Coriolan

Texte Shakespeare
Traduction et adaptation Michel Garneau
Mise en scène Robert Lepage

Une production originale du Festival de Stratford 2018
Créée en collaboration avec Ex Machina
Production Théâtre du Nouveau Monde

Du 15 janvier au 9 février 2019
Supplémentaires les 10, 12 et 13 février

Distribution Louise Bombardier, Mikhaïl Ahooja, Ariane Bellavance Fafard, Jean‑François Blanchard, Anne-Marie Cadieux, Jean‑François Casabonne, Lyndz Dantiste, Rémy Girard, Alexandre Goyette, Reda Guerinik, Tania Kontoyanni, Gabriel Lemire, Jean-Moïse Martin, Widemir Normil, Eliott Plamondon, Philippe Thibault-Denis, Tatiana Zinga Botao

Durée du spectacle
à venir...

Une présentation

La démocratie n’est pas une vertu naturelle

Par-delà les siècles, les géants du théâtre se reconnaissent et, infailliblement, dialoguent. Robert Lepage, depuis ses débuts, ne cesse de revenir à Shakespeare, auquel il a consacré plus d’une quinzaine de mises en scène. Avec son regard résolument contemporain, il s’attaque pour la troisième fois à la dernière tragédie de Shakespeare : l’histoire de l’inflexible Marcius que ses légionnaires avaient surnommé Coriolan pour avoir conquis à lui seul la ville ennemie de Corioles. Dans notre monde où la démocratie décline au profit de chefs d’état autoritaires, l’électrisant récit politique de Shakespeare nous offre un fascinant miroir de notre temps.

Il y a une famine à Rome, des émeutes, et Marcius est partisan de la ligne dure. Militaire issu de l’aristocratie, il a été élevé par sa mère, la redoutable Volumnia, dans le culte du courage et de l’intransigeance. La population veut sa tête, lui qui déteste l’inconsistance du peuple et encore plus les politiciens, comme Aufidius, général des Volsques, qui profite de l’instabilité à Rome pour envahir la jeune république. Or Marcius, par son héroïsme, repousse l’ennemi. Le peuple veut maintenant l’élire consul, mais Marcius n’est décidément pas fait pour les compromis politiques. Il s’enrage et sa colère dégénère rapidement en crise d’État.

La célèbre traduction de Michel Garneau, âpre, directe, insuffle une énergie foudroyante au verbe shakespearien dont s’emparera Alexandre Goyette, fougueux Coriolan, entre autres entouré d’Anne-Marie Cadieux en Volumnia et de Rémy Girard, en Ménénius, le type éternel du politicien de carrière.

William Shakespeare

Né probablement le  àStratford-upon-Avon et mort le  dans la même ville, est considéré comme l'un des plus grands poètes,dramaturges et écrivains de la culture anglaise1. Il est réputé pour sa maîtrise des formes poétiques et littéraires, ainsi que sa capacité à représenter les aspects de la nature humaine. Figure éminente de la culture occidentale, Shakespeare continue d’influencer les artistes d’aujourd’hui. Il est traduit dans un grand nombre de langues et, selon l'Index Translationum, avec un total de 4 159 traductions, il vient au troisième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie et Jules Verne. Ses pièces sont régulièrement jouées partout dans le monde. Shakespeare est l’un des rares dramaturges à avoir pratiqué aussi bien la comédie que la tragédie. Shakespeare écrivit trente-sept œuvres dramatiques, entre lesannées 1580 et 1613. Mais la chronologie exacte de ses pièces est encore discutée. Cependant, le volume de ses créations n'apparaît pas comme exceptionnel en regard de critères de l’époque. On mesure l’influence de Shakespeare sur la culture anglo-saxonne en observant les nombreuses références qui lui sont faites, que ce soit à travers des citations, des titres d’œuvres ou les innombrables adaptations de ses œuvres. L'anglais est d'ailleurs souvent surnommé la langue de Shakespeare tant cet auteur a marqué la langue de son pays en inventant de nombreux termes et expressions. Certaines citations d'ailleurs sont passées telles quelles dans le langage courant.

Michel  Garneau

/ traducteur /adaptateur Pour une traduction libre

Michel Garneau est poète, dramaturge, traducteur, musicien, chansonnier, homme de radio et de théâtre, conteur et comédien. Bref, c’est un immense personnage, dont l’œuvre est à son image : une soixantaine de livres, dont une trentaine de recueils de poésie, autant de textes de théâtre, traduits et mis en scène dans le monde entier. Ses traductions de Shakespeare, parmi lesquelles Coriolan, La Tempête et Macbeth, ont marqué le théâtre québécois, en se revendiquant d’être des adaptations, avec les libertés que cela comprend.

Robert Lepage

© Jocelyn Michel

L’Homme de théâtre total

On lui doit La Trilogie des dragons, Les Aiguilles et l’Opium, Les Sept Branches de la rivière Ôta, la face cachée de la lune… Ses spectacles ont traversé toutes les frontières. Il a été le premier Nord-Américain à monter Shakespeare au Royal National Theatre de Londres ; il a mis en scène des opéras en Grande-Bretagne, au Japon, en France et aux États-Unis ; a été choisi par Peter Gabriel pour assurer la direction artistique de ses tournées mondiales ; a réalisé des films qui se retrouvent à Cannes ; s’est vu confier sans doute le plus grand navire scénique des temps modernes, c’est-à-dire KÀ du Cirque du Soleil dont le budget avoisine les 260 millions de dollars. Du trophée Pierre Curzi de la Ligue nationale d’improvisation à la Légion d’Honneur, son oeuvre fut couronnée par une multitude de prix internationaux.

