Candide ou l’Optimisme

Une création pour la scène de Pierre Yves Lemieux
d’après le roman de Voltaire
Mise en scène Alice Ronfard

Du 11 septembre au 6 octobre 2018

Distribution Valérie Blais, Patrice Coquereau, Larissa Corriveau, Benoît Drouin-Germain, Emmanuel Schwartz

Durée du spectacle
1 h 45, sans entracte

L’art de traverser les catastrophes avec le sourire.

Voltaire a pris un plaisir inégalé à être férocement drôle, que ce soit pour combattre l’injustice ou ridiculiser les idées rétrogrades, conscient que ses moqueries étaient plus acérées que n’importe quelle épée. L’auteur Pierre Yves Lemieux, qui connaît si bien son Voltaire, a décidé d’adapter pour la scène le plus pétaradant de ses contes philosophiques, s’inspirant de la méthode de travail de l’écrivain qui, dans son château de Ferney avec sa maîtresse, son secrétaire et deux comédiens de ses amis, aimait mettre à l’épreuve ses écrits en les jouant comme au théâtre !

Le jeune, aimable et joli Candide grandit avec grâce au château de Thunder‑ten‑Tronckh où son précepteur, Pangloss, lui répète que « les choses ne peuvent être autrement », ce qui est juste et bien vu, et qu’ils vivent dans « le meilleur des mondes possibles ». Mais lorsque le baron surprend Candide en train d’embrasser sa fille Cunégonde, il le chasse à coups de pied. Et voilà Voltaire qui s’amuse à balloter Candide de désastres en catastrophes en compagnie de Cunégonde et de Pangloss —  qui lui rappelle que les choses étant ce qu’elles sont, tout va pour le mieux dans l’ordre du possible !

L’étourdissant Emmanuel Schwartz fait de nouveau équipe avec sa complice de toujours, la metteure en scène Alice Ronfard, pour jouer ce Voltaire qui entraîne Valérie Blais — enfin de retour au théâtre pour interpréter la truculente Madame Denis —, Benoît Drouin‑Germain, Patrice Coquereau et Larissa Corriveau en Candide, Pangloss, et Cunégonde ainsi que des douzaines d’autres personnages.

Pierre Yves Lemieux

Auteur / Pour Pierre Yves Lemieux, écrire c’est aussi réécrire, adapter les textes des auteurs qu’il admire. Après avoir réinventé le mythe de Tristan et Iseult, revisité les œuvres de Shakespeare, Gorki, Tchekhov, Goldoni et, plus récemment, Anne Hébert, il nous fait redécouvrir le Candide de Voltaire, tout en faisant revivre sur scène le grand philosophe des Lumières. Pierre Yves Lemieux siège au conseil d’administration du Théâtre de l'Opsis, depuis le tout premier spectacle de la compagnie et il a siégé sur le conseil exécutif du CQT et du conseil d’administration du Cead dont il a été membre de nombreuses années. Il est aujourd’hui membre de l’UDA et de l’AQAD. Il a aussi siégé sur divers jurys de théâtre dont le Prix du Gouverneur Général, le Conseil des arts et des lettres du Québec ainsi que le Conseil des arts du Canada. THÉÂTRE / ADAPTATION Clara d’après le roman d’Anne Hébert (m.e.s. Luce Pelletier, Espace Go) / Le Bruit et la Fureur de William Faulkner (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / Scaramouche de Rafael Sabatini (m.e.s Jean Leclerc, Théâtre Denise-Pelletier) / Les Trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas (m.e.s Frédéric Bélanger, Théâtre Denise-Pelletier) / L’honneur perdu de Katharina Blum de Henrich Böll  (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de l’Opsis) THÉÂTRE CRÉATION Commedia création de Pierre Yves Lemieux (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / La sirène et le Harpon (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis) / Monsieur Smytchkov de Tchekhov (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de l’Opsis) / Simon ou les désarrois amoureux 3 (m.e.s. Martin Faucher, Duceppe) / Suzanne ou les désarrois amoureux 2 (m.e.s. Monique Duceppe, Duceppe) / Claude ou Les désarrois amoureux 1 (m.e.s. Martin Faucher, Duceppe) / À propos des Williams (m.e.s. François Barbeau, Théâtre de la Rallonge) / PRIX Prix spécial du jury pour la version scénique de la pièce Les Trois Mousquetaires remis par le théâtre Denise-Pelletier / Prix Gascon-Roux et de la Critique et Masque de l’Académie québécoise du théâtre pour la meilleure production pour la pièce Les Estivants / Prix de la critique pour le texte Comédie Russe / Molière du solo masculin pour le texte Arturo Brachetti. AU TNM Les Trois Mousquetaires d’après l’œuvre d’Alexandre Dumas (m.e.s. Serge Denoncourt) / La Belle et la Bête (création / m.e.s. Victor Pilon et Michel Lemieux, 4d ART) / Tristan et Yseult (m.e.s. Alice Ronfard) / La Cerisaie d’Anton Tchekhov (texte français / m.e.s. Serge Denoncourt) / Des estivants d’après le roman de Maxime Gorki (texte français / m.e.s. Serge Denoncourt)

