Britannicus

Texte Racine
Mise en scène Florent Siaud

Production Théâtre du Nouveau Monde
En collaboration avec Les songes turbulents, compagnie de création

Du 26 mars au 20 avril 2019

Distribution Marc Béland, Sylvie Drapeau, Francis Ducharme, Maxim Gaudette, Marie-France Lambert, Éric Robidoux, Evelyne Rompré

Durée du spectacle
à venir...

Les furieux et les tendres

Voici la plus enlevante des tragédies de Racine par la fascination qu’exerce son personnage principal, Néron, encore jeune, mais déjà imprévisible, déjà inquiétant, déjà monstrueux. Et c’est aussi la fiction racinienne qui entrelace de façon la plus serrée les différents sujets de son récit : la brutalité d’un coup d’état, la haine entre deux frères, la tension d’un triangle amoureux, l’affranchissement d’un fils du joug de sa mère, les jeux d’influence au gouvernement et la violence glaciale d’un assassinat politique. Pour orchestrer cette symphonie de la terreur, Lorraine Pintal invite à faire son entrée au TNM Florent Siaud, jeune metteur en scène déjà reconnu ici et à l’étranger pour savoir donner éclat et force aux textes les plus denses.

Le jeune empereur Néron fait enlever Junie, la fiancée de son demi-frère Britannicus, afin qu’il n’épouse pas une descendante de l’empereur Auguste, ce qui pourrait l’amener à réclamer le trône. Pour la mère de Néron, la terrible Agrippine, c’est une trahison. Jusqu’à ce jour, elle régnait à travers son fils, mais le sentant s’éloigner d’elle, elle souhaitait renforcer en sous-main le pouvoir de Britannicus. Quant à Néron, son coup de force politique a sur lui une conséquence inattendue : en voyant Junie escortée par ses geôliers, il tombe violemment amoureux d’elle.

Sylvie Drapeau et Francis Ducharme, en Agrippine et Néron, joueront un des plus puissants affrontements de la dramaturgie classique, alors qu’Éric Robidoux et Evelyne Rompré seront les émouvants Britannicus et Junie.

Racine

/ Auteur

Qui était Jean Racine ? L’arriviste sans scrupules qui taille sa place dans le milieu théâtral par un odieux mélange de trahisons, d’insultes et de flatteries ? Ce chrétien admirable qui transforme les souffrances de sa mort en élévation spirituelle ? L’artiste qui fréquente des milieux sombres où se trament empoisonnements et messes noires ? Le courtisan parfait que Louis XIV estime ? Un homme toujours sincère dans ses retournements ou un caméléon comme l’a décrit son récent biographe Alain Viala ? Lorsque l’on aborde la vie du plus grand dramaturge tragique français, la seule chose certaine, c’est la pérennité de son œuvre : ses tragédies ont eu une influence marquée sur les dramaturgies anglaise et allemande et, 320 ans après sa mort, non seulement son théâtre est encore joué, mais il demeure un champ d’investigation privilégié des metteurs en scène contemporains. C’est que ses tragédies, incarnées dans une forme d’une éblouissante netteté, témoignent à la fois de la hauteur de vue et de l’esprit terriblement pervers de son auteur. Voilà pourquoi, 340 après sa création, le TNM monte Britannicus.

Florent Siaud

© Julien Benhamou
/ Mise en scène 

Rapidement, le grand public découvre Florent Siaud, qui a fondé en 2012 sa propre compagnie, Les Songes turbulents. Sa mise en scène de 4.48 Psychose de Sarah Kane à La Chapelle avec Sophie Cadieux, ses électrisantes mises en scène d’Illusions et des Enivrés de l’auteur russe contemporain Ivan Viripaev au Théâtre Prospero et son entrée sur le grand plateau du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui pour la création de Toccate et Fugue d’Étienne Lepage ont attiré l’attention sur cet artiste dont les mises en scène se caractérisent par une clarté formelle, une conscience aiguë des grands enjeux contemporains et un sens pénétrant de la perspective historique. Menant une carrière des deux côtés de l’Atlantique, il a développé une solide pratique comme dramaturge au théâtre et assistant à la mise en scène en opéra, travaillant entre autres à l’Opéra national de Paris, au Théâtre des Champs-Élysées, à l’Opéra Royal de Versailles, au Slottsteater de Drottningholm en Suède et au Wiener Staatsoper de Vienne. Il a récemment cosigné avec Philippe Béziat la conception artistique et la mise en scène de Pelléas et Mélisande de Debussy à l’Opéra national de Bordeaux. En 2017, Lorraine Pintal lui a décerné la bourse Jean-Pierre Ronfard du TNM, grâce à laquelle il a pu effectuer un travail préparatoire en profondeur sur Britannicus.