Le CV de Robert Lepage (31 pages) est à lui seul un catalogue des principaux festivals de théâtre dans le monde. Il rend compte d’un artiste au talent démesuré, nourri par les arts visuels, la littérature, l’architecture, le cinéma, les nouvelles technologies, la géographie, l’histoire contemporaine… Homme de théâtre total, il passe habilement de la mise en scène à l’écriture, du jeu à la réalisation. Saluée par l’ensemble de la critique internationale, son œuvre est considérée déjà comme une charnière dans l’histoire du théâtre moderne, bouleversant les codes traditionnels, réinventant la scène et plus généralement l’espace théâtral. À mi-chemin du spectacle et de la performance, les pièces de Robert Lepage constituent des événements en soi, qui ont influencé et influenceront de nombreux artistes.

Né à Québec en 1957, il est attiré très rapidement par de nombreuses formes d’art, qui l’amènent à entrer au Conservatoire d’art dramatique de Québec à l’âge de 17 ans. Après un stage auprès d’Alain Knapp à Paris en 1978, il participe à plusieurs créations, joint le Théâtre Repère, crée Circulations en 1984 — le premier de ses spectacles collectifs à prendre la route. L’année suivante, La Trilogie des dragons amorce le cycle des festivals internationaux. Ce sera le début d’une longue carrière…

En lui décernant le Prix Hans Christian Andersen en 2004, la Fondation de l’illustre conteur tenait à souligner l’œuvre d’un artiste dont le rayonnement pourrait contribuer à rendre hommage à Andersen. Et à y regarder de plus près, on peut remarquer de nombreuses similitudes entre les deux hommes… Tous deux ont en commun la passion (ou la nécessité ?) des voyages, tous deux ont voulu très tôt faire du théâtre — l’un a cependant connu des débuts plus heureux que l’autre... Lepage et Andersen éprouvent une fascination pour les technologies et les machines ; ils accordent une grande importance à l’imaginaire, au merveilleux ; connaissent un succès international et vont jusqu’à partager certains lieux ! C’est le cas d’Elseneur, à la fois lieu où Andersen a étudié et titre d’un spectacle solo de Robert Lepage.

Louise Bombardier

© Annie Éthier

THÉÂTRE Glengary Glen Ross (m.e.s. Brigitte Poupart, Usine C) / Simone et le Whole Shebang De Chauveron (m.e.s. Jean-Simon Traversy, Le Laboratoire théâtre) / Billy de Fabien Cloutier (m.e.s. Sylvain Bélanger, Théâtre de la Licorne) / / Les Reines de Normand Chaurette (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre Ubu) / Louisiane Nord de François Godin (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Le Petit Köchel de Normand Chaurette (m.e.s. Denis Marleau, Théâtre Ubu) / Pour adultes seulement de George F. Walker (m.e.s. Denise Guilbault, Théâtre de Quat’Sous) / Silences en coulisses de Michael Frayn (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre des cascades) / La Salle des loisirs de Reynald Robinson (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre d’Aujourd’hui) / Poor Super Man de Brad Fraser (m.e.s. Fernand Rainville, Théâtre de Quat’Sous) / Les Années de Henry C.L Johnson (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre Quat’Sous) / Le Voyage magnifique d’Emily Carr de Jovette Marchessault (m.e.s. Reynald Robinson, Théâtre d’Aujourd’hui) / Loin dans les rues de Judith Thompson (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de Quat’Sous) / Les Amis de Köbö Abe (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Je suis à toi de Judith Thompson (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre de La Licorne) / Billy Strauss de Lise Vaillancourt (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go) / La Société des métis de Normand Chaurette (m.e.s. Joseph Saint-Gelais, Théâtre d’Aujourd’hui) / Bain Public de René Richard Cyr TÉLÉVISION Like-Moi II d’Isabelle Garneau (Zone 3) / 30 Vies V de François Bouvier (Aetios) / Série Noire I et II de Jean-François Rivard (Productions Casablanca) / Toute la vérité de Lyne Charlebois (Sphère Média) / Destinée de Zara R. Lalumière (Productions Pixcom Inc.) / Bob Gratton II et III de Gabriel Pelletier (Cité Amérique) / Les Invincibles de Jean-François Rivard (Production Casablanca) / Virginie (Aetios) / La Grande Ourse de Patrice Sauvé (Point de mire) / Les Bougon de Alain Desrochers (Aetios) / Les Poupées russes de L. Forest (Productions JPL) / Catherine de C.Maher (Avanti Ciné Vidéo) / Histoires de filles  de Louis Saia (Match TV) / La Vie la vie de Patrice Sauvé (Cirrus productions) / Chartrand et Simonne d’Alain Chartrand (Vidéofilms) SÉRIE WEB L’Âge adulte de François Jaros PRIX Gémeaux « meilleure interprétation féminine » pour le rôle de soutien pour Série Noire (2014) AU TNM L’Opéra de Quat’Sous de Bertolt Brecht (m.e.s. René-Richard Cyr)