Alice Ronfard

© Dominique-Malaterre

/ Metteure en scène

Déjà une trentaine de mises en scène derrière elle, dans les registres les plus divers. Alice Ronfard s’est mesurée aux œuvres de Shakespeare, Koltès, Gombrowicz, Molière, Pirandello, Rostand, Marivaux. Tout en favorisant les auteurs québécois : Normand Chaurette, René-Daniel Dubois, Évelyne de la Chenelière, Mani Soleymanlou, Sébastien Harrisson… Touche-à-tout, la fille de l’homme de théâtre Jean-Pierre Ronfard et de la romancière Marie Cardinal en mène large. Elle embrasse aussi le cirque, l’opéra, la chorégraphie. Et elle écrit. Enseignante passionnée, elle a formé dans leurs jeunes années des acteurs qu’elle met en scène aujourd’hui, tels Benoît Drouin-Germain, Larissa Corriveau… et Emmanuel Schwartz. Après Tristan et Iseult en 2003, c’est la deuxième fois qu’Alice Ronfard crée sur scène une pièce de Pierre Yves Lemieux. Avec Candide ou l’Optimisme, elle signe sa sixième mise en scène au TNM. De 1995 à 1999, elle est l’adjointe d’André Brassard à la direction artistique de l’École nationale de théâtre du Canada et elle en assumera la direction par intérim de 1999 à 2001. Alice Ronfard enseigne dans différentes écoles de théâtre pour des programmes de formation en production, scénographie, mise en scène et jeu. THÉÂTRE Billy Strauss de Lise Vaillancourt (Espace Go) / Dans la solitude des champs de coton et Quai Ouest de Koltès (Espace Go) / Henri IV de Pirandello (Nouvelle Compagnie Théâtrale) / Provincetown Playhouse, juillet 1979, j’avais 19 ans (Espace Go) et La Sociétà di Metis de Normand Chaurette (Festival Intercity, Florence, Italie) / Comme il vous plaira de Shakespeare et Marie Stuart de Schiller (Espace Go) / Yvonne princesse de Bourgogne de Gombrowicz (Théâtre du Trident) / La Voix humaine de Cocteau (Espace Go) / King de Vinaver (Espace Go) / Les Pieds des anges d’Evelyne de la Chenelière (Espace Go) / L’Annonce faite à Marie de Paul Claudel (FTA) OPÉRA Idoménée de Mozart (Opéra de Montréal) / Les Dialogues des Carmélites de Francis Poulenc (Atelier opéra de l’Université de Montréal) / Le Songe d’une nuit d’été de Benjamin Britten (Atelier opéra de l’Université de Montréal) / Hansel et Gretel et Prochain départ de Simon Bertrand (Atelier opéra de l’Université de Montréal) SCÉNOGRAPHIE Désordre public d'Evelyne de la Chenelière (Espace Go) CIRQUE Sous la toile de Jerhominus (Les Colporteurs-Circolo, France-Hollande) ÉCRITURE À mon fils, à mon père, à mon amant, à mon ami pour l’ouvrage TNM d’hier à aujourd’hui, publié chez Lanctôt. PRIX Grand Prix de la Communauté urbaine de Montréal pour La Tempête (1988) / Prix de la meilleure mise en scène décerné par l’Association des critiques de théâtre pour L’Annonce faite à Marie (1989) / Prix Gascon-Roux (TNM) pour la meilleure mise en scène pour Les Troyennes (1993) et pour Cyrano de Bergerac (1996) / Prix d’excellence de l’association des musées canadiens dans la catégorie présentation pour la conception de la mise en espace de l’exposition Femmes, Corps et Âme au Musée de la civilisation de Québec (1995) / Masque pour la meilleure mise en scène pour Yvonne, princesse de Bourgogne (1998) AU TNM Les Troyennes d’Euripide / Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand / Tristan et Yseult d’après une adaptation de Pierre-Yves Lemieux / La Tempête de Shakespeare / L’Avare de Molière / L’Imposture d’Evelyne de la Chenelière.