THÉÂTRE Les Enivrés d’Ivan Viripaev (Groupe de la Veillée) / Les Trois sœurs d’Anton Tchekhov (Monument National) / Toccate et fugue d’Étienne Lepage (Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) / Don Juan revient de la guerre d’Ödön von Horváth (Groupe de la Veillée) / Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver (Comédie de Picardie, Théâtres de la Ville de Luxembourg et Théâtre La Chapelle) / 4.48 Psychose de Sarah Kane (La Chapelle scènes contemporaines) / Quartett de Heiner Müller (Théâtre La Chapelle) OPÉRA Pelléas et Mélisande de Claude Debussy (Opéra national de Bordeaux) / Le Ventre de Paris (Théâtre des Bouffes du Nord, Piccolo Teatro de Milan) / Il combattimento di Tancredi e Clorinda de Claudio Monteverdi (Théâtre Roger Barat, Opéra d’Auvergne et Théâtre de Rungis) / Epic Falstaff de Fabien Waksman (Amphithéâtre de l’Opéra Bastille) / Dido and Aeneas de Henry Purcell (Dominicains de Haute-Alsace, scène conventionnée pour la musique et les arts numériques) Livrets / Epic Falstaff de Fabien Waksman (Amphithéâtre de l’Opéra Bastille) / L’Oiseau de glace de Fabien Waksman (Amphithéâtre de l’Opéra Bastille) AU TNM Bourse Jean-Pierre Ronfard pour la résidence de mise en scène en 2017.

Marc Béland

© Guillaume Regaudi

THÉÂTRE A Christmas Carol de Charles Dickens (m.e.s. Jillian Keiley, NAC Theatre) / Révolution à Laval  de Guillaume Lagarde (m.e.s. Sébastien Dodge, Théâtre Pas à Pas) / Le Repas des fauves de Vahé Katcha (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / La Cerisaie d’Anton Tchekhov (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht et Kurt Weill (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Woyzeck de Georg Büchner (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / L’Intimité d’Emma Haché (m.e.s Francine Alepin, Production Omnibus) / Picasso au Lapin Agile d’après une traduction de Michel Tremblay (m.e.s. Denise Filiatrault, Films Rozon) / Quartett de Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace Go) / Le Visiteur d’Éric-Emmanuel Schmitt (m.e.s. Guillermo De Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / La Mouette d’Anton Tchekhov (m.e.s. André Brassard, Théâtre du Rideau Vert) / Caligula d’Albert Camus (m.e.s. Brigitte Haentjens, Théâtre Denise-Pelletier) / Cabaret neiges noires, collectif (m.e.s Dominic Champagne, Théâtre Il va sans dire) / L’Échange de Paul Claudel (m.e.s. Daniel Roussel, Café de la Place) / Being at home with Claude de René-Daniel Dubois (Théâtre du Rideau Vert) MISE EN SCÈNE Camil de Fabien Dupuis (co-metteur en scène avec Alix Dufresne, Disques Audiogramme) / La Symphonie rapaillée présentée à la Maison symphonique de Montréal (Équipe Spectra) / Les Bonnes de Jean Genet (Théâtre du Rideau Vert) / L’Homme rapaillé en chansons (Équipe Spectra) / Hamlet de Shakespeare (TNM) / Le Fou de Dieu de Jean-Pierre Chabrol (Théâtre Il va sans dire) CINÉMA Nelly d’Anne Émond (Go Films) / 2 fois une femme de François Delisle (Films 53/12) / Guide de la petite vengeance de Jean-François Pouliot (Max Films) / La Veuve de Saint-Pierre de Patrice Leconte (Cinémaginaire, avec la France) TÉLÉVISION Trop II de Louise Archambault et Chloé Robichaud (Sphère Média) / Ruptures III de François Bouvier (Aetios Productions) / Victor Lessard de Patrice Sauvé (Pixcom) / Mémoires vives III-IV de Brigitte Couture et Pierre Théorêt (Sphère Média Plus) / Les Bobos de Marc Labrèche (Zone 3) / 30 vies de François Bouvier (Aetios Productions) / Toute la vérité de Lyne Charlebois et Brigitte Couture (Sphère Média Plus) / La Galère de Sophie Lorain et Alexis Durand-Brault (Cirrus Communications, Productions RCB) / Annie et ses hommes de Richard Lahaie et Brigitte Couture (Sphère Média Plus) / Le Volcan tranquille de Pierrette Villemaire (Radio-Canada) PRIX Prix de l’Adisq du metteur en scène de l’année pour la production l’homme rapaillé en chanson (deuxième édition) en 2012 / Gémeaux pour le meilleur rôle de soutien masculin pour le téléroman Annie et ses hommes (2008, 2007, 2005 et 2004) / Masque pour la meilleure interprétation masculine pour Visage retrouvé (2006) / Masque pour la meilleure interprétation masculine pour L’Asile de la pureté (2004) / Prix Gascon-Roux du public pour la meilleure interprétation dans le rôle masculin pour L’Asile de la pureté (2004) / Masque pour la meilleure interprétation masculine pour La Tempête et Picasso au Lapin Agile (1997) / Prix de la critique pour la meilleure interprétation masculine pour son rôle dans Caligula (1993) AU TNM Pelléas et Mélisandre  de Maurice Maeterlinck (m.e.s. Christian Lapointe) / RichardIII de Shakespeare (m.e.s. Brigitte Haentjens, co-production Sibyllines) / Being at home with Claude de René-Daniel Dubois (m.e.s. Frédéric Blanchette) / Ha, Ha!... de Réjean Ducharme (m.e.s. Dominic Champagne) / Et Vian! Dans la gueule de Boris Vian (m.e.s. Carl Béchard) / L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les Oranges sont vertes de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal)

