Dubé seront intimement liés pendant deux décennies. Entre 1968 et 1971, fait exceptionnel pour un dramaturge, une émission de Radio-Canada portera même son nom. La série Le Monde de Marcel Dubé est composée de neuf téléthéâtres dont une reprise de Bilan en 1969 —, découpés chacun en plusieurs parties. Enfin, l’univers de l’écrivain pénètre également dans les foyers québécois grâce aux téléromans qu’il écrit : La Côte de sable (1960-1962), De 9 à 5 (1963-1966) et La Vie promise (1983-1985).

Le théâtre de Marcel Dubé témoigne de son époque, et les bouleversements d’une société québécoise alors en mutation y sont perceptibles. Après une éclipse, les compagnies théâtrales vont redécouvrir, au tournant des années quatre-vingt-dix, certaines pièces de ce répertoire dont on ne peut nier l’importance historique. Un théâtre si intimement lié au développement de la société québécoise.

Benoît Vermeulen

@ Jean-Charles Labarre

/ Metteur en scène

Comédien et metteur en scène, Benoît Vermeulen est depuis trente ans un artisan important du théâtre de création. En 1989, avec d’autres interprètes issus comme lui de l’Option-théâtre du collège Lionel-Groulx, il fonde le Théâtre Le Clou. En plus d’en être le codirecteur artistique, il dirige au fil des ans de nombreuses pièces produites par la dynamique compagnie, destinée principalement aux adolescents. Mentionnons Jusqu’aux os ! d’Alain Fournier (1993), Au moment de sa disparition de Jean-Frédéric Messier (2000), Romances et karaoké de Francis Monty (2003), Éclats et autres libertés (2010), un collectif d’auteurs, diverses éditions de la formule Les Zurbains, ainsi qu’Assoiffés de Wajdi Mouawad : une œuvre qui a tourné au Québec, en Ontario et en Europe entre 2006 et 2012, avant d’être reprise au Théâtre Denise-Pelletier en 2017. Ces dernières années, il a aussi mis au monde, à La Licorne, Appels entrants illimités de David Paquet et Le Garçon au visage disparu de Larry Tremblay.

Deux fois lauréat d’un Masque de la mise en scène, Benoît Vermeulen s’engage dans le processus créatif des spectacles du Théâtre Le Clou avant même le début de l’écriture. La création prend alors la forme d’une contamination mutuelle entre la partition textuelle, élaborée par l’auteur choisi, et les explorations formelles du metteur en scène qui ainsi contribue à la structure même du texte.

Le metteur en scène a aussi posé sa griffe sur quelques pièces « déjà écrites », comme Mauvaises herbes de Jasmine Dubé, pour le Théâtre Bouches Décousues en 2010. Et au printemps 2016, le théâtre de La Manufacture faisait appel à lui pour monter Des arbres du Britannique Duncan Macmillan. Le spectacle, qui a remporté un vif succès, est repris en 2018 à travers le Québec et dans quelques villes canadiennes.

De 2007 à 2012, le créateur a été responsable de la section enfance jeunesse du Théâtre français du Centre national des Arts à Ottawa. Sa « contribution exceptionnelle » au théâtre pour adolescents lui a valu en 2013 une Reconnaissance de mérite artistique décernée par le recteur de l’Université du Québec à Montréal. Avec Bilan, Benoît Vermeulen signe sa première « aventure artistique » au TNM.

THÉÂTRE Croisades de Michel Azama (Option-théâtre de St-Hyacinthe) / Le garçon au visage disparu de Larry Tremblay (Théâtre Le Clou) / Des arbres de Duncan Macmillan (Théâtre de la Manufacture) / Les Zurbains 15 ans, collectif (Théâtre Le Clou) / Mais que lit Stephen Harper d’après Yann Martel (Théâtre français du CNA) / Les Mauvaises herbes de Jasmine Dubé (Théâtre Bouches Décousues) / Assoiffés de Wajdi Mouawad (Théâtre Le Clou) / Au moment de sa disparition de Jean-Frédéric Messier (Théâtre Le Clou) / Les Trains d’Olivier Choinière (Théâtre Le Clou) PRIX Reconnaissance de mérite artistique, UQÀM (2013) / Prix de la critique pour Éclats et autres libertés (2011) / Prix de la critique pour Assoiffés (2008) / Masque de la mise en scène pour Au moment de sa disparition (2003) et pour Romances et karaoké (2005) lors de la soirée des Masques / Prix John-Hirsch décerné par le Conseil des Arts du Canada pour souligner son travail de metteur en scène (1997)

Christine Beaulieu

@ Julie Artacho

THÉÂTRE J’aime Hydro de Christine Beaulieu (m.e.s Philippe Cyr, FTA et Usine C) / Nyotaimori de Sarah Berthiaume (m.e.s. Sébastien David, Théâtre d’Aujourd’hui) / La vie utile d’Evelyne de la Chenelière (m.e.s Marie Brassard, FTA, Espace Go),  La fureur de ce que je pense de Nelly Arcan (m.e.s. Marie Brassard, Espace Go) / Ce moment-là de Dierdre Kinahan (m.e.s Denis Bernard, La Licorne) Seeds/Grains (m.e.s. Chris Abraham, Centaur, La Licorne) / Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard (m.e.s. Frédéric Dubois, Espace Libre) / Au moment de sa disparition de Jean-Frédéric Messier (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) TÉLÉVISION Les Simone de Ricardo Trogi (KOTV) / Les Pêcheurs de Pascal L’Heureux (Juste pour rire) / Lâcher prise de Stéphane Lapointe et Sébastien Gagné (Encore TV) / Hubert et Fanny de Mariloup Wolfe (Sphère Média Plus) / District 31 (Aetios) / Marche à l’ombre  de Francis Leclerc (Avenue Productions) / C.A. de Nicolas Monette (Novem) CINÉMA La Flore Laurentienne d'André Forcier (Les films du Paria) / Le Mirage de Ricardo Trogi (Christal Films) / Ceci n’est pas un polar de Patrick Gazé / La mise à l'aveugle de Simon Galiero / Camion de Rafaël Ouellet (Coop Vidéo) PRIX En nomination pour les Canadian Screen Awards et Iris Québec Cinéma d’Actrice de soutien pour Le Mirage, Prix Michel Tremblay 2017 pour J'aime Hydro AU TNM Le Médecin malgré lui de Yves Neveu et René Bazinet