Valérie Blais

© Carl Lessard

FORMATION École nationale de théâtre du Canada (1990) THÉÂTRE Les Trois Sœurs de Tchekhov (m.e.s. Yves Desgagnés, Duceppe) / Willy Protagoras enfermé dans les toilettes (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad, Théâtre d’Aujourd’hui / TÉLÉVISION À la Valdrague de Jean-Marc Piché (Les productions Mozus) / Les Simone de Ricardo Trogi (KOTV) / Trop de Louise Archambault et Chloé Robichaud (Sphère Média) / Feux de Claude Desrosiers (Amalga) /Tactik de Stéphane Joly et Pierre Théorêt (Vivavision) / Tout sur moi de Stéphane Lapointe (Cirrus Comunications et Trio Productions) / Virginie de Laurent Craig, Danièle Méthot et Richard Lalumière (Aetios) / Histoire de filles VI de Pierre Lord (Match TV) / Cornemuse de François Côté (Téléfiction) / Le petit monde de Laura Cadieux de Denise Filiatrault (Cinémaginaire) / Le Monde de Charlotte de Richard Lahaie et Richard Lalumière (Sphère Média) WEB SÉRIE Web-Thérapie (Attraction Images) NOMINATION Gala des Oliviers pour la catégorie spectacle d’humour de l’année pour son spectacle Valérie Blais (2015) PRIX Récipiendaire du meilleur premier rôle féminin-comédie pour Tout sur moi lors du Gala des Gémeaux (2009) / Récipiendaire du prix de la révélation pour son spectacle Le Démon du midi lors des trophées Juste pour Rire (2004) AU TNM Peer Gynt d’Henrik Ibsen (m.e.s. Jean-Pierre Ronfard / La Nuit des rois de Shakespeare (m.e.s Yves Desgagnés) / Les Précieuses ridicules de Molière (m.e.s. Paul Buissonneau)