Sylvie Drapeau

© Angelo Barsetti

FORMATION École nationale de théâtre (1986) THÉÂTRE L’Homme éléphant de Bernard Pomerance (m.e.s. Jean Leclerc, Théâtre du Rideau Vert) / Gogotha Picnic de Rodrigo Garcia (m.e.s. Angela Conrad, Usine C) / Reprise du Cas Joé Ferguson (Grand Théâtre de Québec) / L’Avare de Molière (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / La Cantatrice chauve d’Eugène Ionesco (m.e.s. Normand Chouinard, Théâtre du Rideau Vert) / La Délivrance de Jennifer Tremblay (m.e.s. Patrice Dubois, Théâtre d’Aujourd’hui) / Le Cas Joé Ferguson d’Isabelle Hubert (m.e.s. Jean-Sébastien Ouellet, Théâtre du Bic) /  Regarde ce que nous avons fait de Pascal Brullemans (m.e.s. Michel-Maxim Legault, Théâtre d’Aujourd’hui) / Opening Night d’après John Cassavetes- traduction de Fanny Britt (m.e.s. Éric Jean, Théâtre Quat’Sous) / Les Innocentes de Lilian Hellman (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre du Rideau Vert) / Survivre d’Olivier Kemeid (sous la direction d’Éric Jean, Théâtre Quat’Sous) / Les Trachiniennes et Électre de Sophocle (m.e.s. Wajdi Mouawad, Au carré de l’Hypoténuse-France et Abé Carré Cé Carré-Québec) / Un tramway nommé désir de Tennessee Williams (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / L’Effet des rayons gamma sur les vieux garçons de Paul Zindel (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre du Rideau Vert) / Dr. Jekyll and Mr.Hyde d’après Robert Louis Stevenson (m.e.s. Jean-Guy Legault, Théâtre Denise-Pelletier) / Marie Stuart de Friedrich von Schiller (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / Avaler la mer et les poissons, coauteure avec Isabelle Vincent (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre La Licorne) / L’Aigle à deux tête de Jean Cocteau (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre Denise-Pelletier) / Médée de Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Usine C) / Les Mains bleues de Larry Tremblay (m.e.s. Martin Faucher, Théâtre d’Aujourd’hui) / Soudain l’été dernier de Tennessee Williams (m.e.s. René Richard Cyr, Duceppe) / Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay (m.e.s. Martine Beaulne, Espace Go et Usine C) / Bérénice de Racine (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace Go) / Oh les beaux jours de Samuel Beckett (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace Go) / Elvire Jouvet 40 de Brigitte Jacques (m.e.s. Françoise Faucher, Théâtre Quat’Sous) / Cri d’après Woyceck de Buchner (m.e.s. Paula de Vasconcelos, salle André Pagé) / La Tempête de Shakespeare (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go) / Donut de Jean-François Caron (m.e.s. René Richard Cyr, cour intérieur de l’École Nationale de Théâtre) CINÉMA Borderline de Lyne Charlebois (Studio Max Films) / Le piège d’Issoudun de Micheline Lanctôt (Stopfilms) / 15 février 1839 de Pierre Falardeau (ACPAV) / Les fantômes des trois Madeleine  de Guylaine Dionne (Filmo inc.) / Le Sexe des étoiles de Paule Baillargeon (Bloom Films et les productions du Regard) TÉLÉVISION Mensonges 2 –épisode 19 (Production Sovimage) / Nos étés IV (Productions Nos étés IV) / Un monde à part de Richard Lahaie et Richard Lalumière (Sphère Média) / Jean Duceppe de Robert Ménard (Vidéofilms) / Bouscotte de Victor-Lévi Beaulieu réalisé par François Côté (Société Radio-Canada) / Traces d’étoiles de Cindy Lou Johnson réalisé par Claude Desrosiers (Pixcom) / Avec un grand A de Janette Bertrand réalisé par Louis Choquette (Radio-Québec) ÉCRITURE Romans Le Fleuve, Le Ciel, L’Enfer publiés chez Leméac. PRIX Jutra de la meilleure interprétation féminine, rôle de soutien pour 15 février 1839 (2001) / Masque d’interprétation féminine pour En pièces détachées et La Locandiera (1994) / Prix d’Interprétation féminine décerné par l’Association des critiques de théâtre pour Oh, les beaux jours (1990-1991) / Prix de l’Association québécoise des critiques de théâtre -Révélation de l’année pour La tempête, Le cri et Bonjour, là, bonjour (1987-1988) AU TNM Richard III de Shakespeare (m.e.s. Brigitte Haentjens) / L’Imprésario de Smyrne de Carlo Goldoni (m.e.s. Carl Béchard) / Hedda Gabler d'Henrik Ibsen (m.e.s. Lorraine Pintal) / Lulu de Frank Wedekind (m.e.s. Denis Marleau) / La Locandiera de Carlo Goldoni (m.e.s. Martine Beaulne) / Bonjour, là, bonjour de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr)