Joseph Bellerose

© Maxime Côté

FORMATION École de théâtre de Saint-Hyacinthe (1982) et Centre des arts d’interprétation de Montréal, théâtre musical (1983) THÉÂTRE Footloose : La comédie musicale de Dean Pitchford (m.e.s. Serge Postigo, Juste pour rire) / Le trou d’Eugénie Beaudry (Théâtre Prospero) / Cordélia d’après le roman de Réjean Ducharme (m.e.s. Sylvain Scott, Théâtre Le Clou) CINÉMA Hochelaga, terre des âmes de François Girard (Max Films) / Identités de Samuel Thivierge (Production Samuel Thivierge) / Ceux qui font les révolutions de Mathieu Denis et Simon Lavoie (Production Art et Essai) / Le démantèlement de Sébastien Pilote (ACPAV) / TÉLÉVISION District 31 de Stéphane Simard (Aetios) / Trop I et II de Lousie Archambault et Chloé Robichaud (Sphère Média) / L’échappée I et II de Miryam Bouchard (Amalga Créations Télé) / Cheval Serpent II de Rafaël Ouellet (Aetios) / Blue Moon de Rafaël Ouellet (Aetios) / Mémoires vives de Brigitte Couture et Pierre Théorêt (Sphère Média) / Fatale Station de Rafaël Ouellet (Attraction Images) / Une histoire vraie de Yannick Savard (KOTV) / Tout sur moi I et V de Stéphane Lapointe (Cirrus) / Traitement choc 2 de Sébastien Gagné (Jessie Films) / Toute la vérité de Lyne Charlebois (Sphère Média) / Yamaska de Richard Lahaie (Duo) / Rumeurs VI de Pierre Théorêt (Sphère Média) / Miss Météo –la série de Frédéric D’Amours (Christal Films) /  Nos étés III de Nicolas Monette (Duo et Cirrus)

Philippe Cousineau

© Angelo Barsetti

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal (1990) THÉÂTRE Les robots font-ils l'amour? (m.e.s. Angela Konrad, Usine C) / Le Royaume des animaux (m.e.s. Angela Conrad, Théâtre de Quat’Sous) / La femme la plus dangereuse du Québec de Dany Boudreault et Sophie Cadieux (m.e.s. Maxime Carbonneau, Fred-Barry) / Macbeth de Michel Garneau (m.e.s. Angela Konrad, Usine C) / Audition, me, myself and I d'Angela Konrad, Théâtre de Quat'Sous) / Variations pour une déchéance annoncée (m.e.s. Angela Konrad, Usine C) /  La Ménagerie de verre (m.e.s. Yan Rompré, Théâtre Prospero) / Coco Chatel de Carl Ritchie (m.e.s. Michel Poirier, Théâtre Beaumont St-Michel) / La Reine Margot de Alexandre Dumas (m.e.s. Marie-Josée Bastien, Théâtre de la Bordée et Théâtre Denise-Pelletier) / Les Points Tournants d'Olivier Choinière (m.e.s. Philippe Lambert, La Licorne) / Britannicus de Racine (m.e.s Martin Faucher, Théâtre Denise-Pelletier) /  Les Femmes savantes de Molière (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre Denise-Pelletier) / Le Revizor (m.e.s. Reynald Robinson, Théâtre Denise-Pelletier) / Les 7 jours de Simon Labrosse de Carole Fréchette (m.e.s. Martin Faucher, La Licorne) / Les Zurbains, collectifs (m.e.s. Benoit Vermeulen, Théâtre le Clou) / Marie Stuart de Shakespeare (m.e.s. Alice Ronfard, N.C.T et C.N.A) / Comme il vous plaira (m.e.s. Alice Ronfard, N.C.T) / Un tramway nommé désir (m.e.s. Claude Poissant, TPQ) / Le Désir sous les ormes (m.e.s. Martine Beaulne, TPQ) / Tu peux toujours danser (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Le Clou) TÉLÉVISION Mémoires vives de Brigitte Couture (Sphère Média) / Nouvelle Adresse de Sophie Lorain, Rafaël Ouellet et Louise Archambault (Sphère Média) / 30 vies de François Bouvier et autres (Aetios) / Marguerite Volant de Charles Binamé (Cité-Amérique) AU TNM Don Juan (m.e.s. Martine Beaulne, TNM) / La vie est un songe de Pedro Calderón de la Barca (m.e.s. Claude Poissant)

 

Mickaël Gouin

© Julie Artacho

FORMATION École nationale de théâtre du Canada (2010) THÉÂTRE Toccate et fugue d’Étienne Lepage (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre d’Aujourd’hui) / On t’aime Mickaël Gouin, Collectifs (m.e.s. Dominic Quarré, Productions du Pref) / Cinq visages pour Camille Brunelle de Guillaume Corbeil (m.e.s Claude Poissant, Théâtre Le PàP) / Les Nouveaux Zurbains, Collectifs (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Le grand voyage de petit rocher de Robert Bellefeuille (Théâtre la Veille) / S’embrasent de Luc Tartar (m.e.s. Éric Jean, Tournée Québec-France / Bluff) CINÉMA Les Êtres chers et Nelly d’Anne Émond / Pieds nus dans l’aube de Francis Leclerc TÉLÉVISION Mon ex à moi de Miryam Bouchard et Pierre Théorêt (Série+) / Le Nouveau Show (Radio-Canada) / Hubert et Fanny de Richard Blaimert (Radio-Canada) / En tout cas (TVA)  SÉRIE WEB L’Âge adulte de Guillaume Lambert (Tou.tv) PRIX Gémeau pour meilleure émission ou série originale humour produite par les médias numériques pour Pitch (2014)