Mikhaïl Ahooja

© Andréanne Gauthier

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2010) THÉÂTRE Pervers de Stacey Gregg (m.e.s. Philippe Lambert, Théâtre de la Manufacture) / Cantate de guerre de Larry Tremblay (m.e.s. Martine Beaulne, Théâtre d’Aujourd’hui) /  Poésie, Sandwichs et autres soirs…(m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / La Mort d’un commis voyageur d’Arthur Miller (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert) / Rouge de John Logan (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert) / Il Campiello de Goldoni (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre de l’Opsis) CINÉMA The 20th Century de Matthew Rankin (Voyelles Films) / Ville-Marie de Guy Édoin / La Maison du pêcheur d’Alain Chartrand (Groupe PVP) / Tout est parfait d’Yves-Christian Fournier TÉLÉVISION En tout cas de François Jaros (Productions Casablanca) / Ruptures III de François Bouvier (Aetios Productions) / Jérémie III (Zone 3 / Vrak TV) / Prémonitions de Charles-Olivier Michaud (Encore Télévision Inc.) / Le Chalet II (Vrak TV) / Web Thérapie de Christian Laurence (Attraction Images) / Mémoires vives II-III-IV de Brigitte Couture (Sphères Média Plus) / Au secours de Béatrice I-II-III (Attraction Images) / Les Jeunes Loups I-II de Jean-Claude Lord et Éric Canuel (Attraction Images) / Destinées VII de Richard Lalumière (Pixcom) / Tactik II-III de Stephan Joly (Vivaclic Inc.) / Mauvais Karma II de Pierre Théoret (Sphère Média) / Toute la vérité II de Lyne Charlebois et Brigitte Couture (Pixcom) / Minuit le soir II de Podz (Zone 3) SÉRIE WEB Sharp II de Julien Hurteau (La récré LibTv) AU TNM Roméo et Juliette de Shakespeare  / La Divine Illusion de Michel Marc Bouchard

Ariane Bellavance Fafard

© Andréanne Gauthier

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Québec (2016) THÉÂTRE Christine, la reine garçon de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Marie-Josée Bastien, Théâtre de la Bordée) / La fille qui se promène avec une hache (m.e.s. Gabriel Cloutier-Tremblay, JokerJoker) / Dévorés de Jean-Denis Beaudoin (m.e.s. Jocelyn Pelletier, Théâtre Périscope) / Une bête sur la lune de Richard Kalinoski (m.e.s. Amélie Bergeron, Théâtre de la Bordée) / Les Meilleurs Amis du monde de Carole Creep (m.e.s. Véronique Côté, Théâtre Dam-en-terre-Alma) / Froid de Lars Noren (m.e.s. Olivier Lépine, Premier Acte) PRIX Lauréate du prix Nicky-Roy pour son rôle dans Une bête sur la lune de Richard Kalinoski d’après une adaptation et une mise en scène d’Amélie Bergeron (Théâtre La Bordée.)

Jean‑François Blanchard

© Robert Etcheverry
Repères biographiques à venir

Anne-Marie Cadieux

© Julie Perreault

THÉÂTRE  Lumières, lumières, lumières d’Evelyne de la Chenelière, à partir de Vers le phare de Virginia Woolf (m.e.s. Denis Marleau, Espace Go) / Molly Bloom de James Joyce (m.e.s. Brigitte Haentjens, Productions Sibyllines) / L’Homme atlantique (et la maladie de la mort) de Marguerite Duras (m.e.s. Christian Lapointe, Théâtre Péril) / Douleur exquise de Sophie Calle (m.e.s. Brigitte Haentjens, Productions Sibyllines) / Sextett de Rémi de Vos (m.e.s. Éric Vigner / Théâtre de Lorient (France) et Espace Go) / Gertrude (le cri) d’Howard Barker (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace Go) / Mademoiselle Julie de Strinberg (m.e.s. Brigitte Haentjens, Espace Go) / Malina de Ingeborg Bachmann (m.e.s. Brigitte Haentjens, Productions Sibyllines) / Électre de Sophocle (m.e.s. Brigitte Haentjens / Espace Go) / Quartett de Heiner Muller (m.e.s.. Brigitte Haentjens / Espace Go) / Les Sept branches de la rivière Ota (m.e.s.. Robert Lepage, Ex Machina) / La Tempête + Coriolan + Macbeth de Shakespeare (m.e.s. Robert Lepage, Ex Machina) / Soirée-bénéfice pour ceux qui ne seront pas là en l'an 2000 de Michel Marc Bouchard (m.e.s. Brigitte Haentjens / CNA) / Les Bonnes de Jean Genet (m.e.s. André Brassard, CNA) / Les Belles-sœurs de Michel Tremblay (m.e.s. André Brassard, CNA) CINÉMA Pauvre Georges de Claire Devers (Forum Films) / Endorphine d’André Turpin / Three Night Stand de Pat Kiely / Buddha’s Little Finger de Tony Pemberton (Amérique film) / 2 temps, 3 mouvements de Christophe Cousin / The Trotsky de Jacob Tierney / Toi de François Delisle / Maman Last Call de François Bouvier / Le bonheur c’est une chanson triste de François Delisle / La face cachée de la lune de Robert Lepage / Comment ma mère accoucha de moi durant sa ménopause de Sébastien Rose / Séraphin, Un homme et son péché de Charles Binamé / Nô de Robert Lepage / Le Cœur au poing de Charles Binamé / Le Confessionnal de Robert Lepage TÉLÉVISION Hubert et Fanny de Mariloup Wolfe (Sphère Média Plus) / Trop I et II de Louis Archambault (Sphère Média Plus) Yamaska  de Richard Lahaie (Duo Productions) / Les Bobos de Marc Labrèche (Zone 3) / 30 vies de François Bouvier et autres (Aetios Productions) / Miss Météo I et II (télésérie) de Frédérick D’Amours (Christal Films) / Rumeurs IV- V de Pierre Théorêt (Sphère Média Plus) / Miss Météo (téléfilm) de François Bouvier (Christal Films) / Cover Girl  de Louis Choquette et François Bouvier (Sphère Média) / Les Bougon – C’est aussi ça la vie de Podz (Aetios) / Annie et ses hommes de Richard Lahaie et Régent Bourque (Sphère Média) / Simonne et Chartrand II d’Alain Chartrand (Vidéofilms) / Sous le signe du lion I-II PRIX Récipiendaire d’un doctorat honorifique - Université d’Ottawa, 2013 / Prix Gascon-Roux pour la meilleure interprète féminine pour La divine illusion (2015-2016) + Ha ! Ha !  (2011-2012) + Le dieu du carnage (2010-2011) + La Dame aux camélias (2006-2007) +Marie Stuart (1999-2000) / Gémeaux 2006 pour la meilleure interprétation rôle de soutien féminin dans la comédie Cover Girl / Jutra 1999 de la meilleure actrice de soutien pour Le Cœur au poing / Prix Luce-Guilbeault - Révélation de l'année dans le cadre du 14e rendez-vous du cinéma québécois pour Le Confessionnal AU TNM  Tartuffe (m.e.s. Denis Marleau) / La Divine Illusion (m.e.s. Serge Denoncourt) HA ha !... de Réjean Ducharme (m.e.s.: Dominic Champagne) / Le dieu du carnage de Yasmina Reza (m.e.s. Lorraine Pintal/ La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas, fils/ (m.e.s.. Robert Bellefeuille) / L’Hiver de force de Réjean Ducharme (m.e.s. Lorraine Pintal) / Marie Stuart de Dacia Maraini (m.e.s. Brigitte Haentjens) / Combat de nègres et de chiens de Bernard-Marie Koltès (m.e.s. Brigitte Haentjens)