Patrice Coquereau

© Julien Faugère

THÉÂTRE L’Emmerdeur de Francis Veber (m.e.s. Normand Chouinard, Les productions de la Meute) / Le Repas des fauves de Vahé Katcha (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / La Monnaie de la pièce de Didier Caron et Roland Marchisio (m.e.s. Benoit Brière, Théâtre du Vieux-Terrebonne) / Dieu Merci, le spectacle, collectif d’auteurs (m.e.s. Yvon Bilodeau, Théâtre du Chenal-du-Moine) / Les 39 marches de John Buchan (m.e.s. Benoit Pelletier, Musicor Spectacles) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent de Loui Mauffette (Attitude Locomotive) / Dans les charbons, poésie carnivore de Loui Mauffette (Théâtre de Quat’Sous) / Les Palmes de monsieur Schutz de Jean-Noël Fenwick (m.e.s. Denise Filiatrault, Juste Pour Rire) / Le Goûteur de Geneviève Billette (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Le Rire de la mer de Pierre-Michel Tremblay (m.e.s. Marie Charlebois, Les Éternels Pigistes) / Crime contre l’humanité de Geneviève Billette (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Quelques humains de Pierre-Michel Tremblay (m.e.s. Marie Charlebois, Les Éternels Pigistes) / Rhinocéros d’Eugène Ionesco (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre Denise-Pelletier) CINÉMA Votez Bougon de Jean-François Pouliot / Père Fils Thérapie d’Émile Gaudreault / Laurence Anyways de Xavier Dolan / Le Sens de l’humour d’Émile Gaudreault / André Mathieu de Luc Dionne / De Père en flic d’Émile Gaudreault / Cheech de Patrice Sauvé / Idole instantanée d’Yves Desgagnés / Dans une galaxie près de chez vous de Claude Desrosiers TÉLÉVISION Les Loges de Patrice Coquereau / District 31 de Luc Dionne / 30 vies de Fabienne Larouche / La Théorie du K.O. de Martin Forget / Toute la vérité d’Annie Piérard et Bernard Dansereau / Les Bobos de Marc Labrèche et Marc Brunet / 3600 secondes d’extase de Marc Labrèche / Le Cœur a ses raisons de Marc Brunet / Il était une fois dans le trouble de Jean-François Bélanger / Vice caché de François Camirand et Louis Saïa / Les Bougon de François Avard et Jean-François Mercier / Rumeurs d’Isabelle Langlois AU TNM Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Carl Béchard) L’Importance d’être Constant d’Oscar Wilde (m.e.s. Yves Desgagnés) / Le Malade imaginaire de Molière (m.e.s. Carl Béchard) / Le Misanthrope de Molière (m.e.s. René Richard Cyr)

Larissa Corriveau

© Andréanne Gauthier

THÉÂTRE Je disparais (m.e.s. Catherine Vidal, Théâtre La Veillée) / Chienne(s) (m.e.s Marie-Ève Milot, Théâtre de l'Affamée) / La fureur de ce que je pense (m.e.s. Marie Brassard, Infrarouge) / Sous la nuit solitaire (m.e.s. Olivier Kemeid et Estelle Clareton, Trois Tristes Tigres) / Toccate et fugue (m.e.s. Florent Siaud, Les songes turbulents) / L'Affiche (m.e.s. Philippe Ducros, Hotel-Motel) / Eden Motel (m.e.s. Philippe Ducros, Hotel-Motel) / La Cerisaie (m.e.s. Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / Nathan (m.e.s. Emmanuel Schwartz, Abbé Carré) / L’Opéra de Quat’Sous (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) CINÉMA Répertoire des villes disparues de Denis Côté (Couzin Films) Nelly d’Anne Émond (Go Films) / Ville-Marie de Guy Édoin (Max Films) / Le Banquet de Sébastien Rose (Cirrus) / Polytechnique de Denis Villeneuve (Remstar) TÉLÉVISION Léo de Fabien Cloutier (Illico) / Plan B II de Jean-François Asselin (Kotv) / Marche à l’ombre de Francis Leclerc (Avenue Productions) / Trauma II de François Gingras (Aetios) / Les hauts et les bas de Sophie Paquin de François Bouvier (Sphère Média) / Le Gentleman de Louis Choquette (Duo Production) PRIX Grande finaliste pour le prix littéraire Radio-Canada pour le poème Vassilissa-La-Belle (2011) / Grande finaliste pour le prix de poésie Arthur-Rimbaud pour L’Homme de marbre (2008) et pour L’Exil (2007) à la Maison de poésie de Paris, France AU TNM Richard III de Shakespeare (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines, coproduction CNA)

 