Francis Ducharme

© Maude Chauvin

THÉÂTRE Toccate et fugue d’Étienne Lepage (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre d’Aujourd’hui) / Cinq visages pour Camille Brunelle de Guillaume Corbeil (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / On ne badine pas avec l’amour d’Alfred de Musset (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / L’Opéra de quat’sous de Brecht (m.e.s. Brigitte Haentjens, Usine C) / Poésie, sandwich et autres soirs qui penchent, collectif d’auteurs (m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Dans les charbons / poésie carnivore (m.e.s. Loui Mauffette, Quat' Sous) / Le Bruit et la Fureur de William Faulkner et Pierre-Yves Lemieux (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / La Leçon d’histoire d’Alan Bennett (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Carnet de damnés d'après Une Saison en enfer d'Arthur Rimbaud (m.e.s. Claude Laroche, FragmenThéâtre) CINÉMA Les Deuxièmes de Claude Hébert / Nelly d’Anne Émond / Chasse-Galerie de Jean-Philippe Duval / Corbo de Mathieu Denis / Les Signes vitaux de S. Deraspe / La Capture de Carole Laure / C.R.A.Z.Y. de Jean-Marc Vallée / Elles étaient cinq de Ghislaine Côté TÉLÉVISION Victor Lessard de Martin Michaud / Mon Ex à moi 2 de Miryam Bouchard et Pierre Théorêt (Série+) / Belle-Baie de Renée Blanchar / Nos étés d’Anne Boyer et Michel d’Astous / Grande Ourse de Frédéric Ouellet WEB L’Âge adulte de François Jaros / Comment survivre aux weekends de Olivier Aghaby DANSE Au sein des plus raides vertus de Catherine Gaudet / 2050 Mansfield de Catherine Gaudet et Jérémie Niel / Babel (words) de Sidi Larbi Cherkaoui (Tournée européenne) / GravelWorks de Frédéric Gravel / Un peu de tendresse bordel de merde + La Pornographie des âmes de Dave St-Pierre AU TNM L’Idiot de Fiodor Dostoïevski (m.e.s. Catherine Vidal) L'Imposture d'Évelyne de la Chenelière (m.e.s.. Alice Ronfard) / La Charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau (m.e.s. de Lorraine Pintal) / Richard III de Shakespeare (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines)

Maxim Gaudette

© Andréanne Gauthier

THÉÂTRE Les Enivrés d’Ivan Viripaev (m.e.s. Florent Siaud, Groupe de la Veillée) / Impromptu d’après une traduction de Marie-Josée Bastien (m.e.s. Stephan Allard, Théâtre du Rideau Vert) / Don Juan revient de guerre d’Ödön Von  Horváth (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre Prospero) / 1984 de George Orwell (m.e.s. Edith Patenaude, Théâtre du Trident et Théâtre Denise-Pelletier) / Richard III de Shakespeare (m.e.s Brigitte Haentjens, Production Sibyllines) / Furieux et désespérés (texte et m.e.s. Olivier Kemeid, Théâtre d’Aujourd’hui) / L’Opéra de quat’sous de Bertolt Brecht (m.e.s. Brigitte Haentjens, Usine C) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Abraham Lincoln va au théâtre de Larry Tremblay (m.e.s Claude Poissant, Espace Go) / Désordre Public d’Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go) / Oncle Vania d’Anton Tchekhov (m.e.s. Yves Desgagnés, Duceppe) / La Promesse de l’aube de Romain Gary (m.e.s. André Melançon, Espace Go) / Gertrude de Howard Barker (m.e.s Serge Denoncourt, Espace Go) / Cheech de François Létourneau (m.e.s. Frédéric Blanchette, Théâtre de la Licorne et en tournée) / Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (m.e.s. Fernand Rainville, Théâtre Denise-Pelletier) / Crime et Châtiment de Fiodor Dostoievski (m.e.s. Igor Ovadis, Absolu Théâtre et Théâtre Denise-Pelletier) / Le Libertin d’Éric-Emmanuel Schmitt (m.e.s. Denise Filiatrault, Rozon) / Le Mariage de Figaro de Beaumarchais (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / La Salle des loisirs de Reynald Robinson (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre d’Aujourd’hui) CINÉMA Les êtres chers  d’Anne Émond (Metafilms) / Incendies de Denis Villeneuve (Micro_Scope) / Polytechnique de Denis Villeneuve (Remstar) / Les Trois P’tits Cochons de Patrick Huard (Zoofilms) / Cheech de Patrice Sauvé (Go Films) TÉLÉVISION Marche à l’ombre de Francis Leclerc (Avenue Productions) / District 31 de Danièle Méthot (Aetios) / Ruptures de François Bouvier (Aetios) / Les Rescapés de Claude Desrosiers et Francis Leclerc (Productions Casablanca et Avenue Production) / Lance et compte : Le Grand Duel de Jean-Claude Lord (Communications Claude Héroux) / Grande Ourse II de Patrice Sauvé (Point de Mire) / Virginie d’André Tousignant (Radio-Canada) / Le cœur découvert de Gilbert Lepage (Communications Claude Héroux) / Fortier de François Gingras (Aetios) NOMINATION Prix Écrans canadiens dans la catégorie meilleure interprétation masculine pour Les êtres chers (2016) / Gala du cinéma québécois dans la catégorie meilleur acteur pour Les êtres chers (2016) / Prix de la critique de L’AQCT dans la catégorie interprétation masculine pour son rôle dans 1984 (2016) PRIX Récipiendaire de la meilleure interprétation masculine pour son rôle de soutien dans Polytechnique lors du Gala des Génie et lors du Gala des Jutra en 2009 AU TNM Beaucoup de bruit pour rien de Shakespeare (m.e.s. René Richard Cyr) / Ubu Roi d’Alfred Jary (m.e.s. Normand Chouinard) / La Mouette d’Anton Tcheckov (m.e.s. Yves Desgagnés) / Le Procès de Kafka  (m.e.s. François Girard) / L’Échange de Paul Claudel (m.e.s. Martin Faucher) / Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare (m.e.s. Yves Desgagnés)