Jean‑François Casabonne

© Monic Richard

THÉÂTRE Le Repas des fauves de Vahé Katchal (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / L’Architecture de la paix de Paula de Vasconcelos et Évelyne de la Chenelière (m.e.s. Paula de Vasconcelos) / Une vie pour deux d’Évelyne de la Chenelière, d’après le roman de Marie Cardinal (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go, CNA) / La Resistenza d’Olivier Kemeid (m.e.s. Luce Pelletier et Olivier Kemeid, Théâtre de l’Opsis) / Détruire nous allons de Philipe Boutin (m.e.s. Philippe Boutin, Couronne Nord) / Le Diable rouge d’Antoine Rault (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Poésie, sandwichs et autres soirs qui penchent (direction artistique Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Anna sous les tropiques de Nilo Cruz (m.e.s. Jean Leclerc, Théâtre du Rideau Vert) / Projet Andromaque de Jean Racine (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace Go) / Réveillez-vous et chantez ! de Clifford Odets (m.e.s. Luce Pelletier, Théâtre de l’Opsis-Théâtre Prospero) / Musica Nocturna - La nuit sera courte de Catherine Lalonde (Chorégraphie: Catherine Lalonde, À La2 Danse, Danse Cité. FIL) / Vassa de Maxime Gorki (m.e.s. et adaptation: Alexandre Marine, Théâtre du Rideau Vert) / Le Portier de la Gare Windsor (texte et m.e.s. Julie Vincent, Théâtre Singulier Pluriel / Carnets de voyages de Michel Robidoux, Yves Dubé, Normand Canac-Marquis et Daniel Meilleur (m.e.s. Daniel Meilleur, Théâtre Les Deux Mondes, PDA) TÉLÉVISION Au secours de Béatrice de Francine Tougas / Toute la vérité III d'Annie Piérard et Bernard Dansereau / Virginie de Fabienne Larouche / La Galère de Renée-Claude Brazeau / Casino de Réjean Tremblay / Le Bleu du ciel de Victor-Lévy Beaulieu / Fortier de Fabienne Larouche CINÉMA Mes ennemis de Stéphane Géhami / Bo$$é Inc. de Claude Desrosiers / Cruising Bar 2 de Robert Ménard / Le Ring d'Anaïs Barbeau-Lavalette / Toi de François Delisle / La beauté de Pandore de Charles Binamé AU TNM Moby Dick d'Herman Melville (m.e.s. Dominic Champagne) / Christine, la reine garçon de Michel-Marc Bouchard (m.e.s. Serge Denoncourt) / L’Histoire du roi Lear de William Shakespeare (M.e.s..: Denis Marleau) / Élizabeth, roi d’Angleterre de Timothy Findley (m.e.s. René Richard Cyr) / La Cerisaie d'Anton Tchekhov (M.e.s.. Serge Denoncourt) / La vie est un songe de Pedro Calderon de la Barca (M.e.s.. Claude Poissant) / Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand (me.s. Alice Ronfard) / Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Olivier Reichenbach)

Lyndz Dantiste

© Eva-Maude TC

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2017) THÉÂTRE Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit (m.e.s. Hugo Bélanger, Théâtre Duceppe) / La Visite de la vieille dame (m.e.s. Hugo Bélanger, CADM) TÉLÉVISION District 31 II de Catherine Therrien (Aetios) / Trop de Louise Archambault (Sphère Média) / Mémoires vives de Brigitte Couture (Sphère Média) AU TNM Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Carl Béchard)

 