Benoît Drouin-Germain

© Andréanne Gauthier

FORMATION Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx (2005) THÉÂTRE Comment je suis devenu musulman de Simon Boudreault (m.e.s. Simon Boudreault, Théâtre La Licorne) / Les Enivrés d’Ivan Viripaev (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre Prospero) / Hurlevents de Fanny Britt (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Tribus de Nina Raine (m.e.s. Frédéric Blanchette, Théâtre La licorne) / L’Histoire révélée du Canada Français 1608-1998 d’Alexis Martin (m.e.s. Daniel Brière, dans le cadre du FTA à l’Espace Libre) / Les Atrides d’Eschyle et Euripide (m.e.s. Louis-Karl Tremblay, Théâtre Point d’Orgue) / Contre le temps de Geneviève Billette (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre d’Aujourd’hui) / Yellow Moon de David Greig (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre la Licorne)  MISE EN SCÈNE Marie-Christine de Benoit Drouin-Germain (Maison de la culture du Plateau Mont-Royal) / Ludi Magni de Benoit Drouin-Germain (en collaboration avec Daniel Brière et le Nouveau Théâtre Expérimental à l’Espace Libre) PRIX Lauréat du prix de la critique de l’AQCT 2011-2012 pour son interprétation dans Contre le temps présenté au Théâtre d’Aujourd’hui. AU TNM Caligula d’Albert Camus (m.e.s. René Richard Cyr) / Le Journal d’Anne Frank d’Eric-Emmanuel Schmitt (m.e.s. Lorraine Pintal) / Le Balcon de Jean Genet (m.e.s. René-Richard Cyr)

Emmanuel Schwartz

© Maude Chauvin

FORMATION Diplômé de l'Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx (2004) THÉÂTRE Caligula (m.e.s. Marc Beaupré, Usine C) / L’Iliade (m.e.s. Marc Beaupré, TDH) COLLABORATION avec Wajdi Mouawad (Abé Carré Cé Carré, compagnie qu’il codirige de 2005 à 2011, Littoral, Forêts, Ciels) et Mani Soleymanlou (Orange Noyée, UN, DEUX, TROIS, HUIT) / Le Tigre bleu de l’Euphrate de Laurent Gaudé (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre de Quat’Sous) CINÉMA Laurence Anyways de Xavier Dolan / Next Floor de Denis Villeneuve / Laurentie de Simon Lavoie et Mathieu Denis PRIX Nomination pour l’ACAD pour son interprétation dans En Attendant Godot (m.e.s. François Girard, TNM) en 2015 et récipiendaire pour son interprétation dans Tartuffe (m.e.s. Denis Marleau, TNM) en 2016. AU TNM Tartuffe (m.e.s. Denis Marleau, UBU) / En attendant Godot (m.e.s. François Girard) / Richard III (m.e.s. Brigitte Haentjens)

Claude Lemelin

Assistance à la mise en scène et régie / FORMATION École nationale de théâtre du Canada en production- section technique, 1986 THÉÂTRE Fais-toi une belle vie de François Chénier (m.e.s. Yves Desgagnés, Productions Atomas) / Mary Poppins (m.e.s. Serge Postigo, Juste pour rire) / Yukonstyle de Sarah Berthiaume (m.e.s. Geneviève L.Blais, Talisman Theater) / Louis Riel- A Comic-Strip Stage Play de Chester Brown (m.e.s. Zach Fraser, Théâtre La Chapelle) / Les Trois Mousquetaires- Plomberie de Marc-André Charron (Satellite Théâtre et TPA) / La mélodie du bonheur (m.e.s. Denise Filiatrault, Juste pour rire) / La Cerisaie d’Anton Tchekhov (m.e.s. Yves Desgagnés, Duceppe) / Shérazade, Les Milles et Une Nuit de Félix Gray (m.e.s. Yves Desgagnés, Revell/Evenko, Théâtre  de l’Olympia et Folies Bergère) Régisseur de production CIRQUE Kurios- Cabaret des curiosités (m.e.s. Michel Laprise, Cirque du soleil) / Michael Jackson One (m.e.s. Jamie King, Cirque du soleil) Régisseur de scène CINÉMA Idole instantanée d’Yves Desgagnés (Cinémaginaire) AU TNM Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Carl Béchard) / L’importance d’être constant d’Oscar Wilde (m.e.s. Yves Desgagnés)