Marie-France Lambert

© Panneton-Valcourt

THÉÂTRE Les Enivrés d’Ivan Viripaev (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre La Veillée) / Je disparais de Arne Lygre (m.e.s Catherine Vidal, Théâtre La Veillée) / Les 3 ténors de Ken Ludwig (m.e.s. Benoît Brière et Martin Drainville, Théâtre du Vieux-Terrebonne) / Don Juan revient de guerre d’Ödön Von Horváth (m.e.s. Florent Siaud, Groupe de la Veillée- Théâtre Prospero) / Avant la retraite de Thomas Bernhard (m.e.s. Catherine Vidal, Groupe de la Veillée) / Tu iras la chercher de Guillaume Corbeil (m.e.s. Sophie Cadieux, Espace Go et FTA) / La Puce à l’oreille de Feydeau (m.e.s. Alain Zouvi, Production Benoît Brière) / La Cage aux folles de Jean Poiret (m.e.s. Normand Chouinard, Productions Lélie) /  Après moi, le déluge de Lluïsa Cunillé (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Quat’Sous) / Sextett de Rémi De Vos (m.e.s. Éric Vigner, Espace Go) / Ladies et gentleman de Ken Ludwig (m.e.s. Jean-Guy Legault, Rougemont) / Savannah Bay de Marguerite Duras (m.e.s. Éric Vignier, Espace Go) /  Le Vrai Monde ? de Michel Tremblay (m.e.s. René-Richard Cyr, Duceppe) / Swimming In The Shallows d’Adam Bock (m.e.s Serge Denoncourt, Théâtre de l’Opsis) / Top Girls d’Anika Scherrer (m.e.s Martine Beaulne, Espace Go) TÉLÉVISION Au secours de Béatrice I-IV-V d’Alexis Durand-Brault (Attraction Images) / L’Appart du 5e de Stéphane Simard et Stéphane Joly (Zone 3) / Nouvelle Adresse de Sophie Lorain (Sphère Média) / Toute la vérité de Brigitte Couture et Lyne Charlebois (Sphère Média) / 30 vies de François Bouvier (Aetios Productions) / Tactik de Stéphan Joly (Vivaclic) / Tout sur moi de Stéphane Lapointe (Trio II) / Annie et ses hommes V et VI de Robert Lahaie et Brigitte Couture (Sphère Média Plus) / À nous deux de Pierrette Villemaire (Radio-Canada) / Tandem de R.Chayer et Pierrette Villemaire (Radio-Québec) PRIX Prix du Public NCT pour la meilleure interprétation féminine dans Lucrèce Borgia (1997) AU TNM Le Journal d’Anne Frank d’Éric-Emmanuel Schmitt (m.e.s. Lorraine Pintal) / Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Marc Béland)