Rachel Graton

© Julie Artacho

FORMATION École nationale de théâtre du Canada (2010) THÉÂTRE Assoiffés (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Denise-Pelletier) / Le prince des jouisseurs (m.e.s. Normand Chouinard, Théâtre du Rideau Vert) / On ne badine pas avec l’amour (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Une vie pour deux (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go) / Marie Tudor (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Descendance (m.e.s. Maxime Carbonneau, Théâtre d’Aujourd’hui) / Les Paroles (m.e.s. Alix Dufresne, Ent et Théâtre Prospero) TÉLÉVISION Faits divers saison 2 de Stéphane Lapointe / Les Simone I et II de Ricardo Trogi (KOTV) / Boomerang II de Charles-Olivier Michaud (Encore télévision) / Karl & Max de Patrice Sauvé (Pixcom) / Au secours de Béatrice I à V d’Alexis Durant-Brault (Attraction Images) / Nouvelle adresse de Sophie Lorain (Sphère Média Plus) / La galère VI d’Alexis Durand Brault (Attraction Images) / Toute la vérité de Lyne Charlebois (Sphère Média Plus) / 3,2,1 … Noël (capsules télé) d’Adam Kosh (Pixcom) CINÉMA Répertoire des villes disparues de Denis Côté (Couzin Films) / C’est le cœur qui meurt en dernier d’Alexis Durant-Brault (Forum Films) COURT-MÉTRAGE Mille après mille d’Émilie Rosas (Kino 00’ et FCTNM) ÉCRITURE ET RÉALISATION 21 (m.e.s. Alexia Bürger, Théâtre d'Aujourd'hui) / Manon aime le hockey (court-métrage) en coscénarisation et coréalisation avec Sarah-Maude Beauchesne (Christal Films) / La Nuit du 4 au 5 (m.e.s. Claude Poissant (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) AU TNM Tartuffe de Molière (m.e.s. Denis Marleau)

Guy Jodoin

© Monic Richard

THÉÂTRE Nos femmes d’Éric Assous (m.e.s. Michel Poirier, Duceppe) / Elling coauteurs Axel Hellstenius et Peter Naess d’après le roman d’Ingvar Ambjornsen (m.e.s. Monique Duceppe, Duceppe) / Les Sunshine Boys de Neil Simon (m.e.s. Claude Maher, Duceppe) / À ta santé mon Léo ! (m.e.s. Vincent Bilodeau, Théâtre de Ste-Adèle) / Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Jean-Louis Benoit, Théâtre du Rideau Vert) / La Tempête de William Shakespeare (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / Barouf a chioggia de Carlo Goldoni (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert et CNA) / Le Dindon de Georges Feydeau (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Petit Monstre de Jasmine Dubé (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Bouches Décousues / Yonkers de Neil Simon (m.e.s. Monique Duceppe, Duceppe) / Pied de poule de Marc Drouin (Théâtre Hangar 10, Vieux- Port de Montréal et Club Soda) MISE EN SCÈNE Fou, Dominic et Martin (Production Avanti Ciné Vidéo) / Le Gala des Olivier (Production de l’Association des professionnels de l’industrie de l’humour) CINÉMA À vos marques…party ! II de Frédérik D’Amours (Production Gaëa Films) / Dans une galaxie près de chez vous II de Philippe Gagnon (Production Zone 3) / Contre toute espérance de Bernard Émond (Production ACPAV) / Dans une galaxie près de chez vous de Claude Desrosiers (Production Zone 3) / Les Boys de Louis Saïa (Melenny Productions) / Amoureux fou de Robert Ménard (Production Vidéofilms) / Nelligan de Robert Favreau (Les Productions  Nelligan, ONF) TÉLÉVISION À la Valdrague de Jean Marc Piché (Production Mozus) / La Dérape de Christian Laurence (Parallaxes) / Les Pêcheurs IV (Juste Pour Rire) / Karl / Max de Patrice Sauvé (Pixcom et C Majuscule Média) / Jeunes Loups  d’Érik Canuel et Jean-Claude Lord (Attraction Images) / Tactik de Stephan Joly, Pierre Théorêt, Claude C.Blanchard, Michel Berthiaume, Pierre Houle et Sylvio Jacques (Vivavision) / Histoires de filles (Match TV) / Le monde de Charlotte (Sphère Média Plus) / Annie et ses hommes (Sphère Média Plus) / Le National d’impro Juste Pour Rire  (Films Rozon) / Dans une galaxie près de chez vous  (Production SDA) ANIMATION Le Tricheur (TVA Productions) / Gala Artis (TVA Productions) / Sucré Salé (Production SNP) / Les auditions de Star Académie (Productions SAJ) PRIX récipiendaire du prix Gascon-Roux de la meilleure interprétation masculine pour Le Bourgeois gentilhomme remis au TNM (2010) / Prix de la meilleure interprétation pour émission ou série jeunesse lors du Gala Gémeaux pour Dans une galaxie près de chez vous (2002) AU TNM Le Bourgeois Gentilhomme de Molière (m.e.s. Benoît Brière) / Le Misanthrope de Molière (m.e.s. René Richard Cyr) / L’École des femmes de Molière (m.e.s. René Richard Cyr)