Danièle Lévesque

@Maxime Côté

Conceptrice de décor / Directrice du programme de scénographie à l’École nationale de théâtre du Canada de 2002 à 2014. Finaliste pour le Prix Siminovitch de théâtre en 2003 et 2006. THÉÂTRE Plus de 80 conceptions de décor dont Malina de Ingeborg Bachmann (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Quartett d’Heiner Müller (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace Go) / Les Bonnes de Jean Genet (m.e.s. René Richard Cyr, Espace Go) EXPOSITION Femmes, corps et âmes (Danielle Lévesque, Alice Ronfard et Andrea Hauenschild; Printemps québécois à Paris, Musée de la civilisation) OPÉRA Cosi fan tutte de Mozart (m.e.s. Alice Ronfard, Opéra de Montréal) PRIX Masque de la meilleure scénographie pour Quartett / Gascon-Roux de la meilleure scénographie pour Ines Pérée et Inat Tendu ainsi que Dom Juan au TNM / Prix d’excellence de l’Association des musées canadiens pour l’exposition Femmes, corps et âmes. AU TNM La Bonne âme du Se-Tchouan de Bertolt Brecht (m.e.s. Lorraine Pintal) / Le Journal d'Anne Frank d’Éric-Emmanuel Schmitt (coproduction de Spectra Musique, TNM et Didier) / Don Juan de Molière (m.e.s. Lorraine Pintal) / Une adoration de Nancy Huston (m.e.s. Lorraine Pintal) / L’Asile de la pureté de Claude Gauvreau (m.e.s. Lorraine Pintal) / L’Hiver de force de Réjean Ducharme (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les oranges sont vertes de Claude Gauvreau (m.e.s. Jean-Pierre Ronfard)  /Jeanne Dark de Bertolt Brecht (m.e.s. Lorraine Pintal) / Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme (m.e.s. Lorraine Pintal) / Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé (m.e.s. Lorraine Pintal) / HA ha ! … de Réjean Ducharme (m.e.s Lorraine Pintal) / Dom Juan de Molière (m.e.s. Martine Beaulne) / Les Troyennes d’Euripide (m.e.s. Alice Ronfard) / Bonjour là, bonjour de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr) / La Médée d’Euripide de Marie Cardinal (m.e.s. Jean-Pierre Ronfard)

 

Marie Chantale Vaillancourt

© Sophie Grenier

Conceptrice de costume / Diplômée de l’École de mode du Collège Marie-Victorin puis du Conservatoire d’Art Dramatique de Québec, Marie Chantale Vaillancourt signe depuis près de vingt-cinq ans la conception des costumes d’un grand nombre de productions au Québec et à l’étranger tant au théâtre qu’en dance, au cinéma et à l’opéra en conjuguant avec doigté sa formation en Design de mode et en Scénographie. THÉÂTRE Contre le temps de Geneviève Billette (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre d’Aujourd’hui) / Lentement la beauté de Véronika Makdissi-Warren (m.e.s. Michel Nadeau, Théâtre d’aujourd’hui) AVEC ROBERT LEPAGE Les sept branches de la rivière Ota (FTA) / La Géométrie des miracles (Usine C) / Zulu Time (Maison des arts de Créteil, Zürcher Theater Spektakel à Zurich, Suisse) / La Trilogie des dragons (FTA) MUSIQUE Mutantès de Pierre Lapointe (m.e.s. Claude Poissant, Production 3PM) / La tournée Growing up de Peter Gabriel CIRQUE Kà, Kooza et Chemins invisibles ‘’Le royaume de tôle’’  (Cirque du Soleil) CINÉMA Le Règne de la beauté de Denys Arcand (Cinémaginaire) / Funkytown de Danier Roby (Caramel Films)