Éric Robidoux

© Maude Chauvin

THÉÂTRE Le reste vous le connaissez pas le cinéma (m.e.s. Christian Lapointe, Espace Go) / Un tramway nommé désir de Tennessee Williams (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace Go) / Judy Garland, la fin d’une étoile de Peter Quilter (m.e.s. Michel Poirier, Duceppe) / Les Forêts de Sibérie de Sylvain Tesson (m.e.s. Paula De Vasconcelos, Usine C) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent de Loui Mauffette (Attitude Locomotive) / Les flâneurs célestes d’Annie Backer (m.e.s. Jean-Simon Traversy, LAB87- Théâtre Prospero- Groupe de la Veillée) / Oxygène d’Ivan Viripaev (m.e.s. Christian Lapointe, Groupe la Veillée) CINÉMA Pieds nus dans l'aube de Francis Leclerc / L’Amour au temps de la guerre civile de Rodrigue Jean / Love project de Carole Laure TÉLÉVISION Fatale-Station de Raphaël Ouellet (Attraction Images) / L’Échappée  de M. Bouchard et F. Bégin (Amalga Productions) / Marche à l’ombre I et II de Francis Leclerc (Avenue Productions) / Les Beaux Malaises III de Francis Leclerc (Encore Productions) / Mon ex à moi de Miryam Bouchard (Avanti ciné vidéo) DANSE Un peu de tendresse bordel de merde ! d’après une création et une chorégraphie de Dave St-Pierre (2006) AU TNM Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostant (m.e.s. Serge Denoncourt, coproduction Juste pour rire) / Jocaste Reine de Nancy Huston (m.e.s. Lorraine Pintal, coproduction Théâtre de La Bordée) / Pelléas et Mélisande de Maurice Maeterlinck (m.e.s. Christian Lapointe)

Evelyne Rompré

© Jean-François Brière

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Québec, 1997 THÉÂTRE Les Enivrés d’Ivan Viripaev (m.e.s. Florent Siaud, Groupe de la Veillée) / Les Marguerite(s) de Stéphanie Jasmin (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre Ubu)  / Dom Juan revient de la guerre d’Ödön Von Horvath (m.e.s. Florent Siaud, Groupe de la Veillée) / Camillien Houde d’Alexis Martin (m.e.s. Daniel Brière et Geoffrey Gaquère, NTE) / Pierre, Jean, Jacques d’après l’œuvre de Ray et Michael Cooney (m.e.s. Alain Zouvi, Production Ménage à trois) / Une femme à Berlin de Marta Hillers (m.e.s. Brigitte Haentjens, Productions Sibyllines) / Le Joueur de Fiodor Dostoïevski (m.e.s. Gregory Hlady, Groupe de la Veillée) / Ils étaient tous mes fils d’Arthur Miller (m.e.s. Frédéric Dubois, Duceppe) / Lumières, lumières, lumières d’Evelyne de la Chenelière (m.e.s. Denis Marleau, Espace Go) / Le Dernier Feu de Dea Loher (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin, Espace Go et Théâtre Ubu) / Woyzeck de Georg Büchner (m.e.s Brigitte Haentjens, Productions Sybillines) / Le Peintre des madones ou La Naissance d’un tableau de Michel Marc Bouchard (m.e.s Serge Denoncourt, Espace Go) / La Ménagerie de verre de Tennessee Williams (m.e.s. Françoise Faucher, Duceppe) / Antigone de Jean Anouilh (m.e.s. Brigitte Haentjens, Théâtre du Trident) / L’École des femmes de Molière (m.e.s. Alain Knapp, Théâtre Denise-Pelletier) / Les Troyennes d’Euripide (m.e.s. Wajdi Mouawad, Théâtre du Trident) / La Tempête de René Barjavel (m.e.s Robert Lepage, Théâtre du Trident) CINÉMA Deux fois une femme de François Delisle (Production Films 53/12) / C’est pas moi je le jure de Philippe Falardeau (Production Micro_Scope) / Histoire de famille de Michel Poulette (Production Cité-Amérique) / Une jeune fille à la fenêtre de Félix Leclerc (Productions Dixie) / Un 32 août sur Terre de Denis Villeneuve (Production Max Films inc.) TÉLÉVISION Les Invisibles d’Alexis Durand-Brault et Sophie Lorain (Production Also et Forum Films) / Olivier de Claude Desrosiers (Production Amalga) / L’Échappée de François Bégin (Production Amalga) / Karl et Max de Patrice Sauvé (Pixcom) / Tactik  de Stéphane Joly et Pierre Théorêt (Vivavision) / Destinées de Richard Lalumière et Paul Carrière (Pixcom) PRIX Masque pour la meilleure interprétation féminine rôle de soutien pour Unity, mil neuf cent dix-huit (2004) / Prix des Abonnés pour la meilleure interprétation féminine pour Antigone (2002) et pour Ines Pérée Inat Tendu (2000) remis par le Théâtre du Trident / Prix du public étudiant pour la meilleure actrice pour L’École des femmes remis par le Théâtre Denise-Pelletier (2001) / Prix Nicky Roy pour la meilleure interprétation féminine pour Ines Pérée et Inat Tendu (2000) / Masque pour la révélation de l’année pour ses rôles dans Ines Pérée et Inat Tendu et pour Les Frères Karamazov (2000) AU TNM L’Histoire du roi Lear de Shakespeare (m.e.s Denis Marleau) / Tristan et Yseult  d’après une adaptation de Pierre-Yves Lemieux (m.e.s Alice Ronfard) / Rhinocéros d’Eugène Ionesco (m.e.s. Jean-Guy Legault)