Sylvie Léonard

© Andréanne Gauthier

THÉÂTRE Dimanche Napalm,  texte et mise en scène de Sébastien David (CTD'A) / Les Diablogues (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre du Rideau Vert) / Les Deux Voyages de Suzanne W. (m.e.s. Marc Lainé, Espace Go) / Jackie (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre Ubu et Espace Go) / Des yeux de verres (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre d’Aujourd’hui) / Bachelor (m.e.s. Yves Desgagnés, Zone3) / Messe solennelle pour une pleine lune d’été (m.e.s. André Brassard, Duceppe) / Le Triomphe de l’amour (m.e.s. Claude Poissant, Espace Go) / Après la chute (m.e.s. Yves Desgagnés, Duceppe) / Pygmalion (m.e.s. Paul Hébert, Duceppe) TÉLÉ-THÉÂTRE Le Vrai Monde (Jean-Yves Laforce, Radio Canada) / Ti-Coq (Florent Forget, Production Fridolinades) / L’École des femmes (Jean Faucher, Radio-Canada) TÉLÉVISION Lâcher prise de Sébastien Gagné (Encore télévision) / Feux de Claude Desrosiers (Amalga Créations) / Le Gentleman II de Louis Choquette (Duo Productions) / Les Sœurs Elliot de François Gingras (Duo Productions) / Les Machos de Louise Forest et Réjean Chayer (Point de Mire) / À nous deux de Maude Martin et Louis Plamondon (Radio-Canada) / Montréal P.Q de Lorraine Pintal (Radio-Canada) / L’Amour qui tue- L’Amour avec un grand A de Jeannette Bertrand (Radio-Québec) / Traboulidon de Michel F. Gélinas et Lise Chayer (Radio-Canada) / L’Héritage de Raymonde Boucher (Radio-Québec) / Terre humaine d’ Yves Trudel CINÉMA L’Âge des ténèbres de Denys Arcand (Cinémaginaire) / Idole instantanée d’Yves Desgagnés (Instantanée) / Que dieu bénisse l’Amérique de Robert Morin (Coop Vidéo et Productions 23) / Camping sauvage de Guy A. Lepage et Sylvain Roy (Gofilm) PRIX Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien dans Lâcher prise (2017), pour le meilleur rôle de soutien dans Le Gentleman (2012), pour la meilleure interprétation premier rôle féminin dans Vice caché (2006), pour la meilleure actrice dans Un gars, une fille (2002 et 1998) ainsi que pour la meilleure co-auteur série humoristique (1999) et en nomination pour la meilleure actrice dans L’Amour qui tue (1991). Finalement, elle fut gagnante pour la meilleure interprétation féminine dans Jackie pour le Prix de la critique ACQT en 2011. AU TNM Les Femmes savantes (m.e.s. Denis Marleau, UBU) / Le Bourgeois gentilhomme (m.e.s. Benoît Brière) / Les Bas Fonds de Maxim Gorki (m.e.s. Yves Desgagnés) / Quelle vie (m.e.s. Jean-Louis Roux) / Don Juan (m.e.s. Jean-Louis Roux)

Jonathan Morier

© Félix Desjardins Audette

THÉÂTRE Les Cendres bleues de Jean-Paul Daoust (m.e.s. Philippe Cyr, Théâtre d’Aujourd’hui) / Appels entrants illimités de David Paquet (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre La Licorne) / Rouge Gueule d’Étienne Lepage (m.e.s. Claude Poissant, Espace Go) / Norway.Today de Igor Bauersima (m.e.s. Philippe Cyr, Théâtre Prospero) / Mutantès de Pierre Lapointe (m.e.s. Claude Poissant, Salle Wilfrid-Pelletier) / Non Finito de Claudine Robillard (m.e.s. Anne-Marie Guilmaine, FTA, Théâtre Aux Écuries) / La Valeur des choses de Jacques Poulin-Denis (m.e.s. Jean-François Légaré, La Chapelle) / La Fête à Jean de Pier-Luc Lasalle (m.e.s. André-Marie Coudou, Salle Fred-Barry) / Contre le Happy Incest, création solo (OFFTA, Festival ZH, Festival Vue sur la Relève) / Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns (m.e.s. L’Arsenal, Grand Théâtre de Québec) / Le Gogo Show (m.e.s. Lorraine Beaudry, Théâtre La Marjolaine) / Voler si bas (m.e.s. La Compagniterie, Maisons de la Culture) CINÉMA un repli de Guillaume Roussel-Garneau (Festival du nouveau cinéma) ÉCRITURE 2282 Fullum, poème (numéro 156 de la Revue Mœbius) / L’esprit… puis le corps, article (volume 3 des Collectifs du Cercle interdisciplinaire de recherches phénoménologiques) / Le quotidien de femmes après une expérience de mort imminente, thèse (en rédaction, directrice Florence Vinit) PRIX Nominé comme interprète masculin au Gala des Cochons d’Or (2014) pour Les Cendres bleues / Coup de cœur francophone du Festival Fringe de Montréal décerné par ZH Festival (2011) pour Contre le Happy Incest FORMATION Théâtre musical à l'Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx

 

 

Jean‑Philippe Perras

© Andréanne Gauthier

THÉÂTRE Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare (m.e.s. Frédéric Bélanger, Théâtre Denise-Pelletier) / L’Avare de Molière (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Des fraises en janvier (m.e.s. Frédéric Bélanger, Centre culturel de Joliette et Théâtre Advienne que pourra) / Grande écoute (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PÀP) / Marie Tudor (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) TÉLÉVISION L’Heure bleue de Stéphan Beaudoin (Duo Productions) / Feux de Serge Boucher (Amalga) / Toi et moi de Martin Cadotte (Slalom Productions) / 30 Vies de François Bouvier et autres (Aetios) CINÉMA Gold de Éric Morin (9364-4680 Québec inc.) / Yankee de Stephan Beaudoin (Productions Tomifobia) PRIX Récipiendaire du prix meilleur rôle de soutien masculin au Gala des Gémeaux (2017) pour la série dramatique L’Heure Bleue