Cédric Delorme‑Bouchard

© Kristelle Delorme

Concepteur lumière / Cédric Delorme-Bouchard a signé la lumière et la scénographie d’une centaine de créations en théâtre, danse et opéra, autant sur la scène montréalaise qu’à l’étranger, en Amérique du Sud, en Europe et en Asie. Parallèlement à sa pratique de concepteur, Cédric Delorme-Bouchard à enseigné comme coach à l’École nationale de théâtre du Canada et au programme d’Arts et Lettres du Cégep Brébeuf. Il a aussi été maître de stage à l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM, à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM et à l’École du Show Business. Depuis 2017, il développe aussi une pratique de metteur en scène et chorégraphe en présentant Lamelles sa première mise en scène à l’Usine C. FORMATION Baccalauréat et maîtrise en scénographie à l’École supérieure de théâtre de l’UQÀM THÉÂTRE Platonov : Amour, haine et angles morts d’Angela Konrad d’après Tchekhov (Théâtre Prospero) / Golgota Picnic de Rodrigo Garcia (m.e.s. Angela Konrad, Usine C) / Nyotaimori (m.e.s. Sébastien David et Sarah Berthiaume, Théâtre d’Aujourd’hui) / Le Brasier de David Paquet (m.e.s. Philippe Cyr, Théâtre d’Aujourd’hui) / Nina, c’est autre chose de Michel Vinaver (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre La Chapelle et Théâtre des capucins (Luxembourg) / Les robots font-ils l’amour ? d’Angela Konrad, Usine C / Last night I dreamt that somebody loved me d’Angela Konrad, Usine C / Bashir Lazhar d’Évelyne de la Chenelière (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre d’Aujourd’hui) / Post Humain de Dominique Leclerc (m.e.s. Édith Patenaude et Dominique Leclerc, Espace Libre) / Une excellente trilogie sur la vie (m.e.s. de Thomas Duret, Théâtre La Chapelle) / Ma Petite boule d’amour de Jasmine Dubé (m.e.s. Jean-François Guilbeaut, La Maison Théâtre) / La Nuit, la Vigie de Véronique Pascal (m.e.s. Jean-François Guilbeault, La Maison Théâtre) / Déterrer les os d’après le roman de Fanie Demeule (m.e.s. Gabrielle Lessard, Théâtre d’Aujourd’hui) /Philadelphia High School de Jonathan Caron, Salle Fred-Barry / Le Nom de Jon Fosse (m.e.s. Dominique Leduc, Théâtre Prospero) / Le Royaume des animaux de Roland Schimmelpfenning (m.e.s. Angela Konrad, Théâtre de Quat’sous) / Macbeth d’Angela Konrad, Usine C / Ce qu’on attend de moi (m.e.s. Philippe Cyr et Gilles Poulin-Denis, Théâtre Aux Écuries) / Le désir de Gobi de Suzie Bastien (m.e.s. Emanuel Robichaud, Théâtre Prospero) / DANSE  Dance me d’après la musique Léonard Cohen (m.e.s. Éric Jean, Théâtre Maisonneuve, CNA, Sony Center de Toronto et tournée internationale, Ballets Jazz de Montréal) OPÉRA La tragédie de Carmen (m.e.s. Florent Siaud, Théâtre impérial de Compiègne) / The Burning Fiery Furnace de Benjamen Britten (m.e.s. Marc Béland, Salle Bourgie du musée des Beaux Arts de Montréal) MISE EN SCÈNE Lamelles conception et mise en scène de Cédric Delorme-Bouchard, Usine C PRIX Nomination METAs 2017 - meilleure conception lumière pour Fuck you ! You fuckin perv!, théâtre La Licorne / Boursier en recherche-création du CALQ 2017 / Nomination Gala des cochons d’or 2015 - meilleure conception lumière pour Le désir de Gobi, théâtre Prospero / Décoration de la Médaille du lieutenant-gouverneur du Québec 2010

Éric Gagnon

Conception vidéo / Éric Gagnon a étudié les arts visuels à l’Université Laval. Bien qu’il se soit rapidement tourné vers la vidéo comme moyen privilégié d’expression, il conserve une pratique artistique multidisciplinaire en menant de concert une carrière de musicien, de vidéaste et de peintre. Tout au long de son trajet, il a occupé le poste de directeur artistique de La Bande Vidéo : un centre en art médiatique. Il a été le Président du CQUAM (un organisme voué à la défense des droits des artistes en art médiatique), a assumé la direction artistique du festival Vidéaste Recherché, a présidé le C.A. de la coopérative Méduse et a été chargé de cours à l’UQAC.