Chantal Bachand

@Maxime Lacasse Germain

Assistance aux costumes / FORMATION Diplômée du Cégep de Saint-Hyacinthe, section Théâtre-Production-Conception de décors et costumes, 2008 THÉÂTRE Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu (costume de Sylvain Genois, Théâtre du Rideau Vert) / Toccate et Fugue (costumes de Romain Fabre, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui)  / Ils étaient tous mes fils (costumes de Linda Brunelle, Théâtre Jean Duceppe) / Manifeste de la jeune fille (costumes de Elen Ewing, Espace GO) CIRQUE Stone (costume de Sébastien Dionne, Cirque du Soleil) / Hommage à Robert Charlebois (costume de Marilène Bastien, Cirque du Soleil) / Saloon (costumes de Sarah Balleux, Cirque Éloize) / A muse : Un dià (costumes de Lucien Bernèche, Les 7 doigts de la main) AU TNM Tartuffe (costumes de Michèle Hamel) / Le murmure du coquelicot (costumes de Lucien Bernèche)

Evelyne De La Chenelière

© Julie Artacho

Conseillère à la dramaturgie / THÉÂTRE - ÉCRITURE La Vie utile (m.e.s. Marie Brassard, Espace Go, FTA et Infrarouge) / Strawberries in January (m.e.s. Samantha Wilson, Live Bait Theatre) / Bashir Lazhar (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre d’Aujourd’hui) / Des fraises en janvier (m.e.s. Marcia Babineau, Studio Théâtre La Grange et adaptation Frédéric Bélanger pour le théâtre musical au Centre culturel de Joliette + m.e.s Philippe Soldevila, Théâtre d’Aujourd’hui) / Lettres d’amour, coauteure avec Ovide (m.e.s. David Bobée, Théâtre Espace GO) / Septembre (m.e.s. Daniel Brière, Espace Libre) / Lumières, lumières, lumières (m.e.s. Denis Marleau, Espace Go) / Une vie pour deux, la chair et autres… (m.e.s. Richard Rose, Tarragon Theatre) / Une vie pour deux (La chair et autres…) (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go) / L’Éblouissement du chevreuil (m.e.s. Jean-Guy Legault, Théâtre d’Aujourd’hui) / Henri et Margaux (m.e.s. Evelyne de la Chenelière et Daniel Brière, Théâtre Expérimental) PUBLICATIONS Fragole in Gennaio Des fraises en janvier, Bashir Lazar et Henri et Margaux, Éditoria et Spettacolo società cooperativa / Lumières, lumières, lumières / Septembre, Éditions Théâtrales / Les Pieds des anges, Désordre public, Per H.Lauke Verlag- traduction allemande par Gerda Poschmann-Reichenau DISTINCTION HONORIFIQUE Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres de la République Française (2018) PRIX Prix SACD de la dramaturgie de langue française pour Les Pieds des anges (2010) / Prix de la meilleure pièce du festival Primeurs Saarbrücken d’Allemagne pour Le Plan américain (2009) / Prix Littéraire du Gouverneur Général du Canada –section théâtre pour Désordre Public (2006) / Masque de la révélation pour son texte et son jeu pour Des fraises en janvier (2000) AU TNM L’Imposture (m.e.s Alice Ronfard)

 

Alexandra Sutto

Assistance à la mise en scène et régie / FORMATION École nationale de théâtre du Canada, section production, 2005 THÉÂTRE Je Disparais de Arne Lygre (m.e.s. Catherine Vidal, Groupe de la Veillée) / Toccate et Fugue de Étienne Lepage (m.e.s. Florent Siaud, Centre du Théâtre d’Aujourd’hui) / Camilien Houde, le p’tit gars de Ste-Marie de Alexis Martin (m.e.s. Geoffrey Gaquère et Daniel Brière, NTE) / Unité Modèle de Guillaume Corbeil (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre d’AUjourd’hui) / Sauvageau, Sauvageau de Christian Lapointe d'après l'oeuvre de Yves Sauvageau (m.e.s. Christian Lapointe, Théâtre d’Aujourd’hui et Théâtre Blanc) / Un Souper d’Adieu de Mathieu Delaporte et Alexandre de la Patellière (m.e.s. Marie Charlebois, Juste pour Rire) / AU TNM Pourquoi tu pleures? (m.e.s. Marie Charlebois)  / Pelléas et Mélisande  (m.e.s. Christian Lapointe)

Romain Fabre

Décor / FORMATION École Nationale de Théâtre du Canada, 2003 THÉÂTRE Tom à la ferme de Michel-Marc Bouchard (m.e.s Claude Poissant, Théâtre d'Aujourd'hui) / L'Enclos de l'éléphant d'Étienne Lepage (m.e.s Sylvain Bélanger, FTA et Espace Libre) / Moi dans les ruines rouges du siècle (texte et m.e.s. d'Olivier Kemeid, Théâtre d'Aujourd'hui) / Disparu(e)(s) de Frédéric Sonntag (m.e.s Martin Faucher, Théâtre Prospero) / Don Juan uncensored d'après Molière (m.e.s Marc Beaupré, Théâtre La Chapelle) / Impatience (m.e.s Anne-Marie Ouellet, Compagnie l'Eau du Bain, Usine C) / Five Kings d'Olivier Kemeid (m.e.s. Frederic Dubois, Espace Go) / Les Enivrés d'Ivan Viripaev  (m.e.s Florent Siaud, Théâtre Prospero) / Toccate et fugue d'Étienne Lepage (m.e.s Florent Siaud, C.T.D.A)