Mathieu Quesnel

© Francis William Rhéaume

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2006) THÉÂTRE Molière, Shakespeare et moi d’Emmanuel Reichenbach (m.e.s. Charles Dauphinais, Théâtre du Rideau Vert) / Vol au-dessus d’un nid de coucou de Ken Kesey (m.e.s. Michel Monty, Théâtre du Rideau) / Débris d’Ursula Rani Sarma (La Manufacture) / Ludi Magni de Benoît Drouin-Germain (NTE) / Clotaire Rapaille : L’Opéra rock (Festival du Jamais Lu, Festival d’été de Québec et Zoofest) / Au champ de mars de Pierre Michel Tremblay (Théâtre de la Manufacture) / Cabaret insupportable III (m.e.s. Brigitte Poupart et Michel Monty, Transthéâtre) MISE EN SCÈNE ÉCRITURE Je suis mixte (texte et m.e.s., La Licorne) / L’amour est un dumpling (texte et m.e.s. La Licorne) / Il était deux fois dans l’ouest (La Licorne) / TÉLÉVISION SNL-QC de Josée Fortier (Fairplay-Télé-Québec) / Au secours de Béatrice d’Alexis Durand-Brault (Attractions Image) / Le nouveau show (Fairplay) / Karl/Max de Patrice Sauvé (Pixcom) / Mensonges de Sylvain Archambault (Sovimage) / Les Bobos  de Marc Labrèche (Zone 3) / En thérapie de Pierre Gang (La Presse Télé) / La Galère d’Alexis Durand-Brault (Galère IV inc.) / Les Rescapés 2 de Francis Leclerc (Casablanca) / Tout sur moi 5 de Stéphane Lapointe (Trio V inc.) / Toute la vérité 2 de Lyne Charlebois (Sphère Média) / Le gentleman 2 de Loui Choquette (Cirrus Communications) / Penthouse 5-0  de Claude Desrosiers (Sphère Média) / Virginie (Aetios) / Providence de Réjean Bourque (Sphère Média) CINÉMA De père en flic 2 d’Émile Gaudreault (Film Noces Inc.) / Paul à Québec de François Bouvier (Caramel Films) / Le règne de la beauté de Denys Arcand (Cinémaginaire) / Le Vrai du Faux d’Émile Gaudreault (Cinémaginaire) COURT-MÉTRAGE Les voleurs du dimanche  d’Alexandre Leblanc / Tout le monde frenche, tout le monde voyage de Guillaume Lambert WEB Hypno de Julien Hurteau (La Récré Inc.) / Tout le monde frenche de Catherine Therrien (Jimmy Lee) PRIX Récipiendaire du Gémeaux dans la meilleure interprétation pour SNL-QC avec Louis-José Houde en 2014.

 

Denis Trudel

© Philippe-Simon Bellavance

FORMATION École nationale de Théâtre du Canada (1987) THÉÂTRE Les Fourberies de Scapin (m.e.s. Jacques Rossi, Théâtre Longue Vue la suite) / Le Malade imaginaire (m.e.s. Philippe Côté, Théâtre Longue Vue la suite) / La Chasse-galerie (m.e.s. Stéphane Bellavance, Théâtre Denise-Pelletier) / La Locandiera (m.e.s. Philippe Côté, Théâtre longue vue la suite) / Les Zurbains (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / In Vitro (m.e.s. Yvan Bienvenu, Théâtre d’Aujourd’hui) / La Compagnie des hommes (m.e.s. Lorraine Pintal, Théâtre de Quat’Sous) / L’Éveil du printemps (m.e.s. René-Richard Cyr, Théâtre de Quat’Sous) CINÉMA Ceci n’est pas un polar de Patrick Gazé (Polar Films) / Ésimésac de Luc Picard (Cité Amérique) / La Vérité de Marc Bissaillon (Caméra Oscura) / Le Déserteur de Simon Lavoie (Réal Chabot) / Bluff de Simon-Olivier Fecteau (Orange Média) / C.R.A.Z.Y de Jean-Marc Vallée (Cirrus) / La Moitié gauche du frigo de Philippe Falardeau (Productions 4X4) / 15 février 1839 de Pierre Falardeau (ACPAV) / Octobre de Pierre Falardeau (ACPAV) / Comment faire l’amour avec un nègre de Jacques W. Benoit (Films Stock Ltée) TÉLÉVISION Victor Lessard  de Patrice Sauvé (Pixcom) / Ruptures de François Bouvier (Aetios) / L’Auberge du chien noir (Radio-Canada) / 30 vies (Aetios) / Mon ex à moi de Miryam Bouchard (Avanti Ciné Vidéo) / Destinées de Richard Lalumière et Paul Carrière (Pixcom) / La Galère d’Alexis Durand-Brault (Cirrus communications) / Toute la vérité de Lyne Charlebois (Sphère Média Plus) / Les Bougons de Louis Bolduc (Aetios) / Minuit, le soir de Podz (Zone 3) / Watatatow XIII (Vivavision) / Fortier III de François Gingras (Aetios)

 