Rémy Girard

© André Cornellier

THÉÂTRE La Leçon d’Eugène Ionesco (m.e.s. Normand Chouinard, Théâtre du Rideau Vert) / Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu ? d’après le film de Philippe De Chauveron –adaptation d’Emmanuel Reichenbach (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Marius et Fanny (m.e.s. Normand Chouinard, Théâtre du Rideau Vert) / L’Ouvre boîte de Victor Lanoux (m.e.s. Martine Beaulne, Duceppe) / La Cage aux Folles (m.e.s. Denis Bouchard, Théâtre St-Denis) / Un air de famille (m.e.s. Daniel Roussel, Théâtre Sortie 22) / Le Malade imaginaire de Molière (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / Barouf a Chioggia (m.e.s. Guillermo de Andrea, Théâtre du Rideau Vert) / La Trilogie des Brassard (m.e.s. André Brassard, Théâtre d’Aujourd’hui) / Les Fridolinades II (m.e.s. Denis Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Bousille et les justes (m.e.s. André Brassard, Duceppe) Dionne MISE EN SCÈNE Music Hall de la Baronne –production Cirque Éloize (Théâtre Olympia) TÉLÉVISION L’Échappée II de Miryam Bouchard (Production Amalga) / Fort James II (PBS) / 30 Vies (Aetios) / Ti-Mé Show (Avanti Ciné Vidéo) / Insecurity de Showrunner Kevin White et all./ Les Boys I, II, III, IV de Louis Saïa / Human Trafficking de Christian Duguay / Les Bougon, c'est aussi ça la vie, I, II, III d’Alain Desrochers (Aetios) / Détect Inc. De François Gingras (Émergence) / Emma de Stéphane Joly (Point de Mire) / Bunker, Le Cirque de Pierre Houle (Zone 3) / Don Quichotte de Dominic Champagne /  La petite vie  de Pierre Séguin / Chez Olivier  d’André Melançon / Ces enfants d’ailleurs  de Jean Beaudin / L’Affaire Kafka (10-07) de Richard Ciupka / Le Beu qui rit –documentaire sur Paul Berval / Scoop I, II, III, IV CINÉMA Le Triomphe de l’argent de Denys Arcand (Cinémaginaire) / Votez Bougon de Jean-François Pouliot (Aetios) / Embrasse-moi comme tu m’aimes d’André Forcier (Les Films du Paria) / Il était une fois les Boys de Richard Goudreau (Melenny Productions) / Cabotins  d’Alain Desrochers (Novem) / Incendies, adapté de l’œuvre éponyme de Wajdi Mouawad, de Denis Villeneuve / Les Septs Jours du Talion de Podz (Go Films) / Je me souviens de Marc-André Forcier (Les Films du Paria) / Le Grand Départ de Claude Meunier (Cinémaginaire) / Le Piège américain de Charles Binamé (Aetios) / Bluff de Marc-André Lavoie et Simon-Olivier Fecteau (Orange Films) / Blades of Glory  de Josh Gordon et Will Speck (Dreamworks) / Young triffie’s been made away with de Mary Walsh (Cinémaginaire et 2-M Innovative) / Les Boys IV de George Mihalka (Melenny Productions) / Maurice Richard  de Charles Binamé (Cinémaginaire) / Monica La Mitraille  de Pierre Houle (Cité-Amérique) / Y’ en aura pas de facile de Marc-André Lavoie / De père en flic, d’Émile Gaudreault / Les Invasions barbares et Le Déclin de l’empire américain de Denys Arcand / Un homme et son péché de Charles Binamé (Cité-Amérique) / Le Violon Rouge de François Girard / Lilies de John Greyson / L’homme idéal de Georges Mihalka / La Florida de Georges Mihalka / Montréal vu par… de Denys Arcand PRIX Prix Génie du meilleur acteur pour Les Invasions barbares, 2014 ; meilleur acteur de soutien pour Jésus de Montréal (1990) et meilleure interprétation pour Le Déclin de l’empire américain (1987) / Prix Gémeaux, meilleure interprétation premier rôle masculin pour Les Bougon (2004) /  2 Prix Gascon-Roux, meilleure interprétation pour Les Joyeuses Commères de Windsor, (2002) et Galilée (1990) / 2 MetroStar pour rôle masculin dans une télésérie québécoise pour Les Bougon, c’est aussi ça la vie et personnalité masculine de l’année (2005) / Prix Gala Artis pour personnalité masculine de l’année (2007). AU TNM Le Dindon (m.e.s. Norman Chouinard) / Ubu roi  d’Alfred Jarry (m.e.s. Normand Chouinard) / L’Hôtel du libre-échange de Feydeau (m.e.s. Normand Chouinard) / Les Joyeuses Commères de Windsor de Shakespeare (m.e.s. Yves Desgagnés) / Don Quichotte de Cervantès- adaptation de Wajdi Mouawad (m.e.s. Dominic Champagne) / En attendant Godot (m.e.s. André Brassard) / Le Voyage du couronnement de Michel Marc Bouchard (m.e.s. René Richard Cyr, TNM et Théâtre du Trident)

Alexandre Goyette

© Justine Latour

FORMATION École de théâtre du cégep de Saint-Hyacinthe (2002) THÉÂTRE Le Chemin des passes dangereuses (m.e.s. Martine Beaulne, Duceppe) / Le Déclin de l’empire américain (m.e.s. Patrick Dubois, Théâtre PàP) / Cock (m.e.s. Alexandre Goyette, Espace 4001) / Match (m.e.s. Michel Poirier, Duceppe) / Manhattan Medea (m.e.s. Denise Guilbault, Espace Go) / Les Jumeaux vénitiens (m.e.s. Jacques Rossi, IV2) / Kiss Bill -Montréal et Brésil (m.e.s. Paula de Vasconcelos, Pigeon International) / Le Génie du crime (m.e.s. Jacques Roussi, L.I.F:T) SCÉNARISATION Cock (Espace 4001) / King Dave de Podz (Go Films) / King Dave (m.e.s. Christian Fortin, L.I.F:T) TÉLÉVISION L’Échappée II de Miryam Bouchard (Amalga Créations Médias) / Mensonges 4 de Sylvain Archambault (Sovicom) / Le siège de Jim Donovan (Attractions Images) / MED d’Alain Chicoine et Guillaume Lonergan (KOTV) / District 31 de Luc Dionne (Aetios Productions) / Feux de Claude Desrosiers (Amalga Créations Médias) / Mirado III de Louis Choquette (Sphère Média Plus) / La théorie du K.O de Stéphane Lapointe (Cinémaginaire) / En thérapie de Pierre Gang (La Presse télé) / Toute la vérité III  de Lyne Charlebois et Brigitte Couture (Sphère Média Plus) / Il était une fois dans le trouble de France Bertrand (Zone 3) / C.A I à IV de P. Thibeault Etodz et Nicole Monette (Novem) / La Ppromesse I à V de Stéphane Beaudoin (Point de mire) / Providence I à IV de Réjean Bourque (Sphère Média) CINÉMA Les Scènes fortuites de Guillaume Lambert (Debout Productions) / Nitro Rush d’Alain Desrochers (Attractions Images) / King Dave de Podz (Go Films) / Mommy de Xavier Dolan (Metafilms) / Le sens de l’humour d’Émile Gaudreault (Cinémaginaire) / Les 7 jours du talion de Podz (Go Films) / La Dernière Fugue de Léa Pool (Équinox) / 2 fois une femme de François Delisle (Films 53/12) / Le déserteur de Simon Lavoie (Films du Boulevard) / Nitro d’Alain Desrochers (Nitromax) PRIX Récipiendaire pour le meilleur premier rôle masculin dans Feux au Gala des Gémeaux 2017 ainsi que le prix pour meilleur texte original et meilleur interprète masculin pour King Dave lors du Gala des Masques 2005. AU TNM La Fausse Suivante de Marivaux (m.e.s. Claude Poissant)