Tout en menant ses propres projets artistiques personnels, il a participé à plusieurs autres projets à titre de concepteur vidéo et audio. L’image et ses potentialités sont au centre des préoccupations plastiques de Gagnon. Ses œuvres ont connu une large diffusion internationale, notamment en France, en Australie, au Mexique, en Hongrie, en Allemagne, au Japon et dans la plupart des événements au Québec et au Canada. Éric Gagnon cherche à renouveler l’usage de l’image et pose son regard, dans sa pratique artistique, sur les multiples dimensions de l’espace : l’espace vu, l’espace entendu et l’espace senti.

Tomas Furey

Conception musicale / Tomas Furey a étudié le piano classique au Conservatoire National de la Région de Paris, puis la composition électroacoustique au Conservatoire de musique du Québec à Montréal. Il compose depuis maintenant huit ans  entre la France et le Québec, pour la danse contemporaine, le théâtre, le cinéma et la publicité. Parallèlement à ses collaborations, il travaille actuellement sur un projet solo, par lequel il cherche à lier les qualités immersives et organiques de l’univers électroacoustique à l’univers plus accessible de la musique pop.

Julie Measroch

Conceptrice d’accessoires / FORMATION Option-Théâtre du Collège Lionel-Groulx (2005) THÉÂTRE Rouge de John Logan (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert) / La Monnaie de la pièce de Didier Caron (m.e.s. Benoît Brière, TVT) / Marie Tudor (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Les Chemins invisibles 2013 (m.e.s. Martin Genest, Cirque du Soleil) / Le Grenier de Yoji Sakate (scénographiem.e.s. Catherine Vidal) / La Puce à l'oreille de Georges Feydeau (m.e.s. Alain Zouvi, Prod. Benoît Brière) / Le Prénom de Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière (m.e.s. Serge Denoncourt, Productions JPR) / L’Opéra de quat’sous de Brecth / Weil (m.e.s. Brigitte Haentjens, Sibyllines) / Réveillon de François Chenier et Michel Charrette (m.e.s. François Chénier) / Après moi, le déluge de Lluïsa Cunillé (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de Quat’sous) / La liste de Jennifer Tremblay (m.e.s. Marie-Thérèse Fortin, Théâtre d’Aujourd’hui) / Le blues de la métropole de Michèle Grondin et Louisa Déry (m.e.s. Serge Denoncourt, Prod.Evenko) / Soupers, texte et m.e.s. Simon Boudreault (scénographie, Simoniaques Théâtre) / Chroniques, texte et m.e.s. Emmanuel Schwartz, et autres (scénographie, Théâtre Abé Carré Cé Carré) AU TNM Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (m.e.s. Serge Denoncourt) / L’École des femmes (m.e.s. Yves Desgagnés) / Le dieu du carnage (m.e.s. Lorraine Pintal)

 

Angelo Barsetti

Maquillages / Issu des arts plastiques, il se fait connaître dans les milieux de la danse et du théâtre comme maquilleur. Depuis plus de vingt ans, il collabore avec des metteurs en scène tels André Brassard, René Richard Cyr, Eric Jean, Claude Poissant et développe une grande fidélité́ avec Denis Marleau, Brigitte Haentjens et Wajdi Mouawad, pour lequel il créé les maquillages de Willy Protagoras enfermé dans les toilettes, Rêves et Le Sang des Promesses. Il est aussi très lié aux chorégraphes Catherine Tardif, Sylvain Émard et Louise Bédard. Angelo Barsetti se consacre de plus en plus à la photographie. AU TNM L’Idiot de Dostoïevski (m.e.s. Catherine Vidal) / Les Femmes savantes de Molière (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin) / L'Histoire du roi Lear de William Shakespeare (m.e.s. Denis Marleau et Stéphanie Jasmin) / La Trilogie des femmes d'après Sophocle (adaptation et m.e.s. Wajdi Mouawad) / Hamlet de William Shakespeare (m.e.s. Marc Béland) / Incendies (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad) / La Dame aux camélias de René de Ceccatty (m.e.s. Robert Bellefeuille) / Antoine & Cléopâtre de William Shakespeare (m.e.s. Lewis Furey)