Rebecca Vachon

© Maxime Côté

FORMATION École nationale de théâtre du Canada (2016) THÉÂTRE Après le temps une création de Clara Prévost Dubé et Rebecca Vachon (m.e.s. Clara Pévost, Productions Fil d’or) / Kak zakalyalas stal – Comment l’acier fût trempé de Nicholaï Ostrovsky (m.e.s. Boris Konstantinov et Evgeni Ibragimov, Théâtre de marionnettes de Moscou) / Serait-ce moi seigneur? de Rodrigo Garcia (m.e.s. Nicolas Cantin, Usine C) / Oreste de Sophocle (m.e.s. Mathieu Larrivée, École Nationale de théâtre) / Blackbird de David Harrower (m.e.s. Téo Spychalski, Groupe La Veillée) AU TNM L'Idiot d'Étienne Lepage, d'après Dostoïevski (m.e.s. Catherine Vidal) / Caligula d’Albert Camus (m.e.s. René Richard Cyr)

Marie‑Claude Verdier

© Julie Artacho

Conseillère dramaturgique / FORMATION Institut National de l’Image et du Son (INIS) Télévision/ Profil auteur, 2016 / Centre des auteurs dramatiques (CEAD), Atelier de formation à l’écriture pour adolescents dirigé par David Paquet,  2014 / University of Glasgow en dramaturgie, 2006 THÉÂTRE L’Iliade (m.e.s Marc Beaupré, Terre des Hommes et Théâtre Denise-Pelletier) / Sauvageau, sauvageau (m.e.s. Christian Lapointe, Théâtre Blanc et Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) SCÉNARISATION Améro épisode 2 de Matthew Fournier (INIS) / Debout, court-métrage, mentorat Janette Bertrand (INIS) PIÈCES TRADUITES Je n’y suis plus (I’m Not Here) traduction vers l’anglais par Alexis Diamond (Production Composite Theatre au Festival Summer Works)

Marie-Christine Martel

© Caroline Martel

Assistante metteur en scène et régie / FORMATION École de théâtre du cégep de St-Hyacinthe (2009). Elle assure l’assistance à la mise en scène, la régie, la direction de production et la direction de tournée dans le milieu du théâtre, du cirque, de la musique et de la variété. AVEC SERGE DENONCOURT La Mort d’un commis voyageur (Théâtre du Rideau Vert) / Bonne fête Montréal (Centre Bell) / Le Prénom (Juste pour Rire) / Ana (Espace Go) / Il Campiello (Théâtre de L’Opsis) / Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges (JBH) / Comedy Magic Cho et Grubb / La Nuit du 4 au 5 (m.e.s. Claude Poissant / Televizione, Dominion, La Guerre, la genèse de la rage (m.e.s. Sébastien Dodge, Théâtre de la Pacotille) / Tartuffe (m.e.s. Denis Marleau) / Fredy, Instructions pour un éventuel gouvernement socialiste qui souhaiterait abolir la fête de Noël et Ce samedi il pleuvait (m.e.s. Marc Beaupré) / Pour un oui pour un non (m.e.s. Christiane Pasquier) / Gloria (m.e.s.) Mykalle Bielinski  AU TNM Roméo et Juliette de Shakespeare (m.e.s Serge Denoncourt) / Les Trois Mousquetaires de Pierre Yves Lemieux (m.e.s. Serge Denoncourt) / Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (m.e.s. Serge Denoncourt)

Raymond Marius Boucher

© Anne-Renée Hotte

Concepteur décor / Scénographe à plus d’une centaine de productions théâtrales, Raymond Marius Boucher crée des décors pour la danse, le théâtre et le cinéma. Il effectue une maîtrise en Théâtre à l’École Supérieure de Théâtre, UQÀM THÉÂTRE Le Cabaret (en reprise), Collectif (m.e.s. Denise Filiatrault, Tandem) / Une musique inquiétante de Jon Marans (m.e.s.  Martin Faucher, Théâtre du Rideau Vert et Centre Segal des arts de la scène) / My fair Lady de Alan Jay Lerner (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / La Visite de la vieille dame de Friedrich Dürrenmatt (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Le Mystère d’Imra Vep de Charles Ludlum (m.e.s. Martin Faucher, Juste pour rire) / Irma la douce de Alexandre Breffort et Marguerite Monnot (m.e.s. Denise Filiatrault, Juste pour rire) / Jean et Béatrice de Carole Fréchette (m.e.s. Mauricio Garcia Lozano, Théâtre d’Aujourd’hui et Compania Nacional de Teatro del INBA) / Les Caprices de Marianne d’Alfred de Musset (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre du Trident) / Lorenzaccio d’Alfred de Musset (m.e.s. Claude Poissant, NCT et CNA) / L’Abdication de Ruth Wolff (m.e.s. Denise Guilbault, Théâtre de Quat’Sous) / Je ne sais plus qui je suis de Brigitte Haentjens (Productions Sibyllines) / Ogre de Larry Tremblay (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre d’Aujourd’hui) / Mère Courage de Bertolt Brecht (m.e.s. André Brassard, Théâtre du Rideau Vert) / Le Triomphe de l’Amour de Marivaux (m.e.s. Claude Poissant, Espace Go) / Si tu meurs, je te tue (texte et m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Petit à Petit) / Assoiffés de Wajdi Mouawad (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Au moment de sa disparition de Jean-Frédéric Messier (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Jusqu’aux os d’Alain Fournier (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre Le Clou) / Tu peux toujours danser de Louis-Dominique Lavigne (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Le Clou) TÉLÉVISION La Soirée des Masques 9e gala (Société Radio-Canada et ARTV) / Céline Dion, The color of my love de Toni Greco (CTV Disney Channel et Donald K. Donald) CINÉMA The baroness and the pig de Michael Mackenzie (Média Principia) DANSE Tristan Iseult de M.Maisy (Ballet Jazz de Montréal, Festival de Jazz de Montréal, Umbria Jazz de Perugia). AU TNM La Fausse Suivante de Marivaux (m.e.s. Claude Poissant) / Hedda Gabler de Henrik Ibsen (m.e.s. Lorraine Pintal) / Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (m.e.s. Alice Ronfard)