Reda Guerinik

© Same Ravenelle

FORMATION Diplômé de l’Option-théâtre du Collège Lionel-Groulx (1998) THÉÂTRE Cœur, collectif d’auteurs (m.e.s. Robert Lepage, Ex Machina) / La Veuve rusée de Carlo Goldoni (m.e.s. Guillermo De Andrea, Théâtre du Rideau Vert) CINÉMA The Terrorist next door de Majid Bouzembourg TÉLÉVISION Pure Laine de Martin Forget / Tout sur moi de Stéphane Bourguignon / Les Bougon de François Avard et Jean-François Mercier / Watatatow, collectif d’auteurs CIRQUE Dragone de Franco Dragone (House of Dancing Water) / ZED de François Girard (Cirque du Soleil) / « O » de Franco Dragone (Cirque du Soleil) AU TNM Incendies (texte et m.e.s. Wajdi Mouawad)

Tania Kontoyanni

© Julie Beauchemin

FORMATION Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal (1994) THÉÂTRE Là où le sang se mêle (m.e.s. Charles Bender, Menuentakuan) / Les Laissés pour contes (m.e.s. Valérie Lemaire, Coïncidences Production) / Je ne suis jamais en retard (m.e.s. Markita Boies) / La carnivore pourpre (m.e.s. Anne Millaire) / Roméo et Juliette (m.e.s. Jacques Rossi, Théâtre Longue Vue) / John and Beatrice (m.e.s. Guy Sprung, Infinitheatre) / La mégère apprivoisée (m.e.s. Philippe Côté, Longue vue) / La femme comme champ de bataille (m.e.s. Claude Lemieux, La veillée) / L’ardent désir des fleurs de cacao (m.e.s. Dominique Leduc, Momentum) /  Anna in the tropics et Death and the maiden (m.e.s. Gordon McCall, Centaur theater) TÉLÉVISION L’Échappée (réal. François Bégin, Yan England, Amalga) / Plan B-2 (réal. Jean-François Asselin, KOTV) / Cheval-Serpent 1,2 (réal. Sylvain Archambault et Rafael Ouellet, Aetios) / Med 3,4 (réal. François Bégin et François St-Amant, KOTV et VrakTV) / Les délateurs (réal. Guillaume Lonergan, Fair Play, Canal D) / Kaboum (Pixcom) / Nouvelle Adresse 2 de Rafael Ouellet et Louise Archambault (Sphère Média) / 30 vies (réal. François Bouvier et Guillaume Lemay-Thivierge, Aetios) / Watatatow (JBM productions) CINÉMA Origami  de Patrick Demers (Productions Kinesis) / Oh what a wonderful feeling, de François Jaros (La boîte à Fanny) / La Belle Empoisonneuse de Richard Jutras (Productions Thalie Inc.) / Bonzaïon de Clermont Jolicoeur et Danny Gilmore  / Tous les autres sauf moi, de Ann Arson / La conciergerie des monstres, de Michel Poulette (CFP, Cinépix) AU TNM Le Tour du monde en 80 jours de Jules Verne (m.e.s. Hugo Bélanger) / La Petite Pièce en haut de l’escalier de Carole Fréchette (m.e.s. Lorraine Pintal) / L’Iliade d’après Homère (m.e.s. Alexis Martin) / La savetière prodigieuse (m.e.s. Martine Beaulne)

Gabriel Lemire

© Maxime Côté

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal ( 2016) THÉÂTRE Poésie, Sandwich et autres soirs qui penchent (m.e.s. Loui Mauffette, Attitude Locomotive) / Innocence (m.e.s. Maxime Denommée, Conservatoire d’art dramatique de Montréal) CINÉMA Les Rois Mongols de Luc Picard (Écho Média) / Le Petit Poulet, court-métrage de Nicolas Legendre WEB L’Âge adulte de François Jaros (Ici Tou.tv) PRIX Prix Olivier Reichenbach de la révélation pour son rôle dans Roméo et Juliette (2017) AU TNM Demain matin, Montréal m’attend de Michel Tremblay (m.e.s. René Richard Cyr, Spectra Musique) / Roméo et Juliette de William Shakespeare (m.e.s. Serge Denoncourt)

 