Jean-Daniel Vuillermoz

Costumes / Repères biographiques à venir

Nicolas Descôteaux

Éclairages / Repères biographiques à venir

David B. Ricard

© Martine Lavoie

Concepteur vidéo / FORMATION Baccalauréat, Mineur en philosophie et Majeur en Études Cinématographiques à l’Université de Montréal, 2008 RÉALISATIONS Télé-Québec - La Fabrique culturelle (Capitale nationale), Capsules documentaires pour le Web / Surfer sur la grâce, Long métrage-essai documentaire (Spira) / Eurêka!, court-métrage de danse (Productions des pieds des mains) COLLABORATIONS Direction de la photographie pour 60 jours avec l’intelligence artificielle, série web documentaire (TV5 Monde) / Conception et régie vidéo pour Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver (coproduction par Les songes turbulents, Comédie de Picardie, Les Théâtres de la ville de Luxembourg, La Chapelle- scènes contemporaines et LA SERRE- arts vivants) Avec Florent Siaud Conception vidéo pour Les Enivrés de Ivan Viripaev (Le Groupe de la Veillée) / Toccate et Fugue d’Étienne Lepage (Théâtre d’Aujourd’hui / Dom juan revient de la guerre de Ödön von Horvath (Le Groupe la Veillée) / 4.48 Psychose de Sarah Kane (coproduction par Les songes turbulents)  / Illusions d’Ivan Viripaev (Le Groupe de la Veillée) / Quartett (Les Songes turbulents) AUTRES EXPÉRIENCES Adjoint à la post-production chez Spira (Québec) depuis 2017.

Julien Éclancher

Conception sonore / FORMATION Maîtrise en recherche, Création Communication, Média à l’UQÀM, 2014 / Licence Arts du Spectacle, Cinéma et Audiovisuel à Bordeaux III, 2007 / BTS Audiovisuel, Option Son à LISA, 2003 CRÉATEUR SONORE Moi Pim Pim Sleeping Bag de Philippe Grégoire (cinéma) / Expo Luc Laporte de Denis Marleau (installation au 1700 La Poste) AU THÉÂTRE Lumière, lumière, lumière (m.e.s. Denis Marleau, Espace Go) / Résonnances imaginaires d’Évelyne de la Chenelière (installation) / Les Bruits du mur d’Évelyne de la Chenelière (concert 15.0, Espace Go) Avec FLORENT SIAUD Quartett (Théâtre La Chapelle) / Illusions (Théâtre Prospero) / Toccate et Fugue (Théâtre d’Aujourd’hui) / Don Juan revient de guerre (Théâtre Prospero) / Nina c’est autre chose (Théâtre La Chapelle) / Les Enivrés (Théâtre Prospero) CONCEPTEUR TECHNIQUE SONORE La Chute de Chantal Dupont (exposition) / Un si gentil garçon de Denis Lavalou (Usine C) / Le Tigre bleu de L’Euphrate  de Denis Marleau (Théâtre de Quat’Sous) / Les Marguerites de Stéphanie Jasmin (Espace Go) / Nina c’est autre chose de Florent Siaud (Théâtre La Chapelle) CONFÉRENCE Une fête pour Boris, CRII AU TNM L’Histoire du roi Lear de Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau)

 

Florence Cornet

Maquillages / Repères biographiques à venir

Marie-Claude Lefebvre

© François Gélinas

Conseillère en diction / FORMATION Maîtrise en théâtre à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM (1999) / Cours du brevet de phonétique et diction (1992) / Formation de professeure de pose de voix (1987) ENSEIGNEMENT Chargée de cours en pose de voix, diction et lecture ainsi que conseillère en voix et diction pour les productions des finissants à l'École supérieure de théâtre de l'UQÀM depuis 1997 / Professeure de pose de voix à l’École de théâtre du cégep de Saint-Hyacinthe depuis 1995 / Professeure de pose de voix à l’École nationale de l’humour de 1989 à 1990 COLLABORATION avec Huguette Uguay pour la révision et la mise à jour de ses différents cahiers d’exercices de phonétique corrective de 1993 à 2009 CONSEILLÈRE EN VOIX ET DICTION La Bolduc de François Bouvier AU THÉÂTRE  Macbeth (m.e.s. Angela Konrad, La Fabrik et Usine C) / L’illusion de Corneille (m.e.s. Anne Millaire, TDP) / Othello de Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau, Ubu) / La Fin de Casanova (m.e.s. Denis Marleau, UBU) AU TNM Tartuffe de Molière (m.e.s. Denis Marleau, UBU et TNM) / Les Femmes savantes de Molière (m.e.s. Denis Marleau, UBU et TNM) / L’Histoire du roi Lear (m.e.s. Denis Marleau, UBU et TNM)