Linda Brunelle

Conceptrice de costumes / FORMATION Baccalauréat en Fibres and Materiel Practices à l’Université Concordia, 2015 / Théâtre du Collège Lionel-Groulx en conception de costumes, 1990 / cégep de Trois-Rivières, 1986 THÉÂTRE Le Nom de J. Fosse (m.e.s. Dominique Leduc, La grande butte) / Hurlevents de Fanny Britt (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Le Tigre bleu de l’Euphrate de Laurent Gaudé (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre de Quat’Sous) / Ne m’oublie pas de Tom Holloway (m.e.s. Frédéric Dubois, Compagnie Jean Duceppe) / L’Avare de Molière (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Le Royaume des animaux de Roland Schimmelpfennig (m.e.s. Angela Konrad, Théâtre de Quat’Sous) / Alfred d’Emmanuel Schwartz (m.e.s. Alexia Bürger, Théâtre d’Aujourd’hui) / Testament de Vickie Gendreau (m.e.s. Eric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Province de Monique Gosselin (m.e.s. Benoît Vermeulen, Théâtre de la Banquette Arrière) / Océantume de Réjean Ducharme (m.e.s. Sylvain Scott, Théâtre Le Clou) / Tom à la ferme de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre d’Aujourd’hui) / Petit Monstre (en reprise) de Jasmine Dubé (m.e.s. Claude Poissant, Bouches Décousues) / Le Revizor de Nicolas Gogol (m.e.s. Reynald Robinson, Théâtre Denise-Pelletier) / L’Odyssée d’Homère (une adaptation de Dominic Champagne et Alexis Martin, TNM, CNA et Théâtre Il va Sans Dire) / L’École des Femmes de Molière (m.e.s. Alain Knapp, Théâtre Denise-Pelletier) CINÉMA La Bohême de B. Hébert et L. Brunelle (Ciné qua non Films) / Cabaret Neiges noires de Raymond St-Jean et David Gaucher (Ciné qua non Films) DANSE L’École buissonnière de P-P. Savoie (PPS Danse) / Bagne Recréation de P-P. Savoie (PPS Danse et PDA) / Les Chaises de Pierre-Paul Savoie (PPS Danse et PDA) / Funambule de G. Laurin (Les Grands Ballets Canadiens) / La Forêt de Gilles Maheu (Carbone 14) / CIRQUE ID (tournée dans le monde) de J. Painchaud (Théâtre T.&Cie inc et Cirque Éloize) / Nebbia de Daniele Finzi Pascal (Productions Nebbia Inc et Cirque Éloize) AU TNM Les Chaises et Le roi se meurt d’Eugène Ionesco (m.e.s. Frédéric Dubois) / La petite pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette (m.e.s. Lorraine Pintal) / Tristan et Yseult, une adaptation de Pierre Yves Lemieux (m.e.s. d’Alice Ronfard)

André Rioux

Concepteur d’éclairages / Autodidacte, André Rioux a conçu, depuis ses débuts en 1980, plus de deux cents éclairages, principalement pour le théâtre. THÉÂTRE Tu te souviendras de moi de François Archambault (m.e.s. Fernand Rainville, Théâtre de la Manufacture) / Midsummer de David Greig et Gordon McIntyre (m.e.s. de Philippe Lambert, Théâtre de la Manufacture) / Orphelins de Dennis Kelly (m.e.s. Maxime Denommée, Théâtre de la Manufacture) / Comment s’occuper de bébé de Dennis Kelly (m.e.s Sylvain Bélanger, Théâtre du Grand Jour) / L’enclos de l’éléphant d’Étienne Lepage (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre du Grand Jour) / Kliniken de Lars Norén (m.e.s Gill Champagne, Théâtre du Trident) / Réconfortante de Marie-Lise Pilote (m.e.s. Dominique Lévesque, Théâtre Saint-Denis) DANSE Ce n’est pas la fin du monde et Fragments de Sylvain Émard Danse (Agora de la danse PRIX Masque 1994 dans la catégorie « Meilleurs éclairages » pour Le Cygne (Théâtre les gens d’en bas) / Prix du public 1998-1999 du Théâtre Denise Pelletier pour les éclairages de Des souris et des hommes / Cochon d’or attribué par la Carte Prem1ère pour les lumières de Morceau de peur en 2010. AU TNM À toi, pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay (m.e.s. Gill Champagne) / La vie est un songe de Pedro Calderon de la Barca (m.e.s. Claude Poissant)

David B. Ricard

© Martine Lavoie

Concepteur vidéo / FORMATION Baccalauréat, Mineur en philosophie et Majeur en Études Cinématographiques à l’Université de Montréal, 2008 RÉALISATIONS Télé-Québec - La Fabrique culturelle (Capitale nationale), Capsules documentaires pour le Web / Surfer sur la grâce, Long métrage-essai documentaire (Spira) / Eurêka!, court-métrage de danse (Productions des pieds des mains) COLLABORATIONS Direction de la photographie pour 60 jours avec l’intelligence artificielle, série web documentaire (TV5 Monde) / Conception et régie vidéo pour Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver (coproduction par Les songes turbulents, Comédie de Picardie, Les Théâtres de la ville de Luxembourg, La Chapelle- scènes contemporaines et LA SERRE- arts vivants) Avec Florent Siaud Conception vidéo pour Les Enivrés de Ivan Viripaev (Le Groupe de la Veillée) / Toccate et Fugue d’Étienne Lepage (Théâtre d’Aujourd’hui / Dom juan revient de la guerre de Ödön von Horvath (Le Groupe la Veillée) / 4.48 Psychose de Sarah Kane (coproduction par Les songes turbulents)  / Illusions d’Ivan Viripaev (Le Groupe de la Veillée) / Quartett (Les Songes turbulents) AUTRES EXPÉRIENCES Adjoint à la post-production chez Spira (Québec) depuis 2017.