Jean-Moïse Martin

© Kelly Jacob

FORMATION École nationale de théâtre du Canada (2006) THÉÂTRE La Mort du commis voyageur d’Arthur Miller (m.e.s. Serge Denoncourt, Théâtre du Rideau Vert) / Huit de Mani Soleymanlou (Orange Noyée) / Minuit de Marie-Hélène Larose-Truchon (m.e.s. Lili Bergeron, Petit théâtre de Sherbrooke) / L’Orangeraie de Larry Tremblay (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre Denise-Pelletier) / Ils étaient Quatre de Mani Soleymanlou (Orange Noyée) / Un tramway nommé désir de Tennessee William (m.e.s. Serge Denoncourt, Espace Go) / Les Liaisons dangereuses de Christopher Hampton (m.e.s. Serge Denoncourt, Duceppe) / Bob de René-Daniel Dubois (m.e.s. René Richard Cyr, Théâtre d’Aujourd’hui) CINÉMA Trip à 3 de Nicolas Monette (TÀ3 inc.) / Nelly d’Anne Émond (N.Robert) / Pour l’amour de Dieu de Micheline Lanctôt (Uberdo) / Suzie de Micheline Lanctôt (Séville) / Cruising Bar II de Robert Ménard et Michel Côté (Vidéofilms) TÉLÉVISION Lâcher prise d’Isabelle Langlois (S. Lapointe) / Blue Moon de Yves-Christian Fournier (Aetios Productions) / Victor Lessard de Patrice Sauvé (Pixcom) / Marche à l’ombre saison 2 de Francis Leclerc (Encore) / Les Beaux Malaises de Francis Leclerc (Encore) / Nouvelle Adresse de Sophie Lorrain (Radio-Canada) / Toute la vérité de Brigitte Couture et Lyne Charlebois (Productions Sphère Média) / Yamaska de Louise Forest et Richard Lahaie (DUO Productions) / Annie et ses hommes de Richard Lahaie et Brigitte Couture (Sphère Média) AU TNM Roméo et Juliette de Shakespeare (m.e.s. Serge Denoncourt, Juste pour Rire et TNM) / Les Trois Mousquetaires de Pierre Yves Lemieux (m.e.s. Serge Denoncourt, Juste pour Rire et TNM)

Widemir Normil

© Céline Lalonde

THÉÂTRE Edmond d’Alexis Michalik (m.e.s. Serge Denoncourt, Juste pour Rire II) / Qu’est-ce qu’on a fait au bon dieu d’après une adaptation d’Emmanuel Reichenbach (m.e.s. Denise Filiatrault, Théâtre du Rideau Vert) / Amour, Cul et Violence de Didier Lucien (m.e.s. Espace Libre-NTE) / Le Traitement de Martin Crimp (m.e.s. Claude Poissant, Théâtre PàP) / Lady’s Night (m.e.s. Denis Bouchard, Théâtre Saint-Denis) / Une question d’honneur (m.e.s. Monique Duceppe) / Bluff (m.e.s. Claude Maher, Duceppe) / Quai ouest de Bernard-Marie Koltès (m.e.s. Alice Ronfard, Espace Go) / Des Hommes d’honneur d’Aaron Sorkin (m.e.s Claude Maher, Duceppe) / Electre Electra (m.e.s. Alice Ronfard, FTA et Artefacte) / Vol au-dessus d’un nid de coucou  d'après le roman de Ken Kesey (m.e.s. Lorraine Pintal, Duceppe) TÉLÉVISION Passe-Partout d’Alain Jacques (Attraction Images) / O’ de Frédérik D’Amours (Sovimage) / District 31 de Jean-Claude Lord, D.Méthot et S.Barrette (Aetios) / Le Clan de Jim Donovan (Casablanca) / L’Auberge du chien noir d’Yves Mathieu (Radio-Canada) / 30 vies de François Bouvier (Aetios)  Taxi 22 de Patrick Huard (Jessie Films) / Lance et compte : La Revanche de Jean-Claude Lord (Comm.C.Héroux) / Les Bougon, c’est aussi c’est la vie de Louis Bolduc (Aetios Productions) / Jasmine (Bloom Films) / L’Arche de Noé (Radio-Canada) / La Montagne du Hollandais (Télé-Métropole) AU TNM Hamlet de Shakespeare (m.e.s. Marc Béland)

 

Eliott Plamondon

© Valérie Chapdelaine

Première expérience au théâtre. CINÉMA Répertoire des villes disparues de Denis Côté / Court-métrage Émetteur-récepteur de Vincent Wilson / Court-métrage Le scoot / Court-métrage Olivier Roland / Court-métrage Kaboom de Romain Daudet-Jahan TÉLÉVISION Les Magnifiques de François St-Amant et Mathieu Gadbois / Hubert et Fanny de Mariloup Wolfe / Jérémie saison 2 / Cuisine Futée, Parents pressés de Caroline De La Ronde

Philippe Thibault-Denis

© Andréanne Gauthier

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2012) THÉÂTRE Le Songe d’une nuit d’été (m.e.s. Michel Monty, Conservatoire d’art dramatique) / Les Liaisons dangereuses de Christopher Hampton (m.e.s Serge Denoncourt, (Duceppe) / Edmond d’Alexis Michalik (m.e.s. Serge Denoncourt, Production JPR) CINÉMA Cité mémoire- œuvre médiatique (m.e.s. Michel Lemieux et Victor Pilon, Montréal en histoires) / Cheval – court métrage d’Olivier Gilbert TÉLÉVISION Unité 9 I-IV de Jean-Philippe Duval / Toute la vérité de Line Charlebois et Jean Bourbonnais (Sphère Média) / Nouvelle adresse de Sophie Lorain (Sphère Média) DANSE Triologie : La Pornographie des âmes, Un peu de tendresse bordel de merde et Foudre de Dave St-Pierre (Théâtre de la ville/ Paris et tournée en Europe de 2012 à 2013) PRIX Nomination pour le meilleur premier rôle masculin jeunesse pour Comment devenir une légende au Gala des Gémeaux, 2017 / Prix Olivier Reichenbach pour la relève – Remise lors des prix Gascon-Roux en 2016 AU TNM Le Jeu de l’amour et du hasard de Marivaux (m.e.s. Alain Zouvi) / Roméo & Juliette (JPR / TNM) / Les Trois Mousquetaires d'Alexandre Dumas (JPR / TNM) / Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand(JPR / TNM)

Tatiana Zinga Botao

© Andréanne Gauthier

FORMATION Conservatoire d’art dramatique de Montréal (2014) THÉÂTRE  Les Sorcières de Salem d’Arthur Miller (m.e.s. Martin Lavigne, La Comédie Humaine) / Théâtre tout court, collages de deux textes (texte et m.e.s.  Serge Mandeville) / Jack et le haricot magique (texte et m.e.s. Charles Dauphinais et Élisabeth Sirois, Théâtre La Roulotte) TÉLÉVISION Blue Moon de Luc Dionne/ Nouvelle Adresse de Richard Blaimert / Les Jeunes Loups de Réjean Tremblay AU TNM Les Fourberies de Scapin de Molière (m.e.s. Carl Béchard)

 

Steve Blanchet

Conception et direction de création / Steve Blanchet travaille dans le milieu artistique, culturel et publicitaire depuis près de 20 ans. Graphiste de formation, il complète des études à l'Ecole francophone des attachés de presse (ÉFAP) en France en 1994 et travaille comme designer à l'Agence Carré Noir à Paris. De 1996 à 2013, il travaille à l'agence Cossette où plusieurs de ses campagnes sociétales reçoivent des distinctions à l'échelle nationale et internationale. En 2005 commence sa collaboration avec Ex Machina avec la création de la projection architecturale Le Moulin à Images (2008). Il en sera le co-idéateur et coconcepteur des images jusqu'à l'édition ultime en 2013, portant sur l'œuvre de Norman McLaren. S'enchaînent ensuite la conception de la pièce 887, le plus récent solo au théâtre de Robert Lepage, et le projet La bibliothèque, la nuit, une exposition immersive faisant appel à la réalité virtuelle inspirée de l'œuvre d'Alberto Manguel pour laquelle il dirige la création et signe la conception avec Robert Lepage. Son parcours est ponctué de différentes collaborations à de nombreux court-métrages, spectacles, pièces et publications

Adèle Saint-Amand

Assistance à la mise en scène / À sa sortie de l'École nationale de théâtre, Adèle Saint-Amand se joint à l'équipe du Théâtre Péril et Christian Lapointe, avec qui elle travaille sur de nombreuses productions entre 2005 et 2012. En 2008, elle rencontre Frédéric Dubois et le Théâtre des Fonds de tiroirs et participe à toutes leurs productions jusqu'en 2014 en plus d'être assistante à la direction administrative de la compagnie. Elle collabore aussi sporadiquement avec, entre autres, le Théâtre Blanc,  le Théâtre L'Escaouette, le Théâtre de la Vieille 17, le Théâtre du Trident. Adèle a aussi eu la chance de travailler avec le Collectif Nous sommes ici et Alexandre Fecteau, ainsi qu'avec Steve Gagnon et le Théâtre Jésus, Shakespeare et Caroline, et de tourner à travers le Canada avec Les 3 exils de Christian E du Théâtre Sortie de Secours. Coriolan est sa septième collaboration avec Ex Machina et Robert Lepage depuis 2013.

Ariane Sauvé

Co-conception du décor et des accessoires / Depuis sa sortie du Conservatoire d’art dramatique de Québec en 2010, Ariane Sauvé multiplie les conceptions de décors et d’accessoires au théâtre et à la télévision. Au cours des dernières saisons au Théâtre de la Bordée, elle crée les décors de Félicité et Les Fourberies de Scapin et travaille aux accessoires de Fin de partie et Arlequin, serviteur de deux maîtres. En 2013, elle signe la conception du décor et des accessoires de la station Mourir tous les jours d’Anne-Marie Olivier, présentée dans le cadre du Carrefour international de théâtre. Sur d’autres scènes, elle conçoit le décor de L’Emmerdeur et celui de Les Visiteurs au Théâtre Petit Champlain, celui de L’Gros Show au Théâtre Périscope, et finalement de Charme au Théâtre Premier Acte. À la télévision, elle s’illustre comme accessoiriste pour la série télévisée Complexe G, présentée à TVA. Au cours de la saison 2015-2016, elle signera le décor et les accessoires de la station des Écornifleuses dans le cadre du déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant, de même que Feydeau au Théâtre de la Bordée.

Mara Gottler

Conception des costumes / Repères biographiques à venir

Laurent Routhier

Conception des éclairages / Laurent Routhier a étudié le cinéma et la photographie, avant de se spécialiser dans la conception d’éclairage pour les arts de la scène. Au fil des ans, il a signé la conception lumière de certains des spectacles de Robert Lepage, Franco Dragone, ainsi que Michel Lemieux et Victor Pilon. Il a également participé à la création et la tournée de Délirium, premier spectacle présenté en arène par le Cirque du Soleil, ce qui lui a permis de démontrer ses aptitudes à travailler sur des productions de grande échelle. Depuis quelques années, il se consacre à l’exploration des différentes applications de la vidéo et l’éclairage dans la création d’environnements scéniques. C’est grâce à cette recherche créative qu’il est appelé à concevoir l’éclairage, la vidéo et la scénographie de nombreux spectacles, comme lors des festivités entourant le nouvel an à Québec et la fête nationale du Québec. Sa formation académique et son expérience des spectacles à grand déploiement lui ont permis de signer les éclairages et la vidéo de plus d’une vingtaine de spectacles captés pour la télévision. Depuis quelques années, il est également directeur photo pour ces productions télévisuelles. Plus récemment, il a conçu les éclairages de trois productions du Théâtre du Trident situé à Québec : L’Odyssée, Le Projet Laramie et Les Enrobantes.

Pedro Pires

Conception des images / Repères biographiques à venir

Antoine Bédard

Musique et conception sonore / Repères biographiques à venir