Nathalie Trépanier

Conceptrice d’accessoires / Artiste multidisciplinaire ayant plus de 15 années d’expérience en conception et en réalisation d’œuvres dans le milieu des arts visuels et du théâtre. FORMATION Finissante en jeu au Conservatoire d’art dramatique de Montréal (1991) THÉÂTRE Boeing Boeing de Marc Camoletti (m.e.s. Serge Postigo, Production Juste pour rire) / Pinocchio (m.e.s. Geoffrey Gaguère, Théâtre La petite marée) (2009) TÉLÉVISION Sculptures pour l’émission Sam Chicotte (Télé-Québec)  SCÉNOGRAPHIE Mélodie dépanneur (m.e.s. Benoit Vermeulen, Petit théâtre du Nord) / Porc-épic (m.e.s. Patrice Dubois, Théâtre PAP) / Isberg (m.e.s. Sylvain Scott, Théâtre Le Clou) / Les Zurbains (m.e.s. Monique Gosselin, Théâtre Le Clou) PRIX en 2014 et en 2016, Coup de cœur du public au Salon de la sculpture de Montréal et en 2005, Nomination à la soirée des Masques pour la scénographie de la pièce La vrai vie est ailleurs, d’après les textes de Réjean Ducharme.

 

Danielle Lecourtois

© Sigrid Hueber

Mouvement / Depuis 30 ans, Danielle s'intéresse à la qualité expressive du corps dans les arts de la scène et intervient sur des projets en théâtre, en danse, au cirque ou encore à l'opéra. Au théâtre, elle agit tour à tour comme CHORÉGRAPHE Les enfants d’Adam (m.e.s. Luce Pelletier, Monument National / ou comme CONSEILLÈRE AUX MOUVEMENTS,  Les bâtisseurs d’empire ou le Schmürz (m.e.s. Michel Maxime-Legault, Théâtre Denise-Pelletier) / Le Joker (m.e.s. Eric Jean, Théâtre de Quat’Sous) / Le Royaume des Animaux (m.e.s. Angela Konrad, Théâtre de Quat’Sous) / Un animal mort et Petit guide pour disparaître doucement (m.e.s Félix-Antoine Boutin, Théâtre d'aujourd'hui, Usine C).

Elle a également participé aux réalisations des étudiants de l'atelier d'opéra de la faculté de musique de l'Université Laval, L'étoile de Emmanuel Chabrier et La Chauve-Souris de Johann Strauss (m.e.s Michel-Maxime Legault, Université Laval et Château Frontenac de Québec). À titre de CONSEILLÈRE ARTISTIQUE, elle a collaboré à la création d'œuvres chorégraphiques avec  Dominique Porte, Hors Je / Noam Gagnon, This crazy show / et à titre de RÉPÉTITRICE pour Ginette Laurin, Soif.

Très régulièrement, elle travaille aussi avec les équipes du Cirque du Soleil et accompagne des personnages clownesques, dans l’approche et la réalisation de la précision du jeu physique et théâtral. Parallèlement à sa pratique artistique, elle donne aussi des cours de mouvement au Cégep de Saint-Hyacinthe dans le département de théâtre. Elle intervient également auprès des étudiants de l'École Nationale de Théâtre comme accompagnatrice aux mouvements, sur des projets de créations et mises en scènes.

Nicolas Basque

Conception musicale / Musicien, compositeur et concepteur sonore, il est membre du groupe Plants and Animals avec qui il tourne régulièrement en Amérique du Nord et en Europe. Il est également membre du groupe Le Bleu. Ayant participé à plusieurs projets de théâtre et de danse, il travaille notamment avec Claude Poissant, Serge Denoncourt, Alexia Bürger, Christian Lapointe, Olivier Choinière et Stéphane Gladyszewski. Il a remporté un masque de la conception sonore pour Le Traitement (Théâtre PàP) en 2005 et en nomination avec son groupe pour le prix Polaris et deux junos pour le disque Parc Avenue. Il a aussi participé en tant que guitariste aux albums de Pierre Lapointe, Philémon Cimon, Marie-Pierre Arthur, Elisapie Isaac et Alex Nevsky. Il accompagne régulièrement Marie-Pierre Arthur et Philémon en concert.

Angelo Barsetti

Maquillages / Issu des arts plastiques, il se fait connaître dans les milieux de la danse et du théâtre comme maquilleur. Depuis plus de vingt ans, il collabore avec des metteurs en scène tels André Brassard, René Richard Cyr, Eric Jean, Claude Poissant et développe une grande fidélité́ avec Denis Marleau, Brigitte Haentjens et Wajdi Mouawad, pour lequel il créé les maquillages de Willy Protagoras enfermé dans les toilettes, Rêves et Le Sang des Promesses. Il est aussi très lié aux chorégraphes Catherine Tardif, Sylvain Émard et Louise Bédard. Angelo Barsetti se consacre de plus en plus à la photographie. AU TNM L’Idiot de Dostoïevski (m.e.s. Catherine Vidal) / Les Femmes savantes de Molière (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin) / L'Histoire du roi Lear de William Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin) / La Trilogie des femmes d'après Sophocle (adaptation et m.e.s. Wajdi Mouawad) / Hamlet de William Shakespeare (m.e.s. Marc Béland) / Incendies (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad) / La Dame aux camélias de René de Ceccatty (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Antoine & Cléopâtre de William Shakespeare (m.e.s. Lewis Furey)